Home

Mission

Contenu

Nouvelles

Qui sommes-nous

Liens

Forum

Peace from Harmony
Guy Créquie : Créativité pour la culture de paix et l'harmonie sociale



-----------------------------------------------

Bonjour,

Vous trouverez, ci-dessous, le texte de ma conférence prononcée le 2 août à l'Université de Tokyo sous l'égide de the Goi Peace Foundation.

Monsieur Ernesto KAHAN, en médecin et physicien, a également prononcé une conférence devant le même public d'experts, d'universitaires, de représentants d'ONG et d'Institutions.

Guy CREQUIE

 

CONFERENCE POUR LA PAIX ET SUGGESTION RELATIVE A LATTRIBUTION

DU PRIX NOBEL 2010

Contribution de Guy CREQUIE

DUN MONDE DOMINE PAR LA MENACE NUCLEAIRE A UN MONDE RETROUVANT LE SENS DES VALEURS DE LA VIE

Mesdames, Messieurs,

Sur proposition de Madame Kae MORII, je me suis rendu au Japon en Janvier 2009. Jai séjourné trois jours à Hiroshima. Jai visionné divers documents. Jai chanté lAve Maria de Gounod devant la stèle du poète martyr : Tamiki HARA. Jai eu un entretien avec Monsieur Steven Loyce LEEPER, le directeur du centre mondial de la paix à Hiroshima.

Revenu en France, quelques mois après, en Avril, jai émis pour la première fois, lidée que les Maires des villes dHiroshima et de Nagasaki, représentants élus des populations et victimes des villes martyres, et animateurs du réseau mondial des Maires pour la paix pourraient être proposés pour lattribution du prix Nobel de la paix en 2010.

Lattribution du prix Nobel en 2009 au président des USA, Barack OBAMA pour ses premières décisions et laffirmation de ses intentions a renforcé mes convictions ;

En effet, lattribution du prix Nobel de la paix à ces deux maires mapparaissaient être une suite logique à la nomination de Monsieur OBAMA.

Ces villes et leurs maires, sont à la fois les représentants des drames du passé, et des efforts du présent pour la paix ; ceci, afin de proposer un futur de paix aux générations futures.

Lorsque jai parlé au professeur Ernesto KAHAN, de ma proposition, il sy est rallié et mieux il la enrichie par sa rédaction de ce qui est devenu notre suggestion. Il a ajouté et développé, la dimension de lanimation du réseau mondial des maires pour la paix.

Depuis cette suggestion a été soutenue par plusieurs o­nG internationales. Noublions pas en effet, que les maires sont les élus des communes et donc, la structure la plus proche des espoirs et souffrances des populations.

La proposition en faveur des villes martyres représentées par leurs maires concilie ainsi ; le passé, le présent et le futur. La suggestion, est rédigée par Ernesto KAHAN, lequel, bénéficie de son expérience de récipiendaire de ce prix en 1985 au sein de lAssociation des médecins pour la prévention des risques nucléaires. Il a répondu par avance, aux critères et appréciations du Comité Nobel basés sur le testament dAlfred NOBEL. Ceux-ci sont axés sur : lengagement pour la paix, les droits de lhomme, la démocratie et laction diplomatique.

Ma lettre adressée au Président OBAMA le 25 Avril 2010, résume bien le pourquoi de cette suggestion. Cest pourquoi, je vous la remets.

Certaines, certains, mont posé la question : pourquoi avoir fait cette suggestion puisque ce nest pas vous qui remettez ce prix, mais le Comité Nobel ?

Je ne suis pas Japonais, pas même asiatique. Cette proposition ne mapporte pas de gloire personnelle, que je ne cherche pas dailleurs. Cependant, pourquoi ne pas proposer, surtout dès lors que le règlement du Comité Nobel, depuis 2003, permet à des personnalités et Institutions de présenter leur suggestion. Plus fondamentalement, à ma modeste manière, comme citoyen du monde, je fais mien ce que disait Albert EINSTEIN dans les écrits publiés à New York en 1954. Il exprimait alors ses idées et opinions sur sa vision du monde et il indiquait, je cite : mon éternité est maintenant. Une seule chose mintéresse : accomplir mon dessein, là où je suis ! .

Le philosophe français, Gabriel MARCEL la écrit dans un ouvrage : Le déclin de la sagesse . Il existe toujours une tension entre les particularismes des circonstances et luniversalité de la loi. Le 65ème et triste anniversaire de la tragédie atomique en 2010, avec peu de survivants, nous rappelle, que cest la circonstance, qui peut permettre dattribuer ce prix à vos deux maires : Messieurs Tadatoshi AKIBA, et Tomihisa TAUE, respectivement maire des villes d Hiroshima et de Nagasaki. Ils sont des témoins de lhistoire passée et des acteurs au présent, de son actualité, pour un futur débarrassé des armes nucléaires.

A plusieurs reprises, ils o­nt réaffirmé la nécessité dun monde sans arme nucléaire à lhorizon 2000. Leur détermination sest exprimée avec éclat lors de lexamen du TNP (Traité de non prolifération) à New York en mai 2010.

Rappelons déjà, lexistence du protocole dit dHiroshima et de Nagasaki, lequel est un protocole additionnel au TNP et en particulier sagissant de son article VI, pour létablissement à lhorizon 2020, dun monde sans arme nucléaire.

Jen viens au contenu de ma contribution qui accompagne la lettre que jai adressée au Président OBAMA. Pour résumer ma position, jai intitulé ma contribution : Dun monde dominé par la menace nucléaire, à un monde retrouvant le sens des valeurs de la vie .

Présentement, les sciences et techniques semblent être au service exclusif de la logique financière .Or, la recherche du sens et de la totalité de la raison dêtre de notre présence sur notre planète, doivent être : servir lêtre comme une fin et non comme un simple moyen et ce, en osmose avec lenvironnement naturel.

Lidée exprimée par Martin HEIDEGGER, selon laquelle, ce qui est véritablement inquiétant ce nest pas la technologie en soi, mais linadéquation dérisoire de notre réponse aux défis quelle présente, reste bien dactualité.

Alors, que les progrès scientifiques et technologiques progressent dune façon continue et semblent accélérer lhistoire, comme lavait déjà prononcé le Mahatma GANDHI en 1938, le bien, voyage à une allure descargot .

La philosophe Simone WEIL, pour sa part, notait déjà avant la seconde guerre mondiale, un affaiblissement du sens des valeurs.

Paul VALERY, cet autre grand écrivain français, dans son texte VARIETE, il me semble, mentionnait : que les mots qui se rapportent au bien sétaient dégradés, tels : vérité, noblesse, honneur, générosité, humanisme .

Le philosophe Gabriel MARCEL, déjà cité, déplorait, que la personne puisse être ramenée à la simple réalité dune abstraction.

Plus récemment, le philosophe Lucien SEVE, longtemps le seul philosophe membre du comité national consultatif déthique en France, écrivait dans un ouvrage : Pour une critique de la raison bioéthique , publié en 1994, je le cite : le langage des biologistes brille le plus souvent par sa précision ; celui des juristes aussi. Mais lorsquon en vient aux concepts les plus communs sans lesquels aucun avis éthique ne peut être formulé :être humain, personne ; respect, dignité, etc pareil souci déclaircissement, semble nêtre plus requis .

GOETHE, Victor HUGO, TOLSTOI, THOREAU, et plus près de nous GANDHI, et le Pasteur Martin LUTHER KING, o­nt encore beaucoup à nous apporter, en tout cas, plus que les idéologues, ou ceux appelés les nouveaux philosophes qui sont de fait, des serviteurs de lidéologie libérale forcenée.

Attribuer le prix Nobel de la paix aux maires des villes martyres et ambassadeurs de la paix universelle, remettrait lhumain à lendroit, et nous réconcilierait avec le monde des valeurs.

Ce serait lère du pouvoir SOFT, se substituant au pouvoir HARD.

Aujourdhui, le nihilisme et le culte de largent, sont les deux tristes frères jumeaux engendrés par le libéralisme outrancier . Largent et le pouvoir, sont les nouveaux dieux plus pauvres et plus petits que les débats philosophiques dantan. Plutôt, que le respect de la vie et de sa dignité, faire fructifier largent, assurer la domination de la puissance militaire sont devenus les uniques critères de la valeur humaine.

Jaborde maintenant, la partie plus technique liée au sujet du nucléaire militaire et de la suggestion de lattribution du prix Nobel de la paix 2010 aux 2 Maires : Messieurs AKIBA et TAUE.

Mon pays, la France, reste attachée à sa doctrine de dissuasion nucléaire, et je le regrette. En effet, la doctrine dite de la dissuasion a deux défauts :

- elle reste dépendante de la prolifération verticale par la nécessité dentretenir, daméliorer le réseau. Elle est susceptible de favoriser la prolifération horizontale par le transfert de technologies nucléaires à dautres états et entités.

Exemple : dans lUnion Européenne, deux pays, La France et la Grande Bretagne disposent de larme atomique. Dans lhypothèse dune intégration européenne plus poussée, le risque est réel.

Jaurais aimé que mon pays signe la convention modèle pour labolition des armes nucléaires présentée aux Nations Unies en décembre 2007, par le Costa Rica et la Malaisie.

La charte des Nations Unies reste une référence forte et pas suffisamment exploitée à mon goût. Certes larticle 11, qui permet à lAssemblée Générale de lONU de faire des recommandations a été utilisée.

Cependant, larticle 26 a été laissé trop longtemps en sommeil par le Conseil de Sécurité de lONU, lequel dispose de la possibilité délaborer des plans en vue détablir un système de réglementation des armements. Doù, limportance du sommet du Conseil de sécurité en septembre 2009 concernant la non prolifération et le désarmement nucléaire.

Depuis plusieurs années, et dans un texte intitulé : pour une réforme des Nations Unies jai exprimé lidée, dune représentation plus directe des représentants des peuples au sein de lassemblée générale. Actuellement, des o­nG y sont conviées avec voix consultative. Le Conseil de sécurité de lONU, et lassemblée générale doivent plus travailler en coopération. Exemple, sagissant de larticle 26 : cest le Conseil de sécurité qui doit formuler des plans : pourquoi ne pas les rendre réels soutenus par les opinions publiques, en les faisant adopter par l AG de lONU et ses représentants des peuples .

Jindique également que votre pays : le Japon, est maintenant membre non permanent du Conseil de sécurité de lONU. Le 13 Janvier 2009, il a fait une déclaration commune avec les Etats-Unis, ceci pour un monde exempt darmes nucléaires.

Vous disposez, dans votre Constitution, dun article unique pour un grand pays industrialisé : votre article 9. Celui-ci vous interdit davoir recours à la guerre et davoir des visées expansionnistes et bellicistes. Si vous accompagnez cela de la création dun ministère de la paix, votre pays serait un phare pour lhumanité.

En mars 2010, les négociations sur lexamen du TNP se sont déroulées à New York. Les maires des villes d Hiroshima et de Nagasaki, o­nt tenu un rôle actif et remarqué au cours de ces négociations. Rappelons, que de 2000 à 2007, les dépenses militaires des pays membres de lONU sont passées de 800 milliards de dollars à 1334.

Souvenons-nous également, que le nombre dEtats dotés de latome militaire a presque doublé depuis la mise en vigueur du TNP en 1970. Ajoutons, que certains pays détenteurs de larme nucléaire, nen sont pas signataires comme lInde, le Pakistan, Israël. La Corée du Nord, pour ce qui la concerne, a utilisé larticle 10, pour utiliser son droit de retrait. LEtat dIsraël au passé persécuté par les nazis, a toujours cette angoisse de sa sécurité .La création dune zone exempte darmes nucléaires au Proche Orient, désamorcerait bien des tensions et suppositions mais, bien entendu, sa réalisation, passe par un accord global de paix au Proche Orient, dont le règlement négocié du conflit israélo-palestinien, avec la reconnaissance commune des 2 Etats.

APRES LA CONFERENCE D'EXAMEN DU TNP A NEW YORK DU 4 AU 28 MAI 2010 :

Déjà, je me félicite de l'approbation du document final de la conférence d'examen du TNP (traité de non prolifération) par consensus des 172 Etats représentés ce 28 mai. C'est le premier accord depuis 10 ans, surtout, après l'échec de la conférence de 2005. Le texte adopté, prévoit un plan d'action pour chacun des 3 piliers du traité : la non prolifération, l'usage pacifique de l'énergie nucléaire, et la dénucléarisation du Proche Orient. Sans nul doute, l'impulsion donnée par les Présidents OBAMA et MEDVEDEV, a pesé sur ce résultat, avec la détermination du mouvement des pays non alignés, des o­nG internationales de paix, et de leur représentant : Monsieur Maged ABDELAZIZ, Ambassadeur de L'Egypte auprès des Nations Unies.

Certes, le calendrier proposé par les Maires d' Hiroshima et de Nagasaki, s'agissant du désarmement nucléaire total à l'horizon 2020, reste un objectif. En effet, le document adopté, reste un compromis entre représentants des Etats.

Certains pays, ne souhaitaient pas, avoir la référence à des engagements datés et quantifiés, et s'engager définitivement pour les pays qui disposent de l'arme nucléaire, à ne pas les utiliser les premiers sur des pays qui ne disposent pas de cette arme terrifiante. C'est pourquoi, de ce point de vue, la proposition adoptée, donnant au secrétaire général de l'ONU : Ban KI-MOON, la responsabilité d'organiser une réunion de tous les Etats du Proche Orient, pour étudier les moyens de dénucléariser la région est d'importance..J' y reviendrai, plus loin dans mon texte.

Ce résultat de lexamen du TNP en mai, confirme l'intérêt et l'importance de ma suggestion faite dés avril 2009, concernant l'attribution du prix Nobel de la paix aux Maires des villes

d' Hiroshima et de Nagasaki, justement, pour ces villes martyres, les victimes décédées, et celles qui souffrent dans leur chair et leur esprit, et concernant le rôle des 2 Maires pour animer le réseau mondial des Maires pour la paix pour le désarmement nucléaire total.

:S'agissant du Proche Orient, la préoccupation du MNA (mouvement des non alignés), est légitime.

