Home

Mission

Contenu

Nouvelles

Qui sommes-nous

Liens

Forum

Peace from Harmony
Russie - Georgie: l'harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation

 

20 octobre 2008

 

Copiesadressées aux:gouvernements de la Russie, de la Géorgie, Ossetia du sud, Abkhazie, Etats-Unis d'Amérique; les églises orthodoxes de la Russie et de la Géorgie : l'Union européenne, les Nations Unies, l'UNESCO, l'UNICEF et les O.N.G. internationales.

 

A Son Excellence: Mr Nicolas Sarkozy

Président de la République française, Président de l'Union européenne.

Palais de l'Élysée, Paris, France

 

Objet:  Projet de lAHI élaboré par 70 co-auteurs, professeurs et experts de 22 pays du monde:
"Russie - Géorgie: l'harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation".

(En pièce jointe, 8 pages).

 

Votre Excellence,

 
Au nom des 70 auteurs de 22 pays, c'est avec un grand honneur que je vous présente ce projet qui concrétise l'article N 06 de l'accord Sarkozy-Medvedev du 12/08/08 qui envisage une résolution du conflit Russie-Géorgie. Le projet d'harmonisation est conçu en se basant sur une éducation harmonieuse à long terme, axée sur la paix, destinée aux peuples de cette région caucasienne contestée.Cette éducation qui refuse l'hostilité et la violence et qui favorise le dialogue et la tolérance pour que la paix voie le jour, en créant des nouvelles possibilités pacifiques pour éveiller les consciences de la population et pour éviter la répétition d'une guerre dans cette région. Par conséquent, nous devons surmonter les obstacles socioculturels qui transforment, chaque fois, cette région en une masse explosive. Afin d'instaurer dans cette région une paix durable et indestructible, nous devons adopter une politique d'harmonisation et non dintervention militaire.

          
Vu son importance, l'harmonisation ne serait pas seulement un projet régional mais aussi international, car il peut être utilisé, en ladaptant aux besoins de chaque zone, dans toutes "les régions potentiellement à risque de conflit" du monde. Ce projet propose une nouvelle mesure (harmonie) des relations internationales et de nouveaux principes de politique mondiale: Harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation, par oppositionà lamilitarisation qui favorise la force, la violence et lenon respect de l'autre, en rejetant les valeurs humaines.

           
Lénorme potentiel novateur du projet de création dune Académie Mondiale pour l'Harmonie et la Paix (AMHP), et incluerait la préparation du personnel enseignant et de soutien de lAcadémie, offrant à chaque pays du monde, y compris la France, la chance historique de devenir un berceau et un leader de l'harmonie mondiale qui classera votre pays parmi les civilisations humaines les plus évoluées depuis des milliers d'années. Nous ne souhaiterions pas que la France manque cette chance historique qui lui permettrait d'être un pays pionnier dans le domaine de la création dune culture harmonieuse. Additionnellement, ce projet assurerait à la France, dans un délai de 5 à 7 ans, un potentiel de profits de lordre de milliards deuros, issus de lélaboration des nouvelles technologies educatives et informationnelles.

         
Par conséquent, nous, 70 co-auteurs de 22 pays du monde,
souhaitons que vous portiez votre attention sur le projet. Nous serions reconnaissants dunmodeste soutien financier de 27 millions d'euros sur trois ans (9 millions d'euros par an), afin dinstituer en France létablissement de la première Académie Mondiale pour l'Harmonie et la Paix (AMHP). Nous, de lAHI, espérons que notre projet soit vu comme une étape essentielle et pour le bien commun de lhumanité et de la planète en général. En reconnaissant sa valeur, il devient aussi primordial que ses principes soient appliqués, sous légide de lONU à la zone du conflit Russie/Géorgie

Veuillez agréer, Monsieur le Président del'Union Européenne et de la République française, mes sentiments les plus respectueux

 

Dr. Leo Semashko

Président de lAHI (pour de plus amples détails, voir la pièce jointe)

 

Guy Crequie, Directeur General de l'Academie Mondiale pour l'Harmonie et la Paix (AMHP)en France