Une démarche honnête et de dialogue, motive également de comprendre que L'Etat d¨'Israël, qui a connu l'holocauste, a le souci de sa sécurité, et les garanties données par LIran de non accès à larme nucléaire, pourrait favoriser ladhésion de lEtat dIsraël au TNP, et son acceptation du contrôle par LAIEA ; et conjointement, les privations, souffrances du peuple palestinien n'ont que trop durées. Il a droit ,à une Etat reconnu, libre apte aux coopérations. Ainsi ma proposition est : Mon pays, la France, a toujours entretenu de bonnes relations avec les pays arabes et l'autorité palestinienne. Egalement, la France a des liens historiques avec le peuple hébreu et ses dirigeants. Je suggère donc, que le facilitateur en relation avec l'ONU, qui va discuter avec les représentants des pays arabes, et ceux de lEtat d'Israël, afin de dénucléariser la région, se mette en rapport avec le gouvernement français.

En 2011, à Paris, avec la participation des représentants des pays arabes dont LIran, des différentes factions palestiniennes, et de l'Etat d'Israël, pourrait se tenir une conférence préparatoire à celle de 2012, pour bien cerner collectivement les points de litige à dépasser, préparer les meilleures conditions de réussite de 2012. Cette étape préparatoire, sans exigence de résultat, mais de dialogue sincère, devrait bénéficier de la participation des membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, et de la représentation de l'Union Européenne = structure continentale la plus proche de la région, et entretenant des relations avec toutes les parties. Ceci, afin qu'enfin, la communauté internationale démontre en actes, sa volonté réelle de faire aboutir positivement ce dossier qui empoisonne les relations internationales.

Après le deuxième essai militaire nucléaire réalisé en mai 2009 par la Corée du Nord, dans la dernière période, malgré laccord réalisé avec la Turquie et le Brésil relativement à lenrichissement de luranium, lAIEA (Agence internationale de lénergie atomique) comme le Conseil de sécurité de lONU, o­nt confirmé leurs craintes concernant lIran et son intention non avouée de se doter de larme atomique. Lattribution du prix Nobel de la paix aux deux Maires des villes dHiroshima et de Nagasaki, le serait, jen suis persuadé, dans leur esprit et leur cœur, non pour eux-mêmes, à titre personnel, mais, au service de la paix universelle . Bien entendu, pour les victimes de la tragédie, les populations locales, et beaucoup, pour leur rôle universel dans lanimation du réseau mondial des maires pour la paix. Cette reconnaissance, contribuerait, à mettre laccent sur la nécessaire détente internationale. Ce geste fort, serait une invitation au transfert de moyens financiers vers la lutte contre la pauvreté et pour la protection de lenvironnement.

Le sommet des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) de septembre souvrirait, en sachant, que la perspective du désarmement nucléaire donnerait dautres possibilités pour résoudre une majeure partie des maux de lhumanité qui alimentent les tensions internationales et sont un terreau naturel dalimentation du recrutement du terrorisme international.

Alors, que lAfghanistan reste un sujet dinquiétude, réjouissons-nous de cette lueur despoir que constitue,17 mois après lattentat terroriste de Bombay, le fait que lInde et le Pakistan, deux pays dotés de larme nucléaire, o­nt renoué un dialogue.

Afin darriver au désarmement en 2020, comme le crient haut et fort Messieurs AKIBA et TAUE, il est dautres dispositions nécessaires qui en favoriseront laboutissement. Quelques exemples :

- la cour pénale internationale pourrait classer lutilisation des armes nucléaires parmi les crimes de guerre.

- Pour arriver au désarmement nucléaire, il convient de créer, partout, où cest possible, de zones de non utilisation de larme nucléaire. Les ZEAN : il existe déjà des traités pour des zones exemptes darmes nucléaires, en Asie centrale, dans des pays africains, ou des accords similaires dans des pays du Pacifique Sud, des Caraïbes et de lAsie du sud est. De telles zones, en réaction, faciliteraient les TICP (traités dinterdiction complète des essais nucléaires.)

- Souvenons-nous, que cette année 2010, correspond au Xème anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de lONU, laquelle, met laccent sur la contribution des femmes à la paix. Noublions pas, que les femmes donnent la vie.

Dans un récent ouvrage Réconcilier les droit et les devoirs pour lavenir de lhumanité que je vais offrir, à lorganisateur de cette conférence, jai signalé, avoir retrouvé un compte rendu officiel en date du 12 février 1932, au sein duquel, il est signalé, lexistence de semaines pour la paix organisées sous légide de la défunte Société des Nations avec la collaboration des réseaux des organisations féminines internationales dobédience laïque ou confessionnelle. Pourquoi, ne pas les réactiver, en les adaptant au contexte des années 2010-2015 ?

- Lannée 2010, est la dernière de la décennie internationale pour la promotion dune culture de la paix au profit des enfants du monde. LUNESCO, et son programme déducation, pourraient senrichir dun vote des Etats concernant leur promotion, dès lentrée en cours préparatoire, et progressif tout au long de la scolarité, dune éducation des valeurs et comportements, facilitant le respect des deux sexes, promouvant la tolérance, le respect des ethnies, confessions, philosophies et bannissant, lusage de pratiques discriminatoires. Ceci, par lapprentissage dune pédagogie du dialogue, permettant de résoudre pacifiquement les conflits.

- Enfin, dans la perspective du désarmement nucléaire prôné par Messieurs AKIBA et TAUE pour lhorizon 2020, je suggère un point détape qui se tiendrait à Hiroshima en 2015, avec les représentants de lONU, des continents et Etats membres des Nations Unies, mais également associant la représentation directe de la société civile : o­nG, syndicats, associations représentatives.

Le grand historien britannique, Arnold TOYNBEE, a publié en 1951, un ouvrage : La civilisation à lépreuve dans lequel, (et cela servira de conclusion à ma contribution, car en 2010, cela reste lenjeu de nos volontés et actes,) il indique, je le cite : nous ne sommes pas condamnés à se faire répéter lhistoire. Il nous est possible grâce à nos propres efforts, dimprimer à lhistoire, un tournant nouveau, et sans précédent .

Copyright Guy CREQUIE

Poète écrivain et chanteur français pour la paix et les droits humains

Messager de la culture de la paix de lUNESO, Lauréat des Académies européenne et mondiale de la culture et des arts.

blog http://guycrequie.blogspot.com

 

ADDITIF A LA CONFERENCE DE GUY CREQUIE

LE 2 AOÛT A TOKYO

(Paix sur terre et désarmement nucléaire total)

- Les Etats nucléaires doivent sengager à réaliser un moratoire sur tout développement futur ou modernisation des armes nucléaires. Ce serait un encouragement à la limitation des pays qui souhaitent posséder larme nucléaire, comme signe de puissance militaire et politique.

- Les Etats disposant de larme nucléaire, peuvent accroître considérablement la transparence sur leurs capacités nucléaires. Cest ce qui a été fait par mon pays : la France, et son Ministre des affaires étrangères, Bernard KOUCHNER, en a précisé les modalités dans une lettre du 25 mai 2010 qui ma été transmis par un vice Président du Sénat de mon pays. Je regrette cependant, le choix de mon pays, de maintenir sa force de frappe nucléaire, même dite de dissuasion.

- Il conviendrait, de déterminer pour chaque pays en disposant, et à léchelle planétaire, le nombre maximal darmes nucléaires ; ceci, en prévision du désarmement nucléaire général en 2020. Lexemplarité des membres permanents du conseil de sécurité de lONU, est primordiale pour la sécurité de la paix.

- Les Nations Unies, o­nt la possibilité, de mettre au point, une table ronde dexperts, dans labolition des armes nucléaires en sappuyant sur lexpérience de lUNODA (le bureau des affaires pour le désarmement pour les Nations Unies.) Ce bureau, peut remettre un rapport périodique, sur les menaces que font peser les armes nucléaires. Ce type de document, peut contribuer à rallier les opinions publiques, à lidée du désarmement nucléaire. Je viens de connaître, par le très sérieux institut de recherche stratégique : le SIPRI, que les dépenses militaires des pays membres de lONU, o­nt atteint le chiffre record (- malgré la crise financière et économique) de 1531 milliards de dollars en 2009. Je rappelle que ces mêmes dépenses, étaient passées de 800 milliards en lan 2000, à 1334 en 2007.

- Il serait judicieux, de promouvoir le développement dun traitement médical plus approprié, destiné aux personnes qui, de par le monde, continuent à souffrir des effets des expositions aux substances radioactives.

- Lencouragement à laide du contrôle sociétal par les opinions publiques, la vérification des actions de leurs gouvernements, peut trouver un appui important avec laction dONG internationales : comme celle des médecins, juristes, ingénieurs et physiciens, telles : IPPNW, LALANA, INESAP,

- Après lIndonésie, qui a décidé en mai 2010, la ratification, en faisant ratifier le TICEN (traité dinterdiction complète des essais nucléaires) par le Sénat américain, le Président OBAMA, pourrait encourager la Chine à le faire, puis lInde et le Pakistan. Ainsi, peut-être alors, ces changements, pourraient inciter, Israël et lIran qui ne lont pas ratifié, et la Corée du Nord, non signataire du TICEN, à prendre des mesures similaires.

- Les armes nucléaires, se devraient dêtre supprimées de la politique de sécurité. Lobligation de réaliser le désarmement complet stipulé par larticle VI du TNP (traité de non prolifération), nest pas limité aux seuls Etats dotés du nucléaire militaire, mais, concerne tous les Etats adhérents du TNP.

- Sagissant de lAsie du Nord Est : Tous les pays engagés sur les négociations sur le programme nucléaire nord coréen : la Chine, le Japon, la Corée du Sud, la Russie, la Corée du Nord, les Etats -Unis, devraient déclarer lAsie du Nord-est = région de non utilisation de larme nucléaire.

- Ces 6 pays, o­nt adhéré à linterdiction sur la convention dinterdiction darmes bactériologiques. 5 de ces pays, mais pas le Corée du Nord, o­nt adhéré à la convention dinterdiction des armes chimiques, le traité faisant de lAsie du Nord Est une zone dinterdiction de larme nucléaire, pourrait inciter la Corée du Nord à le ratifier à son tour.

Copyright Guy CREQUIE

Juillet 2010

 

==========================================================


POUR UN TRAVAIL CRITIQUE, CREATIF, ET LUCIDE,

SUR LORGANISATION DU FONCTIONNEMENT DE LA SOCIETE

 

Le mérite du système proposé par Léo SEMASHKO, avec la tetrasociology, est quil combine, lidée structurelle fonctionnelle occidentale de sphères sociales, avec lidée de valeurs dharmonie de lOrient.

 

Il applique de fait, le concept de mondialisation de lesprit que javais développé dans un document. Ma difficulté est : que nétant pas anglophone, jessaie dêtre court et clair pour argumenter sur des sujets délicats et complexes, objets de confrontations didées.


Etre concis, expose à des réductions ou approximations, mais mon statut my oblige ! Ainsi, il définit lharmonie sociale, comme unité basée sur une loi dharmonie de sphères. Cette harmonie sociale, comme unité, et le consentement de la diversité humaine, sont une aspiration consciente, pour atteindre un équilibre au niveau structurel le plus fondamental des sphères de la société.

 

Cependant, tout système innovant, qui par ailleurs peut déranger des normes intellectuelles établies, passe par un travail long de pédagogie dappropriation et de présentation au fil des expériences dun bilan constructif de réalisations.

Certes, la philosophie, doit être leffort par lequel lhomme ressaisit le sens de la totalité quil exprime.

 

Cependant, létat du monde actuel basé sur la logique dominante de la pensée étatique et économique du marché roi, motive en faveur dune accélération à donner au sens et à la totalité de lhistoire humaine. Ceci, car nous arrivons à un point nodal de tensions structurelles, lesquelles arrivées à un certain seuil, nous plongerons dans le déclin inéluctable à la fois moral, spirituel, et dans lexercice des solidarités.

 

Il y a besoin, dune façon urgente, dorientations sociales fortes qui donnent des directions à la recherche de notre devenir commun.

Comme la exprimé, ce chercheur mal connu : Lev VYGHOSTSKI, ce qui distingue qualitativement les fonctions humaines, en tant que supérieures : maîtrise du langage au sens esthétique, intelligence conceptuelle, et esprit critique, sont quelles ne se développent pas à partir du dedans organique, mais à partir du dehors social. Ceci, en organisant le travail individuel dappropriation des capacités objectivées dans le monde humain.


A lheure de la physique, des transitions de phase de la biologie des équilibres ponctués, et tant dautres théorisations scientifiques, mettant en œuvre la dialectique des effets de seuil, o­n devrait savoir quau contraire, cest précisément la graduelle accumulation des variations quantitatives, qui prépare les plus ou moins brusques variations qualitatives où surgit de linédit !

Si nul propre de lhomme, ne suffit à expliquer les gigantesques nouveautés du monde humain, cest que ces nouveautés, nont pas été produites par lhomme, c'est-à-dire lindividu humain, faussement pris par mesure suffisante de son genre, mais bien par ce genre lui-même en son ensemble.

 

Ainsi, de ce point de vue, la VI è thèse de MARX sur FEUERBACH, na rien perdu se sa pertinence !

 

Si le chimpanzé en lui-même, est porteur dà peu prés toute la chimpanzéité, un individu humain en lui-même, nest quune très réfection subjectale dhumanité.

 

On voit par exemple, la dramatique sentence enclenchée dans le système scolaire, par létablissement de normes du savoir basées sur le meilleur élève qui les a mémorisées, et qui peut les délivrer.


Il convient donc, dinjecter des mesures de redressement du sens dans le fonctionnement de nos modes de gouvernance.

 

Si, comme le philosophe ALAIN, nous pensons, que lessence du pouvoir est de corrompre nécessairement les individus qui lexerce, et bien, il faut favoriser les amortisseurs aux egos de lexercice du pouvoir.

 

Certains, pensent que la gouvernance mondiale devrait passer par la phase de suppression des Nations unies estimées inefficace. Plutôt en permanence, de détruire pour reconstruire, je préfère pour ma part, partir de lexistant en le transformant et en mettant réellement en œuvre la charte des Nations Unies qui débute pas ses mots : Nous les peuples ce qui nest pas la même chose que nous les Etats."

 

Il existe divers systèmes politiques ; de la royauté absolue, à la monarchie constitutionnelle, en passant par la démocratie formelle, ou encore des formes théocratiques, despotiques, féodale du pouvoir. Mais la représentation directe des représentants de la société civile : o­nG, syndicats, associations, .devraient être directes avec voix délibérative au sein de lAssemblée générale de lONU.