Poète et écrivain français

Messager de la culture de la paix du Manifeste 2000 popularisé par lUNESCO

Docteur Honoris Causa de lAcadémie mondiale de la culture et des arts

Blog http://guycrequie.blogspot.com

Adresse: 53 rue Auguste Renoir, 69200 VENISSIEUX, FRANCE,
guy.crequie@wanadoo.fr

=================================================

 

Association pour lHarmonie Internationale (AHI)
1 er Septembre 2008

Projet:
Russie - Géorgie: l'harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation

 

par

Dr Leo Semashko
avec 69 collaborateurs de 22 pays

 

De la Russie - 32:
Eugene Antonovich, Philosophe, St-Pétersbourg
Andrei Arsenchuk, étudiant, St-Pétersbourg
Sergei BusOff, professeur, St-Pétersbourg
Konstantin Cheremnykh, économiste, St-Pétersbourg
Iouri Dorofeev, économiste, St-Pétersbourg
Natalie Hramikhina, Artiste - Designer, St-Pétersbourg
Ivan Ivanov, étudiant, St-Pétersbourg
Dimitry Ivashintsov, professeur, St-Pétersbourg
Jusfin Abram, professeur à St-Pétersbourg
Vladimir Kavtorin, écrivain, St-Pétersbourg
Andrei Semashko, entrepreneur, St-Pétersbourg
Igor Shadkhan, professeur, St-Pétersbourg
Alexei Shepel, candidat, Historien, St-Pétersbourg
Natalie Sidorova, journaliste, St-Pétersbourg
Genrih Skvortsov, professeur, St-Pétersbourg
Grigori Toulchinsky, professeur, St-Pétersbourg
Tamara Trushnikova, professeur, St-Pétersbourg
Olga Ouchakova, Psychologue, St-Pétersbourg
Svetlana Vetrova, éducateur et Poète, St-Pétersbourg
Alexander Yuriev, professeur, St-Pétersbourg
Talgat Akbashev, professeur, Oufa
Valery Gergel, professeur, Moscou
Nina Goncharova, Artiste, Novossibirsk
Alexander Olshanski, écrivain, Moscou
Igor Prihodkin, éducateur, Chelyabinsk
Alexander Semashko, économiste, Kaluga
Petr Semashko, avocat, Kaluga
Andrei Smirnov, professeur, Novgorod
Basil Smirnov, candidat, Historien, Novgorod
Nikolay Strelkov, Homme d'affaires, Ulianovsk
Sergey Sukhonos, DSC, Moscou
Tatiana Tselutina,Dr en sociologie, Belgorod

 

Des autres pays - 37:
M. Ghassan Abdallah, directeur de CARE, Palestine
Prof Ada Aharoni, Président de l IFLAC, Israël et
la France
Mme
Maria Cristina Azcona, Argentine
Prof Reimon Bachika, Japon
Prof Ammar Banni, Algérie
Prof Oleg Bodnar, Ukraine
M. Jean de Dieu Basabose, éducateur, Directeur, Centre Shalom pour l'Afrique, Rwanda
M. Tholana Chakravarthy, Littéraire, poète et écrivain, Inde
Dr. Renato Corsetti, président de l UAE, Italie
Dr Guy Crequie, poète et philosophe, France
Rosa Dalmiglio, Directeur de lart pour la paix interculturelle, Italie
Dr Martha DeWitt Ross, États-Unis
M. John W. Forje, Cameroun
Dre Mona Gamal El-Dina, France
Dr Stephen Gill, poète et écrivain, Canada
Prof Ananta Giri, Inde
Prof sera Hoonaard, Canada
Takis Ioannides, poète et écrivain, Grèce
Tatomir Ion-Marius, poète et écrivain, Roumanie
Muhammad Iqbal, poète et écrivain, Pakistan
Prof Ernesto Kahan, Israël
Helene F. Klingberg, poète et écrivain, Norvège
Dr Dimitris P. Kraniotis, président de la société mondiale de poètes, Grèce
Dr Rose Lorld, poète et écrivain, États-Unis
Prof Charles Mercieca, Président de lIAEWP, États-Unis
Dr. Nina Meyerhof, Président, Enfants de la Terre, États-Unis
Kae Morii, poète et écrivain, Japon
Prof Matjaž Mulej, Slovénie
Susana Roberts, poète et écrivain, Argentine
Maitreyee Dr Roy, Inde
Dr Bernard Scott, Angleterre
Prof Rudolf Siebert, États-Unis
M. Edward Soroko, Biélorussie
David Stringer, poète et écrivain, Président de l'Alliance universelle, Angleterre
Claude Veziau, Compositeur, Canada
Robert M. Weir, écrivain, Etats-Unis
Prof Jiang Yimin, de la Chine