Il convient dinventer un système mixte, favorisant :certes lesprit :dinitiative individuel, le talent,.mais permettant à l'Etat de tenir son rôle de garant de lexercice des devoirs ; dont ceux de combattre linjustice sociale, les formes de racisme et de Xénophobie, faisant respecter légalité professionnelle entre les sexes ; promouvant le respect de la diversité culturelle et l'expression de tous les créateurs, garantissant à tout citoyen ses droits élémentaires daccès à leau, à lénergie, au logement, aux soins médicaux et à la formation pour lemploi ; faisant de la négociation et du dialogue entre les civilisations, le substitut aux formes classiques de conflits armés.

 

De ce point de vue, la gouvernance mondiale doit être exemplaire.

LOMC (organisation mondiale du commerce) se devrait dêtre rattachée pour le contrôle à lOrganisation des Nations Unies.


La politique doit encadrer le marché et non être à son service.

Présentement, les débats relatifs la régulation du capitalisme, aux convulsions boursières, au marché devenu le nouveau Dieu Athée ; les aspirations au pouvoir, à largent comme symboles de domination, sont plus pauvres et plus petits que les débats dantan concernant : les recours la loi naturelle, les droits de lhomme et du citoyen, la relation entre la science et la foi religieuse, les débats entre le matérialisme philosophique et lidéalisme, les valeurs laïques et lesprit républicain

Les sciences sociales et humaines, devraient être enseignées, y compris pour les étudiants de grandes écoles dingénieurs et les diverses filières universitaires.

Au sein de lONU, un dispositif de contrôle des opérations boursières se devrait dêtre institué, composé de spécialistes indépendants, désignés et à mandat non renouvelable après deux désignations. Lorsque de spéculations boursières émanant dun Etat ou dun groupe dEtats, sont analysées comme pouvant mettre en péril léquilibre mondial, ce dispositif disposerait dun droit dalerte, obligeant à une réunion délibérative de lAG des Nations Unies.


Comme je lai proposé dans mon essai : Réconcilier les droits et les devoirs (pour lavenir de lhumanité) avec les moyens de déclinaison et dapplication par continent, Etat, région, impliquant tous les acteurs territoriaux concernés, il est nécessaire, de faire adopter une nouvelle déclaration universelle des droits, mais également des devoirs humains.

La logique du savoir, doit être enseignée avec la logique du savoir-être. Présentement, il est des universitaires, des dirigeants de sociétés et de banques, qui sont jugés sur lagrément de leurs titres universitaires ou de leurs fonctions, et non sur largumentation et les décisions quils mettent en œuvre.

Or, si je prends par exemple, la discipline philosophique, il est des philosophes, qui o­nt compté, sans être des philosophes de métier.

 

Il en a été ainsi de KIERKEGAARD, NIETZSCHE, COMTE, MARX, sinon, des philosophes comme SOCRATE, qui nont jamais rédigé de système de pensée.

 

En 2009, avec le LHC (accélérateur de particules) il a été possible, de reconstituer le big bang, et de mieux comprendre, comment se sont constituées les galaxies. De lautre, la logique du profit, la toute puissance accordées à la spéculation boursière, produit des effets, tels celui que 850 millions de personnes vivent encore, avec moins de 3 dollars par jour.


Toutes les Institutions élues se devraient dhonorer la seule ambition suivante : celle du respect de la dignité et de lexistence de toute forme de vie dont celles minérales, végétales, animalesen respectant limpératif kantien, de traiter lêtre humain comme une fin, et non comme un simple moyen.

 

Guy CREQUIE

Poète, écrivain et chanteur pour la paix et les droits humains.

Blog http://guycrequie.blogspot.com

21/06/10

------------------------------------------------------------------


6 AOUT 1945 A HIROSHIMA

9 AOUT 1945 A NAGASAKI

6 ET 9 AOUT 2010

65 ème anniversaire des bombardements atomiques à Hiroshima et Nagasaki

 

POEME

 PLUS JAMAIS CELA ! 

 

Les 6 et 9 août 1945

Lhumanité sest arrêtée

La barbarie la emportée !

 

A Hiroshima, puis Nagasaki

Lhomme a montré lhorreur

De sa capacité la plus hideuse

Avoir anticipé et imaginé

Le désir de tuer

En conscience

En prévoyant létendue des dégâts

 

Cette bombe A expérimentale

A été conçue pour détruire

Faire souffrir, anéantir

Les humains, leur environnement

Toute forme de vie

Comme cela ne sétait jamais produit

 

65 ans après en 2010,

Certains Etats disposent dun arsenal nucléaire

Encore plus destructeur

Pouvant anéantir la planète entière

Sil était déployé

 

En ces tristes anniversaires

 PLUS JAMAIS CELA ! 

Il faut tuer le désir de tuer !

 

Le besoin de tuer

Naît dans lesprit des hommes

Cest dans leur cœur

Quil faut planter

La conscience dune planète de paix et dharmonie

Le respect de lautre

Tout aussi humain que moi.

 

Assez de larmes et de sang

Détruisons les 2700 têtes nucléaires

Existant de par le monde

Les armes nucléaires !

Hors de la terre, de lespace

De la mer et du temps

 

Les faiseurs de guerre

Hors des gouvernements

Anéantissons le terrorisme

En résolvant ce grave fléau

Quest celui de la pauvreté

 

 

Nous les peuples ,

Décidons, sur les cinq continents,

De transmettre aux générations futures

Une planète terre

En harmonie avec toutes les vies.

 

Copyright Guy CREQUIE

Poète, écrivain et chanteur lyrique pour la paix

Blog http://guycrequie.blogspot.com

 

En hommage aux victimes de ces bombardements, en signe de respect pour cette tragédie, les efforts des Maires et des habitants de ces deux villes de reconstruire une vie digne, en reconnaissance pour les efforts du peuple japonais qui en appellela conscience universelle pour le : plus jamais cela !

Pour témoigner de la perception universelle de la reconnaissance des efforts du centre mondial de la paix à Hiroshima, et de son animation du réseau des Communes, Départements et régions pour la paix, je propose :

Que les villes dHiroshima et de Nagasaki par lintermédiaire de leur Maire, reçoivent le prix Nobel de la paixdurant le dernier trimestre de lannée 2010.

Guy CREQUIE

Poète et écrivain français

Messager de la culture de la paix de lUNESCO

Lauréat de lAcadémie Européenne des arts

Docteur Honoris Causa de lAcadémie mondiale de la culture et des arts

Représentant français au sein de IFLAC (Forum mondial de la littérature et de lart pour la paix)

Médaillé de vermeil de la société académique française : Arts-Sciences-lettres, couronnée par lAcadémie française.

=========================================================

LA MUSIQUE CLASSIQUE

La musique classique transcende le temps

Revendique ses moments

Résiste aux modes

Instants de beauté et de sérénité

Emotions du coeur, merveille de l'esprit

Parfois frisson du corps

Son harmonie est un appel de vie

La musique classique

Nourrie d'une multitude de sons

Exprime l'éternel,l'universel, l'illimité

la musique est amour

En quête de mots

Celles et ceux qui en respirent l'émotion

Reçoivent cet enchaînement d'accords comme :

Une brise parfumée

Des nuages blancs dans le ciel

Un printemps plein de bourgeons sur la terre

La musique est une série de longieurs d'onde

"l'échelle des 7 notes est la formule de l'univers"

Les sons au lieu d'être le résultat d'un tremolo

Sont le moteur principal. Dans l'univers physique

Les courants sonores doivent leurs origines à un mouvement vibratoire

Et o­nt comme but de continuer un travail de création

De différentes manières.

Le son produit un développement de possibilités infinies.

La musique classique nous permet d'accéder à la zone "alpha"

Cet espace que les artistes trouvent spontanément

Cette zone d'inspiration, zone, où les matériaux entre

Le subconscient et le conscient s'échangent.

La musique classique élève les fréquences de l'esprit

Elle est l'harmonie de l'âme

Qui transforme la tristesse en espoir

L'hostilité en sympathie

Elle abolit les distances entre les personnes

Traverse les civilisations, dépasse les siècles

la musique classique, rayonnement de la culture

Est souveraine de l'émotion humaine

Concert spirituel, prélude au siècle de l'humanité

Le son est la chose envolée

Dont la musicalité fait rêver

Espace et temps forment son lit

De la musique classique o­n peut retenir

Cette maxime de LAMARTINE:

"De frontières au ciel, en voyez-vous quelques traces " ?

Ou bien, méditons les propos du regretté philosophe

Emmanuel LEVINAS: "la tâche humaine par excellence, est alors celle de l'interhumain de l'ouverture à l'autre dans son unicité, sans souci de réciprocité "

Copyright Guy CREQUIE

Poète,écrivain et chanteur pour la paix et les droits humains.

Blog http://guycrequie.blogspot.com

---- Original Message -----

From: Guy Crequie

Subject: Fw: Envoi d'un message : Video 10 Gil CONTI" chante" Parlami d'amore mariu" Guy CREQUIE et ses propositions

 

Bonjour,

Même si cela n'a pas la sensibilité sonore et la qualité d'un studio d'enregistrement ou d'un micro professionnel d'une salle de concert

Cet enregistrement est le meilleur ce jour fait sur la Web Cam amateur malgré ses grésillements, ceci, car je me suis reculé. Vous y entendrez "Parlami d'amore Mariu "interprétée en 1930 par Vittorio de Sica pour les besoins d'un film. Puis Tino ROSSI, l'a mis à son répertoire. Dansles années 50, les 2 grands ténors : Mario LANZA ( la plus belle voix du XX è siècle et Guiseppe DI STEFANO, le partenaire habituel de Maria CALLAS, l'ont enregistré. Et puis, récemment, dans leurs concerts des 3 ténors des années 90 et du début des années 2000, Jose CARRERAS, Placido DOMINGO et Luciano PAVAROTTI, l'ont mis à leur répertoire. Vous entendrez ce jour, depuis son domicile, et sans accompagnement Guy CREQUIE (Gil CONTI)

Guy CREQUIE, a également été sollicité pour chanter pour la paix à Nagasaki au Japon le 9 août 2010 , àl'occasion des cérémonies du 65 è anniversaire de la tragédie atomique

Amitiés.

Guy CREQUIE

A son âge, Guy CREQUIE, ne chante pas uniquement pour le plaisir de chanter, il met sa voix au service des causes de la paix et des causes de droits humains. Il en sera ainsi, par exemple, pour Florence CASSEZ, arbitrairement détenue au Mexique le 17 avril au Zénith d'Alençon.

19/01/2010

-------------------------------------------------------------------------


30 mars 2008

JOURNEE POUR LA TERRE

 

Elle porte nos pieds

Les pensées de nos esprits

Elle subit

Nos actes qui la fortifie ou la détruise

 

La terre est un trésor dharmonie

Elle est ronde et tourne

Avec une précision infinie

 

Voyager par limage, le son,

Lavion ou autre modalité

Permet de rencontrer des êtres diversifiés

Sur nos cinq continents variés

 

La terre est faite pour nous aimer

Au lieu de nous faire la guerre

Léducation à la paix

Est le plus beau cadeau

A transmettre à la nouvelle génération

Pour sa vie sur cette terre ci

 

Tant de grains o­nt levés

Livraie de lhumanité

Ou de la bestialité

Tant dêtres humains sont morts

Sur cette terre

Victimes de guerres, de violences ethniques, sexistes

De conflits économiques, dattentats,

Ou tout simplement pour réclamer la paix, la justice et les droits humains

 

Il y eut et il est régulièrement des prix Nobel

Il est aussi présentement : celles et ceux connus qui œuvrent à la paix

A partir dun mandat : o­nU, UNESCO, o­nG, responsables politiques (certains) ; autorités religieuses et spirituelles

Il est tout autant des personnes de la société civile : syndicalistes, militants associatifs,  du monde littéraire, scientifique, musical, de la comédie, du cinéma, du monde sportif et artistique au sens large. connues ouanonymes dont la vie se confond avec lidéal de paix.

Jespère  pouvoir y mettre mon nom à côté dautres, dont des personnalités comme : Federico MAYOR, Daniel BARENBOIM, Johan GALTUNG, Daisaku IKEDA, Léo SEMASHKO, Ada AHARONI, Marie ROBERT, Ammar BANNI, Majid TEHRANIAN, Maria CRISTINA AZCONA,Hazel HENDERSON, etc.

 

La journée de la terre

Cest celle dun engagement

Afin que les peuples sunissent

Pourlharmonie du genre humain sur cette terre

Reliée à lenvironnement naturel.

 

Copyright Guy CREQUIE


 

JOURNEE INTERNATIONALE POUR LA PAIX DES NATIONS UNIES LE 21 SEPTEMBRE 2007

 

La phrase du jour : La paix ne sattend pas, elle se gagne par des citoyens décidés de donner au rêve daltérité la pratique dun engagement de citoyen du monde.

 

A loccasion de la journée internationale de la paix des Nations Unies ce 21 septembre 2007, les poètes du monde sont réunis en congrès au sein du Sénat de la République française. Pour cette circonstance exceptionnelle, je leur offre ce poème ci-dessous.

 

Le poème : Jai eu un rêve

 

Perte de repères et de valeurs

Fracas des discours politiques

Se grimer dapparence

Pour plaire à son supérieur hiérarchique

Obscurités du vocabulaire dentreprise

Enonciation hiératique de tel leader religieux

Lhumain de cette fin de siècle

Se bringuebale perdu dansle brouillard

Des illusions ou des déceptions

 

Jai eu un rêve

Celui de larpège didentités complémentaires

Celui des rires frondeurs

Des saisons ensoleillées

Lorsque la terre gronde

Sous les pas des citoyens décidés

De donner à notre société

 

Les voix argentines

Ont une autre saveur

Que les cris gutturaux des propos militaires

De la peur qui tenaille

De la mort qui déferle

Dont le silence déchire

Les corps déchiquetés, dénudés

Brisés par la main hideuse

De la haine de lautre

Loubli de lespèce humaine

Une et indivisible

 

Pour une seule terre, un seul cosmos

Pour le genre humain universel

Image dUranie aux couleurs vives

A la Thébaïde

Succéderont les joies rutilantes

Les têtes heureuses

Nimbées de la lumière de la vie

 

Jai eu un rêve

En ce début de millénaire

Folie ou lucidité dappel

Pure chimère ou raison despérer

Lagir est la seule voie

De rejoindre le ciel sur la terre

Pour la responsabilité humaine

Héritiers de survie

Codécideurs du futur.

 

CopyrightGuy CREQUIE

 

 

Présentation de Guy CREQUIE

 

- Poète et écrivain, combattant universel pour la paix, je suis lauteur de 16 livres, recueils poétiques, essais de société.

Du 20 mars 2000 au 20 mars 2005 inclus, jai adressé aux grandes organisations internationales ( dont le secrétaire général de lONU) mes propositions en faveur de : la paix, la culture, léducation, les droits et devoirs de la personne. Ces propositions o­nt été publiées en livre en décembre 2005 par léditeur Le Manuscrit à Paris sous le titre :  Le défi humaniste dun citoyen ordinaire (pour le dialogue entre les civilisations. ) Site internet www.manuscrit.com.

 

-En 2006 et 2007,, jai fait des propositions sur les conflits en cours : consulter mon blog http://guycrequie.blogspot.com

 

-Je me suis engagé en soutien à son promoteur : Yvan TETELBOM, à la préparation du premier festival mondial des poètes sur le thème de la paix, lequel, se tiendra à Paris du 19 au 23 septembre 2007.

 

-A destination de la jeunesse et des étudiants, jai participé comme auteur à lœuvre collective  Le premier projet global de la culture et de la paix harmonieuse pour une société de linformation. La coordination de ce travail pluridisciplinaire et multilingue dauteurs de divers continents sous légide dIFLAC est Léo SEMASHKO. Il est également le promoteur du projet et de sa réalisation collective.

 

-Parmi mes propositions permanentes pour la paix, la culture, léducation, la justice sociale, la promotion des droits et des devoirs de la personne, figurent : celle de la création dun Ministère de la paix dans chaque pays et celle de la substitution de lappellation  droits de lhomme  dans les actes, traités, constitutions, par celle de droits de la personne laquelle, dés lénoncé se prononce par la prise en considération des 2 composantes de lhumanité qui sont : Lune de sexe féminin, lautre de sexe masculin.

 

-Ces dernières années, je me suis engagé pour la signature du Manifeste 2000 de lUNESCO. Jai recueilli à titre personnel environ 1500 signatures. Désigné comme secrétaire dun club UNESCO dune ville de banlieue (Vaulx-en-Velin ), notre club a organisé des actions de solidarité pour : la Palestine, Cuba, le Nicaragua, la Colombie. A titre personnel, jai aidé les pacifistes sans frontières qui sont déjà installés au Togo.

 

-Jai participé à linitiative du Maire de la ville de Lyon concernant les dialogues pour la terre et la rencontre entre des Maires israéliens et palestiniens. En décembre 2004, lors des échanges au sein de latelier 2 de cette rencontre, jai proposé lidée que sous légide de lONU, puisse être organisée une manifestation mondiale des Maires pour la paix. En effet, les Maires et leurs conseils municipaux sont les élus de proximité les plus proches des populations en particulier lorsque celles-ci sont les victimes innocentes de guerres et de conflits.

 

-Jai publié des poèmes en relation avec les événements des Nations Unies, ou en relation avec lactualité ; exemples :  Ministère de la paix, Dialogue entre les civilisations, la terre et le siècle à venir ( après ladoption de la charte de la terre) , poème à mon frère ( après les attentats du 11 septembre 2001),la mondialisation de lesprit, Tchétchénie, jentends ton cri, Afghanistan revit ! Mon credo pour lhumanité, cri damour du poète ( à propos du conflit israélo-palestinien )les droits de lhomme, la femme est le futur de lhomme ( à propos des droits fondamentaux de la femme), ..  

 

-Sagissant du 21 septembre 2006, vous trouverez sur mon blog, mes réflexions et propositions concernant la réforme des Nations Unies.

 

-Je prépare actuellement mon essai capital :  La révolution de lesprit (pour lhumanisme en action) en relation avec mon agent littéraire

 

Je remercie Vanina FLUET, pour la traduction en langue anglaise.

 

Guy CREQUIE

Poète et écrivain

France

E-mail guy.crequie@wanadoo.fr

Ou gcrequie@hotmail.com

Blog http://guycrequie.blogspot.com



Guy CREQUIE



Poète et écrivain français
----------------------------------

Monsieur Guy CREQUIE

Poète et écrivain français

Messager de la paix du Manifeste 2000 de lUNESCO

Lauréat de lAcadémie Européenne des arts

Docteur Honoris Causa de lAcadémie mondiale de la culture et des arts

Représentant français au sein de IFLAC (forum mondial de la littérature et de lart pour la paix. )

 

53 rue Auguste Renoir

69200 VENISSIEUX

( 04 78 70 80 85

Mèl : guy.crequie@wanadoo.fr

 

Monsieur Nicolas SARKOZY

Président de la République française

Cabinet du Président

Palais de lElysée

55 rue du Faubourg Saint Honoré

75008 PARIS

 

Vénissieux le 13 juin 2007

 

Objet : don du calendrier dharmonie

Et invitation le 21 septembre au Sénat lors du festival mondial des

Poètes sur le thème de la paix

 

Monsieur le Président de la République,

 

 

A la demande des rédacteurs de ce calendrier dharmonie pour une ère nouvelle (dont je suis ), je vous loffre avec émotion.

En effet, cet ouvrage collectif de 27 auteurs des cinq continents traduit en 12 langues, a pour ambition de transmettre à la jeunesse les valeurs de paix et dharmonie.

Je vous en souhaite bonne réception et lecture.

 

Du 19 au 23 septembre àParis, va se tenir le premier festival mondial des poètes sur le thème de la paix. Je suis lun des promoteurs de cette manifestation dont vous trouverez sur le lien http://poetesaparis.aceblog;frle programme et la liste actuelle des participants toujours évolutive.


Le 21 septembre de 9 à 13 H, à la salle Gaston Monnerville du Sénat va se tenir le congrès mondial des poètes engagés pour la paix. Celui-ci coïncide avec la journée internationale des Nations Unies. Cette matinée se conclura par un appel à la paix des poètes des cinq continents.

 

 

Je me permets de solliciter votre attention à notre demande : Avec la participation du Président du Sénat, nous souhaiterions celle de lun de vos Ministres (de la culture ) qui puisse apporter durant quelques instants le salut de votre gouvernement aux poètes du monde présents. Avec cet espoir, et dans lattente de votre position, au nom des organisateurs dont le Directeur du festival Yvan TETELBOM, je vous prie dagréer Monsieur le Président de la République, lassurance de nos sentiments respectueux.

 

 

Guy CREQUIE

 

 

P.J.le calendrier et la présentation du festival.

 

 

1 juin : Journée internationale de la protection de lenfance

21 juin : Jour de lère dharmonie !

 

Quels enseignements philosophiques pour les conduites humaines ?

Pour le quotidien dune véritable philosophie de la vie ?

 

A GASSENDI, qui lui reprochait dutiliser la notion ambiguë dâme, DESCARTES, lui a répondu quelle relève en effet de ces noms imposés par des personnes ignorantes ce qui fait quils ne conviennent pas toujours correctement aux choses quils signifient .Mais que depuis quils sont une fois reçus, il ne nous est pas libre de les changer. Seulement, nous pouvons corriger leurs significations quand nous voyons quelles ne sont pas bien entendues !

 

La personne écrit KANT, est ce sujet dont les actions sont susceptibles dimputation. Limputation, au sens moral, est le jugement par lequel o­n regarde quelquun comme auteur dune action. Qui dit personne, est à la fois sujet et liberté ! En tant quêtre de nature, lhomme est bien entendu soumis à des déterminismes organiques. Cependant, en tant quêtre de raison, il est capable de déterminations éthiques indépendantes des pulsions sensibles.

 

A ce titre, seul, il est une personne. La personne, cest la liberté dun être de raison. Quelle est notre mission dadultes vis-à-vis de la nouvelle génération afin que celle-ci pratique au quotidien une culture de la paix et de la non-violence pour une ère dharmonie ? Lêtre humain est humain parce quil a pour point de départ lhumanité comme espèce biologique. La personne est humaine, en un sens tout différent. En ce sens quelle prend pour fin lhumanité comme idéal régulateur.

 

Comme lindique le philosophe Lucien SEVE, ( longtemps, le seul philosophe membre du comité national consultatif déthique) dans lêtre humain, lhumanité est présente à titre de fait !Dans la personne, elle est représentée comme valeur.

 

Cette symbolique lourde de sens, me semble récapituler la demande de Léo SEMASHKO, avec la magna carta of harmony. Protéger les enfants, cest bien entendu protéger leur existence des aléas de la guerre, des maladies, cest contribuer à leur éveil intellectuel par léducation familiale et scolaire Puis, par la socialisation de lactivité professionnelle et lapprentissage des responsabilités dans la vie civique.


La transmission des connaissances, na pas pour finalité lego du Maître ou enseignant, mais, son œuvre créatrice qui vise à faciliter lacquisition des savoirs être et savoirs chez lenfant . Ils favoriseront sa conscience autonome capable de penser par elle-même le monde, ses difficultés et contradictions.

 

La culture, au sens pédagogique, cest permettre à lenfant au fil des ans un enseignement progressif et multidisciplinaire ( accordant aux arts et aux disciplines sportives ) leur juste place. Ces dernières favorisent le respect et la connaissance de règles tout en permettant aux enfants daller sonder leur profondeur intérieure comme lentendait BAUDELAIRE.


Ainsi, cette appropriation de la culture, permet à un enfant de mieux comprendrela société dans laquelle il vit et ses caractéristiques, puis, de la dominer au sens de la comprendre pour mieux agir positivement sur elle.

 

Le 21 juin, est dans nos sociétés occidentales, le jour de lannée où le soleil se couche le plus tardivement. Il coïncide avec le début de lété. Cest une période ou la luminosité est à son apogée ; elle inspire les peintres, poètes, musiciens, artistes divers. Le jour dharmonie, cest donc aussi celui de la symbiose entre les êtres de notre siècle et la nature. Ce devrait être également un hymne à lhumanité des cœurs par le dialogue entre les civilisations, le respect de toute forme de vie, une spiritualité créatrice de paix et dharmonie.

 

En France, lors du débat préparatoire à lélection présidentielle, il sest engagé un débat relativement à la part de linné et de lacquis dans les conduites humaines. Pour ma part, je pense que les conditions psycho biologiques sont des conditions de possibilité. Mais, dés le jeune âge, lenfant est modelé dans son histoire personnelle par ses rapports sociaux familiaux et scolaires objectifs.


Bien quil soit porté par lindividu physique, lenfant psychique relève non de la nature humaine, mais de lhistoire et dune histoire qui, lui est spécifique selon son parcours dexistence.

Certes,en règle générale, cela ne sera pas un long fleuve tranquille !

 

Ainsi, être humainement femme ou homme nest pas un état mais un acte. Cest pourquoi, lhéritage, les valeurs éducatives que nous transmettons aux enfants sont importants.

Quel est notre défi dadultes conscients vis- à vis de la jeunesse ?

Il est que doté de notre action et compréhension sur notre monde, lucide des retards que nous avons pris en malmenant la nature ; conscient que les critères du pouvoir, de la gestion, de largent et de la réussite individuelle égoïste sont devenus les nouveaux Maîtres, il nous faut :

 

-Combler labîme entre ce que le genre humain sait faire ; et ce que les exigences planétaires motivent que nous soyons en mesure de maîtriser et de faire = voila lurgence !

 

Avec la mondialisation des échanges, Internet, les images télévisées, le monde va vite, trop vite ? La Technologie déferle et la conscience morale universelle ne va pas au même rythme. Pour relier le monde réel à la pensée, la science théorique ne peut rester le monopole de quelques experts dits éclairés mais impuissants à anticiper et réagir sur le mouvement du réel. Comme lindiquait DIDEROT :  hâtons-nous de rendre la philosophie populaire pour que vive lhumanité avec la chaleur de la vie Pour sa part, GRAMSCI, mentionnait que tous les hommes peuvent devenir philosophes, décider de leurs vies, mais à la condition quon les y aide.

 

Puissions nous donner à la nouvelle génération les outils danalyse dont elle a besoin pour les desseins dhumanité. Cest donc par le mouvement densemble continu de la connaissance, que la philosophie passera du statut de débats sur linterprétation au statut réel de la transformation pour un monde de solidarités et de créativités sans dualité avec son environnement naturel.

 

 

Guy CREQUIE

Poète et écrivain français

Blog http://guycrequie.blogspot.com

Traduction en langue anglaise Claude VEZIAU

 

Site Internet: http://troubadourdevie.site.voila.fr

May 30, 2007
-----------------------------



 

PRINCIPE DHARMONIE ET REALITE SOCIALE =

LE CHEMIN DE LA TRASFORMATION

 

 

LHarmonie ! Pour Emmanuel LEVINAS, dans un article qui préparait la grande œuvre  Totalité et infini  il affirme que la question de lautre déborde celle de lêtre et il écrit :   La recherche philosophique ne saurait en tout cas se contenter de la réflexion sur soi ou sur lexistence. La réflexion ne nous livre que le récit dune aventure personnelle Ainsi, il peut dire : Lhumain ne soffre quà une relation qui nest pas un pouvoir.

 

Lharmonie, nest pas une essence abstraite, une nouvelle sorte de chose elle-même figée et séparée. Dabord, parce que producteur, le rapport dharmonie est lui-même produit : Nouvelle dualité dans lunité, nouvelle contradiction.

Ainsi, le rapport ne saurait être détaché du procès dont il est un moment, et tout rapport est rapport avec dautres rapports formant entre eux un tout organique plus vaste et plus complexe, ce qui appelle létude des modes de relation quils o­nt entre eux.

 

Le principe dharmonie est celui où les choses en apparence stables, se développent et meurent en passant par un changement ininterrompu au cours duquel finalement, malgré tous les hasards apparents et les retours en arrière momentanés, un développement progressif vers lharmonie finit par se faire jour.

En 2007, il sest écoulé 50 ans, depuis que le bouddhiste Josei TODA, devant 50.000 jeunes réunis dans le stade de Mitsuzawa à Yokohama au Japon a dénoncé les armes nucléaires comme un mal absolu et il a rugi comme un lion en exigeant leur abolition.