 

Pays:
1. Algérie - 1
2. Argentine - 2
3. Biélorussie - 1
4. Cameroun -1
5. Canada - 3
6. Chine - 1
7. Angleterre - 2
8. France - 2
9. Grèce - 2
10. Inde - 3
11. Israël - 2
12. Italie - 2
13. Japon - 2
14. Norvège - 1
15. Pakistan - 1
16. Palestine
17. Roumanie - 1
18. Russie - 33
19. Rwanda - 1
20. Slovénie - 1
21. Ukraine -1
22. États-Unis 6

 


A été approuvé par le Conseil et Comité consultatif honoraire de lAssociation pour lHarmonie Internationale

 

Publications du projet:
En Russe: http://peacefromharmony.org/?cat=ru_c&key=364
En anglais: http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=337

Française : http://peacefromharmony.org/?cat=fr_c&key=122



Copyright 2008 LAssociation pour lHarmonie Internationale
Copyright 2008 Leo Semashk
o

 

La traduction française: Heli Habyarimana

Révision de la traduction française: Claude Véziau

--------------------------------------------------------------------------------

 

Si vous pensez pour 100 ans à venir: apprenez aux enfants.

Confucius, dil y a 2500 ans.

Si nous voulons avoir la paix véritable dans ce monde, nous devons commencer avec les enfants.
Mahatma Gandhi

L'éducation est l'arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde
Nelson Mandela


------------------------------------------------------------------------------------

Contenu du projet

1. Nécessité dun engagement esprit constructif et à long terme - 20 à 50 ans pour le projet d'harmonisation
2. Objectif du projet
3. Orientations primordiales et étapes de réalisation du projet
4. Education générale de lharmonie comme un outil
-clé du projet
5. Académie
Mondiale pour l'Harmonie et la Paix (AMHP) pour la formation du personnel

6. Ressources pour la création de lAMHP
7. Gouvernements et organisations destinataires de ce projet
8. Application du projet
la
résolution d'autres conflits
9. Liste des organisations desquelles lAHI espère un soutien
10. Statut des "territoires de l'harmonisation"
11. Conclusion

 

1. Nécessité dun engagement esprit constructif et à long terme - 20 à 50 ans pourle projet d'harmonisation

 

LAssociation pour lHarmonie Internationale (AHI) a débuté en Février 2005 comme une initiative internationale. Elle comprend actuellement les membres collectifs de plus dun million de personnes provenant de plus de 80 pays.

 

LAHI exprime ses sincères condoléances à l'occasion de la mort de 1600 habitants, y compris les enfants, les femmes et les hommes âgés, et 70 soldats de maintien de la paix durant le conflit armé en Ossétie du Sud. LAHI partage une profonde préoccupation pour la menace d'une guerre nucléaire et lance un appel pour un cessez-le-feu immédiat entre la Russie et la Géorgie, tel quexprimé par lautorité de lorganisation internationale et le lauréat Prix Nobel de la paix de 1985. LAssociation internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire (IPPNW) dans leur déclaration officielle du 12 août 2008, intitulée "Appels de lIPPNW pour le cessez-le-feu entre la Russie et la Géorgie, et recommande la plaidoirie de la Cour mondiale" (http://www.ippnw.org/News/Statements/2008AugRussia.pdf). LAHI partage également les points de vue du Président Russe Dmitri Medvedev et le président français Nicolas Sarkozy tels que déclarés le 12 août 2008, dans les six principes de réconciliation, qui constitueraient le premier pas vers la fin du conflit et le début de létablissement de la paix dans le Caucase (http://www.kremlin.ru/eng/sdocs/news.shtml # 205175).