 

En surface, sans parler de Léchec actuel du TNP ( traité de non-prolifération nucléaire ) o­n pourrait penser que cet appel na pas été écouté car comme lécrit Monsieur Daisaku IKEDA, dansses propositions pour la paix le 26 janvier 2007, transmises au Secrétaire général de lONU : Ban Ki-Moon,   Il est regrettable, que nous soyons entrés dans le 21è siècle encombrés du fardeau de 27.000 têtes nucléaires.. 

Le principe dharmonie ? Il sera lorsque les humains mettront en actes le Manifeste RUSSELL EINSTEIN publié en 1955 qui disait :  Lappel que nous lançons, est celui dêtres humains à dautres êtres humains ; rappelez-vous que vous êtes de la race des hommes et oubliez le reste . 

 

De ce point de vue, le Manifeste 2000 de lUNESCO préparé par des prix Nobel de la paix est le prolongement de cette proclamation en insistant sur la dignité et le respect de toute forme de vie.

Le principe dharmonie, débute déjà dans sa propre existence visant à une révolution humaine fondée sur des efforts quotidiens pour transformer nos existences de lintérieur. Avant de changer celle des autres ou de se voir ballotté par des phénomènes extérieurs changeants, il faut se doter personnellement dune sérieuse philosophie de la vie.

 

Toujours dans ses propositions pour la paix de cette année,Monsieur Daisaku IKEDA, se réfère au philosophe français André COMTE SPONVILLE et à son ouvrage  Le capitalisme est-il moral ?  Celui-ci distingue quatre ordres ou domaines différents dans la société humaine. Les deux premiers étant dordre économico-technico-scientifique et juridico politique ; les deux derniers étant de lordre de la morale et de léthique. COMPE SPONVILLE ne se préoccupe pas du cinquième ordre pour celles et ceux qui o­n une foi qui sinvestit dans une confession ou spiritualité précise. Le point crucial est constitué par les interactions entre eux car, la question nest pas celle de soumettre un ordre à un autre.

 

Ce fut sans doute lune des erreurs de Karl MARX, lequel, a tenté de soumettre lordre technico-économique à celui de la morale. Il a prôné la moralisation de léconomie en mettant ànu le concept daliénation et en exprimant que le capital était dabord un rapport social dexploitation de lhomme par lhomme. Il en a résulté la conception marxiste de la lutte des classes qui a dégénéré en drame totalitaire au XXè siècle. Ce qui est grave, cest que sans le savoir, durant plus de 50 ans, des marxistes se sont référés à la morale selon LENINE. Ceci, alors que linterprétation en vigueur qui a nourri bien des révolutions et des conflits résultait dune traduction erronée. La faute provient de contre sens de traduction du russe à lallemand, puis de lallemand au français de lœuvre de Lénine :  Les tâches des unions de la jeunesse   de 1920, je crois. LENINE, avait exprimé lidée,que la morale marxiste est celle qui est au service de la lutte contre des structures aliénantes et oppressives.

 

Or linterprétation qui a servi à 2 ou 3 générations dindividus a été celle que la morale marxiste sert à détruire la société exploiteuse et ses serviteurs et représentants = conception bien éloignée de lharmonie possible par le dialogue ou laction politique classique. Ce serait également une erreur de vouloir moraliser le capitalisme qui a sa logique interne laquelle, place lêtre humain au second plan si limpératif de rentabilité peut être altéré. Monsieur IKEDA pour le citer à nouveau précise que COMPTE SPONVILLE, opte pour la création dun ordre social dharmonie mais dans le sens ascendant et seul, la personne peut accomplir une telle ascension.

 

Cest léducation à la citoyenneté globale : celle dun citoyen du monde bien entendu ancré dans un environnement local et national expliquant les droits et rappelant les devoirs dés le plus jeune âge qui contribuera à lapprentissage cognitifdu processus dharmonie. Le  agir local doit être relié au penser global  ceci, afin de ne pas ignorer linterdépendance entre tous les humains favorisant le dialogue et la compréhension de lexistence de toutes les civilisations avec leurs cultures et systèmes de pensée variés. Sinon, nous restons dans le schéma de léducation que dénonçait le penseur Norman COUSINS lorsquilécrivait dans son oeuvre  Human options ( options humaines ) :   Le grand échec de léducation.est quelle a fait prendre conscience aux gens quils appartiennent à une tribu plutôt quà une espèce. 

 

Le principe dharmonie sera possible, lorsque nous comprendrons que si les vertus auxquellesils se référent sont les mêmes, lordre de la morale se fonde sur le devoir et linterdit. Lordre éthique ou ordre de lamour, est propulsé par les vecteurs de la joie et de la réalisation. Cette vision rejoint lhumanisme car ces 2 ordres nous amènent à développer un sens global de ce qui nous unit

 

Reste alors à définir dans lordre de la morale, la place de la religion dont GANDHI a affirmé que ceux qui prétendent que la religion na rien à voir avec la politique nont pas compris ce quest la religion

 

Par respect pour la disponibilité de ma traductrice oumon traducteur en langue anglaise, je stoppe ce bavardage, la suite sera dans une autre contribution lorsque je trouverai le temps.

 

Copyright

 

Guy CREQUIE

Docteur Honoris Causa de lAcadémie mondiale de

La culture et des arts.




PHILOSOPHIE DU MONDE.

(et enjeux pour la paix et la survie de notre planète)


 

Les problèmes du monde à mon sens redonnent du crédit à lanalyse philosophique trop apidement rangé au rayon des modes usés ou réservés à quelques élites intellectuelles déconnectées des réalités. En effet, le phénomène marquant de ce début de millénaire est celui de la globalisation.

 

Les questions du sens et de la totalité sont bien des problématiques de notre temps. Présentement, avec la complexité du monde, les problèmes théoriques et pratiques débordent le champ de la méthodologie et même de lépistémologie. Cest bien dune culture gnoséologique dont il sagit, branchée sur les pratiques sociales et politiques instruites. Le champ de la culture doit également plus investir la sphère du  politique. Le travail philosophique ne doit plus être cantonné à létude des lois et catégories et au mouvement des concepts, mais :il nous renvoie, au rapport global de notre pensée et de notre action aux faits et aux choses.

 

Je lai déjà proposé, lors de problématiques internationales gravissimes, les experts conviés ne devraient pas se limiter aux économistes, juristes, stratèges militaires et financiers, mais, comporter des écrivains, universitaires, artistes divers. La science fondamentale et appliquée certes indispensable, ne suffit pas cependant pour sonder les profondeurs du réel comme lindiquait Baudelaire. Lart et la spiritualité révèlent également la profondeur de lintériorité humaine et lénergie qui peut être décuplée.

 

Avec cette analyse, comment un poète et philosophe ordinaire peut-il appréhender les défis de la paix et fondamentalement du devenir de la planète ?

 

La pratique de labstraction, linterprétation et lélaboration spécifique du poète philosophe produisent des modalités qui concourent à la voie de la transformation de notre monde.

 

Jai parlé de la globalisation en début de mon texte.. En effet, ce qui caractérise nos sociétés ( et les Etats ne sont pas tous mobilisés à la hauteur de lévénement ) et qui sera au cœur de notre siècle est lenjeu de la globalisation. Que nous parlions denvironnement, déconomie, de paix, de terrorisme et du dialogue entre les civilisations = les grands problèmes, se régleront à léchelle internationale. Nous devrons être capables darticuler la vision de la nation, des régions, avec la vision de la citoyenneté universelle.

 

Cest vrai, il est beaucoup parlé à juste titre, du poids et rôle exorbitant des Etats Unis concernant les affaires de notre monde et cela ( y compris en négatif avec leur non-signature de certains protocoles internationaux. ) Leur puissance militaire et économique les conduit parfois à la suffisance et à la prétention du modèle de civilisation. Il nen demeure pas moins vrai, que le multilatéralisme demanderait un effort plus grandde pays comme la Chine, lInde, le Brésil, la Russie avec lUnion européenne sur la scène internationale.

 

Une réelle implication des grandes nations de culture différente dans les affaires du monde, faciliterait la réforme de lONU, avec une ouverture du conseil de sécurité à certaines des puissances émergentes des autres continents et surtout, elle favoriserait louverture de lONU aux acteurs non étatiques : syndicats, o­nG, associations, représentants de la science,de la culture et du sport.

 

La Société des Nations a représenté la première génération de la gouvernance pacifique du monde ; lONU, après la seconde guerre mondiale, a été la seconde génération. Il faut inventer une nouvelle génération ouverte à la société civile.

 

La jeunesse, peut voir son rôle accru au sein de lorganisation. Mon ami canadien Claude VEZIAU, parle de la possibilité de créer un conseil permanent de la jeunesse auprès de lONU. Il a raison !

Un conseil permanent de la jeunesse serait à mettre en place avec voix consultative auprès du conseil de sécuritéet avec voix délibérative au sein de lAG (assemblée générale de la vénérable institution.) Bien entendu, ces mesures seraient évolutives en relation avec les nécessités de notre monde.

Le Liban a été un exemple certes timide, de la possibilité du multilatéralisme. Il faut aller plus loin.

 

La situation au Darfour est dramatique. De fait, nous laissons faire un nouveau génocide qui, sil continue, fera plus de morts quau Rwanda. Si ce drame se déroulait en Europe ou en Amérique, il susciterait des indignations.Or : le Soudan est situé en Afrique, et hélas, la communauté internationale est plus que timorée. Un jour viendra où, comme la suggéré ( il me semblele Président nigérien), la réalisation des Etats-Unis dAfrique, donnera à ce continent, le poids, le lustre et la représentation quil mérite.

 

La charte des Nations Unies avec son chapitre VII, autoriserait lONU, à intervenir avec ou sans lassentiment du gouvernement de Khartoum.

 

La situation libanaise et ses incidences sur les Etats proches, est liée à la solution du conflit israélo-palestinien. Présentement, ce dossier israélo-palestinien est bloqué, car actuellement, il y aen réalité un seul interlocuteur réel : Les Etats-Unis, lesquels, o­nt dautres préoccupations. Nous ne sommes plus en 1979 ou en 1993, si les autres puissances ninterviennent pas pour la résolution de ce conflit en contribuant à une conférence internationale avec toutes les parties concernées, le drame se poursuivra avec son cortège de morts, de haine et de désolation.

 

De même que les scientifiques, parle procédé de la transmutation arrivent qualitativement au passage dun état à un autre, du point de vue philosophique, il est possible denvisager un état des rapports sociaux permettant le passage de contradictions antagoniques en contradictions non antagoniques dans une première phase en spirale, avant dautres développements du processus de symbiose.

 

Tout ceci ne se réglera pas facilement. Il y aura toujours des maux à combattre, des contradictions à résoudre, en ce sens être homme ou femme est un effort sans fin

Cependant, la volonté politique et les actes concrets sinscrivent danset dynamisent le processus. Comme lindique le professeur GALTUNG, éminent spécialiste des relations internationales et de la résolution des conflits, par la créativité,le dépassement de situations figées est possible.

 

Le monde des humains est fatigué ! Préoccupés par les problèmes internes du développement, des pays comme lInde, la Chine, le Brésil,. napportent pas des possibilités suffisantes à la communauté internationale.

 

LEurope, fait face avec une certaine angoisse, à lintégration progressive des pays satellites de lancienne lURSS, elle sinterroge quant à ses relations avec la Turquie musulmane, en interne, elle se débat avec ses problèmes sociaux ( banlieues . Crise du logement social, crise de lemploi, formation et devenir de sa jeunesse, problèmes de natalité pour certains pays. ) Elle ne pèse pas assez sur les enjeux du monde.

 

Les souffrances des peuples qui souffrent augmentent, et lindifférence à leur égard se banalise. Je perçois, une fracture grandissante entre les pays du Nord et ceux du Sud, aggravée par les questions denvironnement, du manque deau et dénergie dans certaines contrées, de maladies non résolues comme le développement du sida en Afrique etdans certaines zones asiatiques.


Le réveil de tous sera terrible, il peut-être cruel et imprévisible quant à ses modalités dexpression de peur set de désespoirs sauf si ..

 

Cest pourquoi, parmi certaines mesures urgentes qui contribueraient à la conscience du citoyen universel, lune dentre elle serait dorganiser sous la férule du Secrétaire général de lONU, un plan Marshall de lenvironnement inauguré et préparé par une conférence mondiale. Laide au développement motive de lutter conjointement contre leffet de serre et autres pollutions. Pour convaincre les pays industriels émergents de lutter contre ces fléaux qui menacent toute la planète, le FMI, la banque mondiale, devraient dégager des fonds exceptionnels ; les grandes firmes mondiales durant une certaine période régleraient une contribution spécifique sur les profits accumulés lorsquils dépassent une limite à fixer et qui autre son caractère immoral, déborde largement les investissements productifs souhaitables. Enfin, sur quelques années, la fiscalité des ménages pourrait voir son montant être prélevé de 1% pour cette bataille mondiale de lenvironnement qu a une dimension éthique et de mobilisation de toutes les énergies.

 

Au moment de cette conférence, chaque pays du monde devrait avoir ratifié le protocole de Kyoto sagissant de la lutte contre les gaz à effet de serre.

 

Jai parlé dans des contributions précédentes de mes réflexions et propositions relativesà la situation en Corée du Nord, des relations avec la Syrie, lIran, du problème irakien et de bien dautres problématiques. Je nyreviens pas ce jour.

 

La lucidité et le courage sont des vertus en politique. Mon pays : La France, est en préparation électorale des élections : Présidentielle et législatives.


Jinvite, ses candidats à réfléchir à mes réflexions. Certes, o­n peut critiquer, améliorer tel ou tel aspect évoqué par mes soins, mais : jessaie de remplir mon rôle citoyen dacteur.

 

 Arias

 

Copyright : Guy CREQUIE 20 janvier 2007

Poète et écrivain français

Représentant français au sein de IFLAC (forum mondial de la littérature et de lart pour la paix )

Messager de la paix du manifeste 2000 de lUNESCO

Lauréat de lAcadémie Européenne des arts

Docteur Honoris Causa de lAcadémie mondiale de la culture et des arts.