 

Donc, lAHI propose unprojet international, Russie - Géorgie: l'harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation, en guise dune application pratique et du développement du sixième principe de réconciliation de Medvedev et Sarkozy, qui conseille qu "un débat international sur le futur de l'Ossétie du Sud et lAbkhazie est un moyen de leur assurer une sécurité durable." Notre projet est une alternative à ces projets, dont un parcours qui utiliserait la force des armes reste dominant. Notre projet exclut toute possibilité de réapparition de catastrophe humanitaire. Il crée de nouvelles possibilités pour une transformationsouple et éducationnelle de la conscience des gens grâce à laquelle toute catastrophe devient impossible. Ainsi, notre projet fait ressortir lesprofondes raisons socioculturelles des conflits, qui demeurent dans la conscience de la population. Notre projet transforme le conflit territorial dun concept de militarisation vers celui dune harmonisation, en garantissant une paix indestructible et, par conséquent, une parfaite sécurité dans cette région.

 

Mais nouvelle approche qualitative pour la résolution durable des conflits est nécessaire à cette fin. Une telle approche est l'harmonisation par le biais de léducation, présentée dans la Grande Charte d'Harmonie de lAHI (2007): http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=3) et calculée sur 20-50 ans, selon les circonstances. Ce délai est motivé par le fait que les conflits territoriaux n'ont pas despoir de règlement rapide sils sont négociés au niveau local uniquement. Nous ne pouvons pas nous permettre dattendre des siècles pour la résolution de ces conflits. Par conséquent, nos propositions sont basées sur l'approche scientifique globale de la situation planétaire, où nimporte quelle régionde nimporte quelle continent est une composante de la maison universelle: la Terre. Mais étant donné que cette approche n'a pas trouvé d'application générale, dans des variantes locales, elle a besoin de plusieurs décennies.

 

2. Objectif du projet


Le projet, Russie - G
éorgie: l'harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation, a pour but d'offrir aux parties en conflit, aux gouvernements et aux organisations internationales,un débatsur la variante de la transformation d'une zone de conflit armé en un exemple de l'harmonie sociale. Celle-ci doit être mutuellement acceptable, constructive, non-violente et à long terme (20 à 50 ans) Du point de vue de lAHI, seules les variantes de la résolution des conflits sont les plus efficaces pour assurer la prospérité, la paix et la sécurité parfaite dans la région. Les seules armes pour mettre fin à la guerre sont les "armes" de l'harmonie et les "armes" de la paix parce que celles-ci donnent une politique d'harmonie, de respect mutuel sur le territoire, et la coexistence pacifique.

 

3. Orientations de base et les étapes de la réalisation d'un projet

Les orientations de base du projet sont les suivantes:

1. Léducation générale harmonieuse(pacifiste et pluraliste) dans la zone de conflit et les territoires adjacents;
2. Les échanges culturels et la coopération civile;
3. Les échanges économiques et la coopération politique;
4. L'harmonisation dans la zone de conflit des quatre sphères de la reproduction sociétale: humanitaire (sociale, tout d'abord éducationnelle), de l'information (culturelle), organisationnelle (politique) et technique (économique);
5. Le plan d'harmonisation détaillée et à long terme (20 à 50 ans), réparti en plusieurs étapes, par exemple, de quatre, huit et 12 ans.

 

Les étapes primordiales de réalisation du projet sont les suivantes:

 

1. Création par les intéressés et l'ONU de "zones d'harmonisation qui uniraient les territoires en conflit et les territoires adjacents avec une population approximativement égale. Dans le Caucase, le territoire de l'Ossétie du Sud a une population d'environ 80 à 100 mille personnes, plus un territoire adjacent avec une population égale. Le territoire de l'Abkhazie a une population d'environ 150 à 180 mille personnes, plus un territoire adjacent avec une population égale.