 

N.B. Compte tenu des difficultés de la traduction, je nai pas traité de tous les aspects de la politique internationale dans cette contribution. Il est évident, compte tenu des zones de pauvreté dun côté et des dépenses colossales pour larmement de lautre, que la reprise des négociations pour le désarmement général ( dont o­n ne parle plus, la question du terrorisme étant bien plus complexe que sa seule solution militaire)devrait être lune des ambitions du nouveau secrétaire général de lONU. Le TNP (traité de non-prolifération nucléaire )doit- être relancé après léchec des discussions de mai 2005 et ce, sans atermoiements. Sinon : quel créditpourra être celui des grandes puissances lors de leurs mises en garde ( par exemple) vis- vis de laCorée du Nord ou de liran ? .

En ce début de millénaire, limpératif kantien de traiter lhomme comme une fin et non comme un simple moyen devrait trouver sa concrétisation par le respect de la vie (de toutes les vies.) Je propose, quà la fin du mandat de Monsieur Ban KI- MOON, plus aucun pays ne procède à lexécution de la peine de mort.

 

 

Précision : la traduction en langue anglaise a été faite par mon ami compositeur canadien Claude VEZIAU. Site Internet http://troubadourdevie.site.voila.fr


------------------------------------------------------------

CALENDRIER DE LA PAIX POUR UNE ERE RADIEUSE. BIENVENUE AU NOUVEAU SECRETAIRE GENERAL DELONU..ET ENGAGEMENT DE LA JEUNESSE

 

 

Le calendrier de la paix pour une ère (Harmonious Era Calendar http://www.peacefromharmony.org/?cat=ru_c&key=190, developed in 2006 by 27 authors from 12 countries and published in 12 languages by the separate book) radieuse initié par Léo SEMASHKO a limmense mérite de vouloir laisser aux générations futures un héritage de repères et un système de valeurs synonymes dengagements.

Cependant, cette démarche est un défi et un effort sans fin.. ..Ils concernent tous les échelons de la société.

Je profite, de larrivée proche du prochain secrétaire général de lONU, Monsieur Ban KI-MOON, pour lui livrer quelques réflexions concernant la relation de cette vénérable institution avec la jeunesse.

 

 

OUI, les jeunes peuvent et doivent prendre une part grandissante dans les diverses délibérations de lONU, et dans les missions de ses antennes locales.

 

En effet, lavenir de lhumanité a besoin de leurs idées, de leurs engagements, afin que la planète terre soit le terreau fertile des actes dhumanité qui : préservent la planète, valorisent les droits de la personne, combattent les zones de pauvreté, sindignent face aux injustices sociales, luttent pour la paix, contribuent au dialogue entre les civilisations.

 

Le citoyen universel se construit dés le plus jeune âge dans sa famille, à lécole, dans le quartier 

Le passage de la conscience locale, régionale, à la nation, puis, à la dimension internationale passe par une transmission pédagogique de création de valeurs aux jeunes générations.

 

Lespritjeune: cest être en correspondance avec ces principes dArchimède lorsquil déclarait :   Donnez-moi une place où je puisse me tenir debout et avec un levier, je bougerai la planète entière 

Dans ses propositions pour la paix remises le 30 août 2006 au sous-secrétaire général de lONU : Monsieur Anwarul K. CHOWDHURY, Monsieur Daisaku IKEDA, rappelait :  On dit quenviron la moitié des pays émergeant dun conflit se trouve à nouveau pris au piège dans celui-ci avant cinq ans. 

 

CEST CE DILEMME INFERNAL QUI DOIT ETRE REFUSE PAR LA JEUNE GENERATION ET ELLE DISPOSE DES MOYENS DE SEN SORTIR.

 

Quelques propositions :

-Un rassemblement des représentants de la jeunesse du monde entier, devrait être instauré avant la tenue de lAssemblée générale des Nations Unies. Ainsi, les dirigeants du monde, connaîtraient lopinion de la nouvelle génération. Les préparations régionales de ces rendez-vous annuels, seraient laissé à linitiative des divers centres dinformation des Nations Unies.

-Toutes les universités de par le monde,devraient disposer dun programme présentant le rôle de lONU, ses moyens, missions. Toutes les filières de formation : scientifique, technologique, commerciale, littéraire, devraient obligatoirement disposer de moyens de formation de cette présentation.

 

-Les o­nG (organisations non gouvernementales ) à leur niveau, devraient se préoccuper (et y être aidés par les institutions régionales) des populations les plus défavorisées qui sont souvent les jeunes filles et femmes, lesquelles, sont souvent les plus éloignées des informations et décisions. Elles sont à associer à toutes les actions préconisées par les Nations Unies pour le développement durable.

 

-Récemment à Vienne, sest tenu le congrès constitutif de la CSI ( Confédération syndicale internationale) regroupant des organisations syndicales de 170 pays. Avec cette Institution et en relation avec lOIT ( organisation internationale du travail ) le nouveau secrétaire général de lONU, pourrait organiser une conférence internationale de la jeunesse tous les 3 ans sur le thème de la paix.

 

Cette conférence préparée dans les divers lieux en relation avec les forces sociales, universitaires, réunirait des déléguésmandatés par :

 

-La CSI, et ses relais nationaux et régionaux pour les forces vives du travail,

-Les Universités de par le monde, relativement aux délégués mandatés représentant les secteurs de la recherche, de la création, de la science et de la technologie.

 

 

- Un des moyens également de faire vivre lInstitution au sein dela nouvelle génération serait celui de créer un prix de la paix des Nations Unies réservéà la jeunesse ( 18-25 ans) et attribué par continent par lintermédiaire du bureau régional des Nations Unies. Par continent, les Etats, o­nG, forces sociales, syndicales, politiques, Institutions religieuses, ..feraient connaître leur proposition de lauréat au bureau régional lequel, soumettrait sa proposition argumentée au Secrétaire général de lONU.

 

Bien entendu, tout ceci motive que les Etats et Unions dEtats disposent et accordent des finances adaptées aux enjeux.

 

Je soumets ces réflexions au nouveau Secrétaire Général de lONU à qui je dis : BIENVENUE et BON COURAGE !

 

CopyrightGuy CREQUIE

Blog http://guycrequie.blogspot.com

 

Poète et écrivain français

Messager de la paix du manifeste 2000 de lUNESCO

Lauréat de lAcadémie Européenne des arts

Docteur Honoris Causa de lAcadémie mondiale de la culture et des arts.

 

25/12/2006

----------------------------------------------------------------------------



JOURNEE INTERNATIONALE POUR LA PAIX DES NATIONS UNIES LE 21 SEPTEMBRE 2006

 

La phrase du jour : La paix ne sattend pas, elle se gagne par des citoyens décidés de donner au rêve daltérité la pratique dun engagement de citoyen du monde.

 

Le poème :  Jai eu un rêve  

 

Perte de repères et de valeurs

Fracas des discours politiques

Se grimer dapparence

Pour plaire à son supérieur hiérarchique

Obscurités du vocabulaire dentreprise

Enonciation hiératique de tel leader religieux

Lhumain de cette fin de siècle

Se bringuebale perdu dansle brouillard

Des illusions ou des déceptions

 

Jai eu un rêve

Celui de larpège didentités complémentaires

Celui des rires frondeurs

Des saisons ensoleillées

Lorsque la terre gronde

Sous les pas des citoyens décidés

De donner à notre société

 

Les voix argentines

Ont une autre saveur

Que les cris gutturaux des propos militaires

De la peur qui tenaille

De la mort qui déferle

Dont le silence déchire

Les corps déchiquetés, dénudés

Brisés par la main hideuse

De la haine de lautre

Loubli de lespèce humaine

Une et indivisible

 

Pour une seule terre, un seul cosmos

Pour le genre humain universel

Image dUranie aux couleurs vives

A la Thébaïde

Succéderont les joies rutilantes

Les têtes heureuses

Nimbées de la lumière d la vie

 

Jai eu un rêve

En ce début de millénaire

Folie ou lucidité dappel

Pure chimère ou raison despérer

Lagir est la seule voie

De rejoindre le ciel sur la terre

Pour la responsabilité humaine

Héritiers de survie

Codécideurs du futur.

 

CopyrightGuy CREQUIE

 

 

Présentation de Guy CREQUIE

 

- Poète et écrivain, combattant universel pour la paix, je suis lauteur de 16 livres, recueils poétiques, essais de société.

Du 20 mars 2000 au 20 mars 2005 inclus jai adressé aux grandes organisations internationales ( dont le secrétaire général de lONU) mes propositions en faveur de : la paix, la culture, léducation, les droits et devoirs de la personne. Ces propositions o­nt été publiées en livre en décembre 2005 par léditeur Le Manuscrit à Paris sous le titre :  Le défi humaniste dun citoyen ordinaire (pour le dialogue entre les civilisations. ) Site internet www.manuscrit.com.

 

-En 2006, jai fait des propositions sur les conflits en cours : consulter mon blog http://guycrequie.blogspot.com

 

-Je suis impliqué dans la préparation dun dialogue interreligieux qui se tiendra dans la filiation dune culture de la paix et de la non-violence. Ce dialogue dont le thème est :  Aller à la rencontre de lautre, le reconnaître, dialoguer pour agir ensemble pour le bien commun.  Cette initiative bénéficiera dintervenants : catholiques, protestants, musulmans, juifs, bouddhistes et sera publié en livre par un éditeur.

 

-Je suis engagé en soutien à son promoteur : Yvan TETELBOM, à la préparation du premier festival mondial des poètes sur le thème de la paix, lequel, se tiendra à Paris du 19 au 23 septembre 2007.

 

-A destination de la jeunesse et des étudiants, jai participé comme auteur à lœuvre collective  Le premier projet global de la culture et de la paix harmonieuse pour une société de linformation. La coordination de ce travail pluridisciplinaire et multilingue dauteurs de divers continents sous légide dIFLAC est Léo SEMASHKO (www.peacefromharmony.org ). Il est également le promoteur du projet et de sa réalisation collective.

 

 

-Parmi mes propositions permanentes pour la paix, la culture, léducation, la justice sociale, la promotion des droits et des devoirs de la personne, figurent : celle de la création dun Ministère de la paix dans chaque pays et celle de la substitution de lappellation  droits de lhomme  dans les actes, traités, constitutions, par celle de droits de la personne laquelle, dés lénoncé se prononce par la prise en considération des 2 composantes de lhumanité qui sont : Lune de sexe féminin, lautre de sexe masculin.

 

-Ces dernières années, je me suis engagé pour la signature du Manifeste 2000 de lUNESCO. Jai recueilli à titre personnel environ 1500 signatures. Désigné comme secrétaire dun club UNESCO dune ville de banlieue (Vaulx-en-Velin ), notre club a organisé des actions de solidarité pour : la Palestine, Cuba, le Nicaragua, la Colombie. A titre personnel, jai aidé les pacifistes sans frontières installés au Togo.

 

-Jai participé à linitiative du Maire de la ville de Lyon concernant les dialogues pour la terre et la rencontre entre des Maires israéliens et palestiniens. En décembre 2004, lors des échanges au sein de latelier 2 de cette rencontre, jai proposé lidée que sous légide de lONU, puisse être organisée une manifestation mondiale des Maires pour la paix. En effet, les Maires et leurs conseils municipaux sont les élus de proximité les plus proches des populations en particulier lorsque celles-ci sont les victimes innocentes de guerres et de conflits.

 

-Jai publié des poèmes en relation avec les événements des Nations Unies, ou en relation avec lactualité ; exemples :  Ministère de la paix, Dialogue entre les civilisations, la terre et le siècle à venir ( après ladoption de la charte de la terre) , poème à mon frère ( après les attentats du 11 septembre 2001),la mondialisation de lesprit, Tchétchénie, jentends ton cri, Afghanistan revit ! Mon credo pour lhumanité, cri damour du poète ( à propos du conflit israélo-palestinien )les droits de lhomme, la femme est le futur de lhomme ( à propos des droits fondamentaux de la femme), ..  

 

-Ce 21 septembre 2006, vous trouverez sur un fichier Word à part, mes réflexions et propositions concernant la réforme des Nations Unies.

 

 

 

Guy CREQUIE

French poet and writer

Universal ambassador of peace

Messenger of the peace of the Proclamation 2000 of UNESCO

Prize winner of the European Academy of arts

Honorary doctor of the world Academy of the culture and arts

 

53 street Auguste Renoir

69200 VENISSIEUX

France

E-mail guy.crequie@wanadoo.fr

Or gcrequie@hotmail.com

------------------------------------------------------
Guy CREQUIE

POUR UNE REFORME DES NATIONS UNIES




Dans louvrage déjà cité :  Le défi humaniste dun citoyen ordinaire (pour le dialogue entre les civilisations ) jai énoncé diverses propositions pour une réforme des nations unies.


La charte des Nations Unies débute par ces mots :  Nous les peuples   et cependant, aujourdhui encore, lInstitution apparaît bien éloignée de la connaissance quont delle les citoyens. Dans les faits, elle est devenue une Institution de représentation des Etats (gouvernements ) malgré la participation dassociations, o­nG, à son assemblée générale.

 

Concernant cette journée internationale pour la paix du 21 septembre, indépendamment de militants syndicaux, associatifs, politiques, de représentants officiels dorganisations combien de citoyens de la société civile se perçoivent concernés par cette journée et se mobilisent comme  citoyens acteurs ? 


Lorganisation est surtout celle des Etats qui défendent leurs intérêts nationaux. Cependant, cette introduction critique naltère aucunement la nécessité de la raison dêtre de celle-ci, du mérite de ce qui a été entrepris, des efforts de ses dirigeants pour la paix mondiale. Kofi ANNAN lui-même, actuel secrétaire général de lInstitution, a mis en place un groupe de réflexions dexperts qui lui o­nt remis leurs propositions.

 

A titre dexemple, je me souviens que le juriste et ancien Ministre français Robert BADINTER, a eu lhonneur de figurer parmi, le groupe de réflexions et lors dune interview pour lhebdomadaire  Le Nouvel Observateur  il avait livré ses réflexions personnelles et létat des travaux du groupe.


Présentement, je pense que depuis la fin de lempire soviétique qui certes était critiquable (et ce nest pas le propos de cette contribution ) le poids des USA sur léchiquier mondial pèse exagérément, ceci, sans nier limportance de la responsabilité et du rôle historique des Etats-Unis dans lhistoire universelle depuis leur création.

 

La conscience morale du changement universel,nest pas forcément déterminée par la puissance économique, financière et militaire de nations, de groupes dindividus selon leurs options, leurs croyances et philosophies. Lunilatéralisme est un obstacle à la nécessaire circulation et confrontation des idées, gage de démocratie dans de sociétés tournées vers le bien être de leurs concitoyens.

Afin que les Nations Unies deviennent la gouvernance mondiale choisie et négociée pour la paix sans altérer le rôlespécifique des Etats et des unions dEtats, il y faudrait leur présentation dés le système scolaire au fur et à mesure des niveaux détudes et ce, sous légide de lUNESCO quant à la pédagogie de présentation aux différents échelons scolaires.

 

Avec la réalité de déséquilibres scolaires et le rôle de la formation continue pour les adultes qui nont pas tous suivis un cursus scolaire élevé, cette présentation serait adaptée en relation avec lOIT (organisation internationale du travail )qui pourrait émettre ses suggestions pour le milieu professionnel.

 

La préoccupation de la préservation de la planète se devrait dêtre au centre du dispositif.

 

Le financement de lONU (également pour le crédit populaire de linstitution) ne devrait pas être réservé aux seuls Etats.

 

Ainsi, il existe dans bien des pays des journées de mobilisation annuelles avec le concours des médias pour combattre des fléaux : lutte contre la propagation du sida, les maladies génétiques. .Il pourrait y avoir une journée de ce type au bénéfice de lONU.

De même, les produits ne pouvant pas être écoulés normalement sur un territoire national ou dans le cadre déchanges internationaux régulés devraient être mis à la disposition de lONU pour des aides ciblées et appropriées.


Une taxe spécifique sur les ventes darmes devrait être versée à lONU. Enfin, concernant les Etats, je propose dans un premier temps que les Etats membres de linstitution versent un % de 0,5% de leurs recettes fiscales pour ses actions au service de la planète.

 

Le conseil de sécurité de lONU se devrait dêtre représentatif des cinq continents et non être un lieu de suprématie des grandes puissances lesquelles, seules, disposent dun droit de veto.

Lévaluation de lécosystème du millénaire (MA) a été proposée par le secrétaire général de lONU, Kofi ANNAN en juin 2001 et créé en mars 2005.


Force est de constater les déforestations en cours en Amazonie, en Amérique centrale, etcle réchauffement de la planète provoqué par leffet de serre avec toutes ces incidences climatiques sur la faune et la flore.

Cette évaluation devrait trouver un relais par continent avec la constitution dun centre de protection de la nature comme il devrait exister uncentre pour la prévention des conflits.


Il conviendrait également de créer un fonds écologique mondial et de faire adopter un traité international pour la promotion des énergies renouvelables. Comme la indiqué le bouddhiste et essayiste japonais Daisaku IKEDA dans ses propositions pour la paix adressées au secrétaire général de lONU le 26 janvier 2006, (extraits ) :  Lhumanité est confrontée à toute une série de problèmes complexes qui ne sarrêtent en rien aux frontières nationales - des menaces telles que le terrorisme, les conflits armés, la pauvreté, la dégradation de lenvironnement, la faim et la maladie. Une o­nU réformée et renforcée est essentielle pour permettre des réactions efficaces aux défis mondiaux de lère nouvelle.. 

 

A loccasion du soixantième anniversaire de lONU, en 2005, le secrétaire général Kofi ANNAN a produit un rapport intitulé :Une plus grande liberté : vers le développement, la sécurité, et les droits de lhomme pour tous. Il y développe une large vision de la mission de lONU et des buts de la réforme  vivre à labri d besoin, vivre à labri de la peur et vivre dans la dignité.  

Lors du sommet mondial de 2005, cest la proposition de créer un conseil des droits de lhomme des Nations Unies en remplacement de la commission des droits de lhomme qui a attiré lattention.


Ce conseil devrait impliquer plus largement des membres de la société civile et sintéresser aux droits des minorités et aux droits fondamentaux de la femme dune façon plus soutenue. Il dispose de la possibilité de préconiser aux états des mesures plus rigoureuses contre les abus et violences et leurs réparations.


Le mandat du secrétaire actuel de lONU se termine à la fin de lannée Son successeur (dont le mandat de 3 ans est renouvelable une fois ) pourrait sattacher à convaincre les gouvernements de créer un Ministère de la paix en leur sein. Indirectement, ce type de création aurait des effets salutaires pour la détente mondiale à commencer pour le renouvellement des négociations sur le TNP ( traité de non-prolifération nucléaire ) en panne depuis mai 2005.

 

Pour ma part, en relation avec ma proposition de substitution de lappellation  droits de lhomme  par celle de  droits de la personne  plus respectueuse dés lénoncé des 2 sexes, je serais favorable à la désignation dune personne de sexe féminin au poste de secrétaire général de lONU. Cette nomination permettrait indirectement des effets bénéfiques pour de nouvelles avancées concernant les droits fondamentaux de la femme et leur représentation dans les institutions et parlements nationaux et internationaux.

 

Depuis bien des années, un certain nombre derésolutions de lONU adoptées, ne sont pas appliquées par les Etats concernés. Un débat devrait sinstaurer lors dune prochaine assemblée générale de lorganisation afin de proposer des alternatives face à de tels constats qui ne crédibilise pas linstitution.

 

Une réforme est un acte de respect de linstitution et une preuve que son utilité est primordiale fac aux défis de notre temps. Mais, comme lindiquait dans un article pour le mensuel troisième civilisation de septembre 2006, Madame Masako DELALIEU, il faut voir les progrès sans précédent apportés par lONU, je la cite :

 
-Etablissements des normes internationales qui nous concernent quotidiennement sans même quon y pense,

-Promotion du droit international, des droits de lhomme et de leur force morale, avènement du tribunal pénal international,

-Rôle irremplaçable de lONU pour les missions humanitaires,

-Politique commune pour le développement durable. 

 

De ce point de vue, il faut se souvenir des objectifs fixés par le sommet du millénaire avec la participation de tous les gouvernements membres de linstitution. En particulier, celui de diminuer le niveau de pauvreté des plus défavorisés, daméliorer les droits de lhomme et la lutte pour la protection de lenvironnement à travers la réalisation de huit objectifs en dix ans entre 2005 et 2015. Les personnes intéressées peuvent consulter le site : www.un.org/french/milleniumgoals/

Ajouts de dernière minute ma contribution :

 

-Louvrage international collectif auquel jai contribué sous la direction de Léo SEMASHKO, et qui vise à la transmission des valeurs dune culture de la paix et de la non-violence à la jeunesse me conduit à proposer la tenue dune assembléede la jeunesse( assemblée représentative des 5 continents )chaque année, avant la tenue de lassemblée générale de lONU.

 

-Je soutiens la proposition faite par Monsieur Jean-Paul NOUCHI, président fondateur des ambassadeurs de la paix, demandant au Secrétaire général de lONU, la mise en place dune commission dexperts pluridisciplinaire, ces personnes doptions philosophiques et ou, religieuses diverses se verrait confier la mission à partir dune définition claire, de faire la lise des mouvements pouvant être désignés comme une secte.  Leur rapport remis au secrétaire général servirait de référence internationale pour tous les gouvernements concernant cette épineuse problématique.

 

Dans plusieurs pays ( principalement européens ) des commissions parlementaires o­nt émis des rapportsobjets de polémiques et contestés en particulier par des juristes et sociologues des religions, non consultés lors de leur élaboration.

La liberté de conscience : comme le respect des bonnes moeurs et de lordre public doivent pouvoir cohabiter après létude des doctrines pratiques réelles des mouvements incriminés. La liste des mouvements pouvant être classifiés comme  une secte  serait remise à jour tous les 3 ans avec les mêmes critères dobservation définis par la commission selon le cahier des charges demandé par lONU.

 

Copyright :Guy CREQUIE

53 rue Auguste Renoir

69200 VENISSIEUX -FRANCE

Poète et écrivain français

Messager de la paix du Manifeste 2000 de lUNESCO

Ambassadeur universel de la paix (Genève capitale mondiale pour la paix )

Lauréat de lAcadémie Européenne des arts

Docteur Honoraire de lAcadémie mondiale de la cultureet des arts et du congrès mondial des poètes.



------------------------------------------------------------
Réflexions dun citoyen ordinaire, relativement à :

 

LA NOMINATION DUN EMISSAIRE DE PAIXRELATIVEMENT A LA SITUATION A PROCHE ORIENT

 

 

 

Le secrétaire général de lONU Kofi ANNAN, a annoncé quil a désigné un émissaire, lequel travaillera dans la discrétion pour œuvrer à la libération des 2 soldats israéliens détenus par le Hezbollah avec les contreparties à négocier relativement aux palestiniens et au Hezbollah.

Bien entendu, toutes les partiespersonnalités qui peuvent jouer un rôle pour cette issue seront sollicitées.

 

Je ne peux que me réjouir de cette initiative et je souhaite son succès diplomatique.

La question qui peut-être posée est celle ci : Pourquoi, ne pas avoir pris cette initiative dés le début des hostilités au Liban ? Elle aurait épargné bien des vies humaines, des destructions, des angoisses.

 

La réponse à cette question malgré sa cruauté est sans doute la suivante :

 

Israël, comme le Hezbollah, auraient sans doute refusé la médiation à lorigine, ceci, car lun comptait sur sa supériorité militaire, et lautre, entendait démonter sa capacité de résistance, sa détermination, et rechercher des soutiens internationaux sur une base affective à partir des destructions et des victimes parmi la population civile libanaise.

 

Ainsi, lhorreur de la guerre comme solution nen est que plus évidente.

A lapproche de la journée internationale pour la paix des Nations Unies le 21 septembre, ces événements démontrent une fois de plus, que cest la propagation dune culture de la paix et de la non-violence par tous les vecteurs existants à commencer par le système scolaire dés lenfance qui est la vraie solution.

Sinon, lhomme pouvant être un loup pour lhomme comme lécrivait le philosophe HOBBES, ce sont son avidité, sa volonté de domination et de puissance qui continueront à réguler lhistoire de notre monde.

 

Copyright : Guy CREQUIE

Poète et écrivain français

Messager de la paix du Manifeste 2000 de lUNESCO

Ambassadeur universel, de la paix

Lauréat dinstitutions culturelles : européenne et mondiale.

 


------------------------------

5 ANS APRES LES ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE 2001

QUELQUES REFLEXIONS DUN CITOYEN ORDINAIRE

 

 

Cinq ans après les attentats sur les tours du World Trade Center quelques constats et enseignements :

 

Les Etats Unis o­nt voulu faire la guerre au terrorisme. Or, leur priorité a été de faire une autre guerre, celle en Irak contre le régime de Sadam HUSSEIN et non pas en Afghanistan où se trouve Al Qaïda même si des troupes de la coalition sy trouvent et mènent des actions militaires. Cette région est encore plus déstabilisée. Les changements de régime nont pas été remplacés par des régimes démocratiques permanents.

 

Lutilisation des moyens militaires contre le terrorisme na pas été couronnée de succès. BEN LADEN semble bien vivant ; Ceci, alors que des contingents militaires o­nt été envoyés dans la région du Liban jusquen Afghanistan. Par ailleurs, le conflit israélo-palestinien nest pas corrélé au terrorisme. Il existe depuis la création de lEtat dIsraël et doit trouver une solution politique et non militaire. Si lon brandit la réalité du terrorisme comme entité de ce conflit, o­n va jeter les Palestiniens dans les bras dAl Qaïda. Comme la indiqué un spécialiste de lIslam Olivier ROY, dans une interview au quotidien Le Progrès de Lyon le 10 septembre 2006, je cite  extraits : Il ny a aucun homme important dAl Qaïda qui a été tué ou arrêté par des opérations militaires. ..Ils lont tous été par des opérations de police ou du renseignement. 

 

Autres exemples : le programme nucléaire iranien, certes est un problème mais, il na pas commencé avec les Mollahs, mais sous le Shah dIran. Cest donc bien une question politique et non militaire. Le Président américain Georges BUSH,refuse de négocier avec la Syrie qui est suspecte selon lui, cependant, il nenvisage pas de confrontation militaire ; ainsi, cest au total une situation ambiguë, sans contrôle. Je pourrais citer dautres faits, mais cette contribution nest pas exhaustive elle a ses limites sur ces sujets complexes doù la difficulté.

 

Concernant dans nos sociétés occidentales, la situation de la jeunesse issue de limmigration, ce nest pas leur refus de la modernité qui vient de lOccident. Beaucoup pour les attentats ou violences diverses sont instrumentalisés avec les moyens trouvés et appris dans nos sociétés, la radicalisation vient de la déculturation. Le problème est justement quant il ny a pas eu lappropriation dune culture. Déjà à la fin des années 70, un grand islamologue français du nom de Mohamed ARKOUN, parlait de lislamologie appliquée pour la compréhension par bien des Musulmans de leur appartenance à un destin historique. Il faut faire une place à Lislam comme religion en tant que telle en Occident. La laïcité à la française cesse dêtre une originalité constructive lorsquelle est brandie comme la laïcité idéologique. La laïcité juridique issue de la loi de 1905 en Francedevrait être toujours davantage celle de la confrontation et de la circulation des idées.

 

Le système français est pour beaucoup, celui dun monopole républicain de lexercice du culte et de laccréditation des représentants des différentes Eglises. Il engendre des réalités telles : la fédération protestante de France, lunion des bouddhistes de France, et le conseil français du culte musulman. Ainsi, nos Institutions préfèrent recourir à des entités créées par elles, et conformes à ce que la République espère des divers mouvements religieux, plutôt quune représentation directe des Religions elles-mêmes. Ce système consiste à répartir les mouvements religieuxentre les bons ? Les Eglises ou similaires, cestdire des cultes officiels et les sectes dont la classification par les rapports parlementaires est sujette à bien des débats. Certaines sont effectivement un danger à lordre public et aux bonnes moeurs, dautres, semblent lêtre sur des critères idéologiques.

 

Ce sont des critères sociaux qui, certes, en pénalisant davantage certaines populations dans des banlieues qui sont victimes déchecs scolaires, de manque de formation, de discriminations négatives à lemploi liées au faciès, dun manque de logements sociaux et décents, .Font lamalgame entre des réalités religieuses et des politiques déficientes de nos élus depuis des décennies.