2. Création, à Saint-Pétersbourg, en Russie, dune Académie Mondiale pour lHarmonie etla Paix (AMHP) en vue de la formation du personnel de l'harmonisation de la Géorgie,de la Russie (y compris les militaires de maintien de la paix), l'Ossétie du Sud et de lAbkhazie, pour travailler dans ces zones d'harmonisation. LAcadémie Mondiale pour lHarmonie et la Paix (AMHP) sera une Académie de léducation de plus haute qualité à la nouvelle norme internationale, que nous appelons "lexcellence harmonieuse" et qui est basée sur les normes dexcellence internationales reconnues en matière d'éducation. En 2009, cette Académie pourrait former 300 experts en harmonisation parmi les personnes compétentes en enseignement supérieur humanitaire. Ces derniers comprendraient 50 spécialistes de l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie et 100 spécialistes de la Géorgie et de Russie. Ces chiffres seront proportionnels à leur population respective. En 2010, cette Académie formera 600 experts qualifiés; 1200 en 2011; 2400 en 2012 et 4800 en 2013 et au-delà, en se basant sur la même proportion pour toutes les parties. Soixante pour cent de ces experts seront des enseignants, qui dispenseront les disciplines humanitaires dans les écoles des territoires visés de l'harmonisation. D'autres experts seront engagés dans l'harmonisation des autres branches et domaines. Il est particulièrement nécessaire de souligner que les militaires de maintien de la paix devraient également exercer des fonctions d'harmonisation, par exemple, enseigner aux enfants la paix, l'harmonie, les sports et ainsi de suite dans des écoles locales.

Les enseignants de l'harmonisation, autrement connus sous le nom denseignants harmonieux ou de guides de léducation générale harmonieuse (c'est-à-dire la connaissance scientifique et pluraliste sur lharmonie sociale et individuelle) sont des fondements clés pour la résolution harmonieuse du conflit militaire dans le projet. Ils enseigneront une approche réellement nouvelle à la résolution des conflits militaires fondée sur lharmonisation. Une telle approche est,jusquici,encore inconnue dans le monde. Néanmoins, cette approche est le moyen le plus efficace pour le maintien de la paix durable, aux niveaux local et mondial. Il nexiste aucune autre alternative,aucun autre moyen universel pour la survie locale et mondiale de l'humanité. Léducation générale et harmonieuse découle concrètement des grandes idées de Mahatma Gandhi et Nelson Mandela, dont les principes de paix et de vie sont des épigrammes.

3. Création, au sein de lAcadémie pour la paix duprogramme d'éducation harmonieuse dans les écoles des territoires d'harmonisation avec l'approbation des gouvernements de la Géorgie et de la Russie.

4. Définition de l'ordre et des étapes d'introduction de l'éducation harmonieuse dans les écoles de ces territoires, avec l'approbation des gouvernements de la Géorgie et de la Russie.

5. Création à l'ONU d'un organe de contrôle international pour le compte des territoires d'harmonisation.

6. Création, au sein de lAcadémie pour la paix d'un système de recherche et de surveillance fondé sur le principe de la sphère sociologique pour les dits territoires.

7. Intégrer dans lAcadémiepour la paix le projet ;"Code de l'harmonie sociale" qui couvrirait tous les quatre domaines. Cette idée de "Code de l'harmonie sociale" est semblable à l'idée de "Code de l'harmonie religieuse" (2002)proposé par le Premier ministre de Singapour, Goh Chok Tong: (http://en.wikipedia.org/wiki/Declaration_of_Religious_Harmony).

8. Une conférence internationale annuelle dans les dits territoires sur l'approche scientifique à l'harmonisation, avec la participation des enseignants et des expertsen harmonisation ainsi que les chefs de la Géorgie, de la Russie, de l'Ossétie du Sud, de lAbkhazie, les représentants des églises orthodoxes, les organisations internationales, les journalistes, les scientifiques et les enseignants de lAcadémie. Aussi, création, au sein de lAcadémie, d'un Comité d'organisation pour préparer les conférences internationales.

Les étapes suivantes seront définies selon les besoins.

 

4. Léducation générale harmonieuse en tant quoutil-clé du projet


La transformation harmonieuse de la zone de conflit commence et
est constamment accompagnée par léducation générale harmonieuse. Léducation pour la paix harmonieuseet plurilatérale est le principal outil pour le rétablissement de la paix dans ce projet.