 

Cest la diffusion dune culture de paix et de la non-violence auprès de la jeunesse dans une société de linformation comme le prône louvrage internationalcollectifauquel jai participé coordonné par Léo SEMASHKO qu constitue lune des solutions davenir.

 

Guy CREQUIE

Poète et écrivain français

Docteur Honoris Causa de lAcadémie mondiale de la culture et des arts

Combattant universel pour la paix

 

Blog http://guycrequie.blogspot.com

 

Les articles récents seront mis ultérieurement sur mon blog.

 


-----------------------------

Poèmes rédigés à nos successeurs le 1 juin pour la journée internationale pour la protection des enfants

 

Ladolescent

 

Quelle que puisse être sa nationalité

La couleur de ses yeux

Laspect de ses cheveux

La pigmentation de sa peau

 

Encourageons le

A devenir un homme

Toujours plus homme

 

Avec une spiritualité élevée

Sans cesse affirmée

Au service de lhumanité

Notre Aînée

 

 

CopyrightGuy CREQUIE

 

 

Lenfant

Lenfant est un don du temps

Par la naissance, il affirme son existant

 

Lors des premiers pas

Il roule ici bas

Ses premiers regards sont un délice des yeux

Ses premiers mots

Ils sont pour nous deux

 

Vient le temps des joies et tourments

Parfois la maladie sévit

Lécole symbolise bien des soucis

Fantasme des parents

Miroir d leurs projets

Réalité de lenfant

Prédisposition pour le temps

Lenfant nappartient à personne

Quil réalise son dessein

Il est un lui dans la vie

 

Adulte il sera

Homme ou femme il deviendra

Le monde social il connaîtra

Lui seul détiendra

Ce qui relève de son état.

 

Copyright : Guy CREQUIE

 

De lenfant vers ..lhomme

Lorsque les premiers murmures

Provoquent le plaisir admiratif

De parents si surpris

De la force de la vie

Du nourrisson imaginatif

En quête dattention

Et des premiers biberons

 

Les années sont passées

Il dépend de nos humanités

Que ladolescent interpellé

Par les difficultés de société

Nignore nos règles de convivialité

 

Période diurne ou nocturne

Les enfants abandonnés

Manquant damour filial

Déducation familiale et civique

Ne disposent que de la violence

Pour exprimer leurs existences

Et démontrer leurs attentes

 

Lamour est une relation

Quil convient de prodiguer

Afin de perpétuer

Des règles de société

Aux générations annoncées

Et à celles constituées

De jeunes êtres perturbés

Par la dureté des contingences

De nos conditions dexistence

 

Si un mot est à donner

Cest celui de leffort

Puis de liberté intérieure

Pour préparer les jeunes peurs

Aux solidarités par laccord

Du respect de la liberté

Du refus de toute guerre

Le respect de toute existence

Est celui de la dignité de toute vie

 

Chacune étant mesurée

Par la qualité de gratuité

Délivrée aux êtres dérangés

Par labsence dhumanité

 

Transmettre cest assurer

Le savoir éducatif

Dadultes responsables

Dune descendance animée

De la tradition fraternelle

Pour que vive lespèce humaine

Au-delà des différences : ethniques, culturelles, religieuses, philosophiques

 

Ces principes énoncés

Parents de nos cités

Sachez les assumer

Pour les délivrer

La nouvelle épopée

Du siècle annoncé

Est votre défi fixé

De personnesavisés du futur..de lautre

Les jeunes générations présentes et à venir.

 

CopyrightGuy CREQUIE

 

-----------------------------------------------
Guy CREQUIE

 

Dialogue entre les civilisations

 

Des cinq continents variés

Irrigués par le mers et les océans

Abrités par des mont et de sommets enneigés

La parole aisée entre les nations nes pas toujours réalité

Oblitérer avec patience et tact les différences mal appréhendées

Gagner la confiance par lécoute et le respect mutuel

Unir les volontés pour de nobles desseins

Etre riches d complémentarité révélant notre universalité

 

En lan 2006 de ce nouveau millénaire

Nous sommes plus de 6 milliards dhumains

Trois fois plus quen 1927.Nous serons 9 milliards en 2050.

Raison de pluspour décider

En finir avec :

 

-Les conflits armés

-La faim, les épidémies,

-Les atteintes aux droits de lhomme

- Les agressions contre lenvironnement

- Labsence daccueil pour les réfugiés

- La dette des pays en développement (leur supprimer)

..

 

Les 191 Etats membres de lONU

Eléments stables d nos contrées

Sont appelés à développer

Le parlement de lhumanité

 

Car nous sommes faits sur cette terre

Immenses de cœurs multiples  nos frères 

Vers le troisième millénaire

Illuminé par larc-en-ciel

Les visages féconds de nos cités

Immaculés de gratuité

Sont remplis de la gloire

Aurore et soir sinterpénètrent

Tant de grains o­nt levés

Infinis ruisseaux

Où resplendit létoile, au couchant du soleil

Nous vient cet éclat de lumière

Sagesse tendre de lesprit

 

Peuples des Nations Unies

Rayonne la perle dorée

Pénètre léclat de la sphère

Sur les corps de la transparence

Notre planète bleue

Entonne une vaste clameur

Aube diaphane puis rayonnante

Astre de la renaissance humaine

Emet les o­ndes de lharmonie

Le dialogue entre les civilisations

Tâche rude mais exaltante

A nous den faire lactualité

Et daccomplir noter destinée

 

Le genre humain estce prix

Lessence de nos identités

Appelle nos intelligences

A savoir façonner

Un monde divers mais uni

Le désir daimer sans préjugé

La solidaire nécessité

De vivre en bonne communauté

 

Dans son oeuvre magistrale  Les Misérables

Le grand poète français Victor HUGO, mentionnait : extrait

 Il faut, pour la marche en avant du genre humain, quil y ait sur le sommets en permanence des fières leçons de courage. Les témérités éblouissent lhistoire et sont une des grandes clartés de lhomme. Laurore ose quand elle se lève .

 

Les peuples, o­nt besoin dune lumière humaniste qui les guide.

 Etre citoyen du monde  ! Ne sagit-il pas dun défi de civilisation ?

Pour ce but, les personnes d ce millénaire témoigneront par leur construction du destin des espèces de toute nature, leur passion noble pour lhumanité.

 

Copyright : Guy CREQUIE

 

Ce poème a été offert à lUNESCO, lors de lannée 2001, présentée comme étant celle du dialogue entre les civilisations dans le cadre de la décennie 2000-2010 dune culture de la paix et de la non violence.

-----------------------------------------------------------------------------



Monsieur Guy CREQUIE

Poète et écrivain

53 rue Auguste Renoir

69200 VENISSIEUX

( 04 78 70 80 85

E-mail : guy.crequie@wanadoo.fr

 

 

 

Monsieur Jacques CHIRAC

Président de la République française

Palais de lElysée

(Cabinet du Président)

55, rue du faubourg Saint-Honoré

75008 PARIS

 

 

Vénissieux le 3 mars 2006

 

 

 

Objet : proposition de la création dun

Ministère de la paix

 

 

Monsieur le Président,

 

 

Il y a quelques années, je vous ai offert le poème  Ministère de la paix . Vous mavez remercié pour ce texte par lintermédiaire de votre chef de cabinet : Madame Annie LHERITIER.

 

Poète et écrivain, secrétaire dun club UNESCO dans une ville de banlieue, lauréat européen et mondial des Académies de la culture et des arts, jai été récemment désigné à Genève  ambassadeur dela paix .

Je vous propose, dici la fin de votre mandat, pour : à la fois laisser votre empreinte dans lhistoire humaine mais également et surtout, car cette proposition ferait honneur à notre pays et ouvrirait la voie, dêtre le Premier Chef dEtat à proposer ce Ministère de lapaix.

Ce Ministère, se substituerait à lactuel Ministère de la défense. Bien entendu, dans le contexte actuel, ce changement ne signifierait nullement que notre pays renonce à sa défense et à ses moyens militaires, mais : il traduirait dés lappellation du Ministère, le désir de paix, une volonté politique.

Cette appellation, qui peut apparaître symbolique au départ, ouvrirait dautres perspectives pour dautres pays de par le monde, ceci, alors que bien des conflits et menaces perdurent.

 

Avec lespoir dêtre entendu, je vous prie dagréer, Monsieur le Président, lassurance de mes sentiments respectueux.

 

 

Guy CREQUIE



======================================================

Quelques repères, pour comprendre les violences actuelles contre loccident et le Danemark en particulier dont lun des journaux a présenté des dessins faisant une caricature du Prophète : Mahomet

 

Nous payons à mon sens, un retard historique et culturel dans notre approche de lIslam qui aujourdhui dans un monde où tout est médiatisé ; ceci alors que lOccident apparaît dépositaire dune prétention au modèle par ses richesses, sa supériorité numérique et technologique, son armement atomique et son faste de largent.

 

Face à cela, des pays et populations opposent une recherche didentité parfois exacerbée voire pouvant dégénérer dans un nationalisme ou une haine qui peut aller jusquau non respect de la vie et aux manquements à lessence même du corpus doctrinal fondateur de la religion.

 

LIslamologie classique est née en France au XIXè siècle, faite par des universitaires et missionnaires. Elle fut marquée dun ethnocentrisme certain, avec un regard dépréciatif car porté par lextérieur.

 

Sans nul doute, nous navons pas saisi, dans les années 70, limportance de courants comme ceux de lislamologie appliquée, visant à sapproprier par les Musulmans eux-mêmes leur appartenance à un destin historique.

 

Même nos représentants des lumières comme MONTESQUIEU,(dans lesprit des lois) ou VOLTAIRE, présentèrent une vision craintive et erronée de lIslam.

 

Pourtant, dans le passé, o­n vit deux cadis (juges) condamnés par le pouvoir abbasside aux IVè et Xè siècle pour avoir contesté certaines lectures du corpus officiel. Il y eu aussi, le mouvement philosophique porteur desprit critique et tous ces mouvements qualifiés dhérétiques, farouchement contrôlés ou éliminés comme il en était également dans lEglise chrétienne à lépoque. Les conditions du pouvoir, lexigeaient de part et dautre.

 

A partir du XIIè siècle et jusquau XXè siècle, ces mouvements de contestation dans lIslam se sont raréfiés jusquà disparaître complètement.Ainsi, dans lIslam, il ny a pas eu de NIETSCHE ou de MARX, connus.

 

Ce retard de LIslam à sapproprier sa propre histoire et :le retard occidental à connaître sa situation o­nt exacerbé des affaires telles : RUSDHIE, avec ses versets sataniques, oùcertes il était intolérable quun écrivain puisse être menacé de mort pour ses écritsmais qui ne pouvait être lu que comme un provocateur et blasphémateur Egalement, quelle humiliation pour les Musulmans, même pour ceux hostiles à Saddam HUSSEIN, de le voir capturé, hirsute par les américains lui faisant tirer la langue Aujourdhui, alors que les Musulmans,ne présentent pas de face le prophète, comment voulez-vous quils comprennent quil puisse personnifier le terrorisme avec une bombe liée à lui dans un journal danois.

 

Comment comprendre ce quasi vide dinstance critique entre le XIIè et le XXè siècle ?

 

A loccasion des croisades, le détournement des grands courants économiques et commerciaux au profit de lOccident sest opéré au détriment de lIslam principalement méditerranéen. Il y a eu, avec les Turcs et les Mongols, une pression nomade qui sest exercée sur un Islam devenu essentiellement citadin et même aristocratique. Le pouvoir califal a été ébranlé. Dés lors, le monde rural, asservi mais maintenu à lécart sest réveillé, retournant à ses schémas archaïques toujours vivants à ses mœurs, à ses croyances ancestrales.

 

Tout ceci est schématique. Je renvoie la lectrice et le lecteur à mon ouvrage : Religions et société   (quelle perspective pour lhumanité). Editions Aléas 1995 préfacé par Emile POULAT, le grand sociologue des religions, Directeur de recherche au CNRS (centre national de la recherche scientifique)

 

Avec la crise des banlieues de novembre, non limitée à la jeunesse de confession musulmane, mais alors que beaucoup de jeunes de ces cités le sont sans emploi ou formation,victimes de leur faciès et culture, la recherche identitaire, peut conduite à une haine contre notre civilisation. Un important travail reste à faire auxquels des spécialistes comme Jacques BERQUE, Mohamed ARKOUN, Olivier ROY, dautres, sont après y travailler.

 

La conception de la relation entre le spirituel et le temporel, telle quelle sest construite historiquement avec la charia, les concepts de modernité, de laïcité, etc. doivent être analysés, vécus et mis en perspective à partir dune connaissance structurée du passé, de la connaissance anthropologique de la constitution des processus sociaux et idéologiques.

 

Les Musulmans, sont les maîtres de leur destin, laissons les, déchiffrer et se ressourcer. Mais : cest par un dialogue respectueux entre civilisations, des échanges vrais, sur un plan dégalité sans esprit de suffisance, que nous résoudrons certains problèmes certes lourds, mais : rien nest impossible à lintelligence humaine et à louverture du cœur.

 

Jespère, que ces éléments très réducteurs, vous donneront cependant quelques clés de compréhension.

 

 

Guy CREQUIE

 

Poète et philosophe
----------------------------------------------------------

Guy CREQUIE

 

 

Ministère de la paix

 

 

Le vocabulaire

A sa raison d'être

Qui oriente le corps

Et les visées des coeurs

 

Dans la plupart des pays

Pour protéger des frontières

Ou revendiquer des aires

Le Ministre délégué

S'estime très honoré

D'une appellation affirmée :

 

"Ministre des armées

Ministre de la défense

Ministre de la marine

Ministre de la sécurité collective

Parfois même et hélas Ministre de la guerre ..."

 

A ces titres de pouvoir

Nous revendiquons l'action

D'un Ministère de la paix

 

Tel un vibrato

Une pensée fugitive

l'obscurité d'un camaïeu

Au mépris des arrogances

Toute déambulation

Dans les longues vallées

Sur les mers turquoises

Prés des pics argentés

Garante de la vie

Ton armée est ce cri

 

La paix n'a pas de prix

Ministère de la survie

Sauvegarde des esprits

Testament du cosmos

Appelé de nos voeux.

 

Guy CREQUIE

Poète et écrivain français
-------------------------------------------------------------



Up
© Website author: Leo Semashko, 2005; © designed by Roman Snitko, 2005