5. LAcadémie
Mondiale pour lHarmonie et la Paix (AMHP) dans la formation du personnel de l'harmonisation


Le projet WHPA a été créé au sein de l'Association pour lHarmonie Internationale par plus de 70 co-auteurs de 22 pays (http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=277). Dans ce projet, il a été conçu un programme général de formation des experts de l'harmonisation, qui peut être modifié à des fins de sauvegarde de la paix.

 

6. Ressources pour la création de lAcadémie Mondiale pour lHarmonie et la Paix (AMHP)


LAHI disposedes ressources suivantes nécessaires pour le démarrage de la première étape de lAcadémie :

 

1. Le personnel: Plus de 70 co-auteurs du projet AMHP, 50 d'entre eux sont prêts à entrer dans son corps enseignant.

2. Les ressources internationales: LAHI a près de 300 membres individuels de 46 pays et ses membres collectifs ayant des succursales dans plus de 80 pays sélevent à plus dun million. LAHI sera enregistrée ainsi que lAcadémie pour la paix dans un pays et dans un temps.
3. La ressource dinformation: lAHI est fondée sur deux principaux projets d'éducation d'importance mondiale: LAcadémie pour la paix (2008) et La Grande Charte d
e l'Harmonie (2007). En outre, lAHI a déjà commencé à préparer le manuel de base pour les écoles et académies de l'éducation harmonieuse. Le titre de ce texte est "La Tetrasociologie: Science de l'harmonie sociale et individuelle". Le manuel est à 70 pour cent complet car il comprend le contenu du précédent, écrit en 1999.

4. Les ressources de gestion : La Direction générale de lAcadémie comprend parmi les co-auteurs du projet 15 représentants des principaux pays et continents du monde. La Direction générale de lAcadémie a pour mission la gestion stratégique de la création de lacadémie et lépanouissement de sa profonde importance sociale et économique pour la modernité. En parallèle avec la Direction générale de lAcadémie, la Direction exécutive sera créée pour la gestion quotidienne du projet.


LAssociation pour lHarmonie Internationale possède toutes les ressources initiales nécessaires pour la création de LAcadémie
Mondiale pour lHarmonie et la Paix (AMHP), excepté un emplacement physique, l'équipement matériel et une base financière. Pour les trois premières années de lAcadémie (AMHP), lAHI doit louer un local pour léducation et les bureaux d'une superficie d'environ 1500 à 2000 m² et le financement d'environ 27 millions deuros(en prix de l'Ouest), c'est-à-dire, environ 9 millions deuros chaque année.

 

7. Gouvernements et organisations destinataires de ce projet

Ce projet est destiné, tout d'abord, aux gouvernements de la Géorgie et de la Russie, à leurs églises orthodoxes et également aux gouvernements des États-Unis d'Amérique (nouveau), de l'Ossétie du Sud et de lAbkhazie. Il vise également l'Union européenne, l'Organisation des Nations Unies, l'UNESCO, l'UNICEF et des o­nG internationales.


8. Application du projet sur la résolution des autres conflits


Le projet Russie - Géorgie: l'harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation a une importance universelle et peut être appliqué moyennant une adaptation nécessaire en vue de la paix et la profonde résolution de tous les conflits similaires, comme ceux d'Israël et de la Palestine, de l'Inde et du Pakistan, de l'Iraq , de l'Irlande du Nord, de l'Afghanistan, du Soudan, du Rwanda, de l'Ouganda et ainsi de suite.


9. Liste des organisations desquelles lAHI espère un soutien


LAHI espère, tout d'abord, le soutien dudit projet des Eglises orthodoxes russes et géorgiennes qui lancent des appels à la réconciliation des deux Etats orthodoxes. Cet espoir se fonde sur le fait que les églises orthodoxes, ainsi que toutes les autres, partagent la plus ancienne "règle d'or" de l'harmonie dans l'humanité: "Ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas quils vous fassent".
LAHI espère aussi l'appui à ce projet de la part des organisations nationales et internationales suivantes:

 

De la Russie:
1.Association Le monde russe , Coprésident - Coordinateur: Dr. Dmitry Ivashintsov
2. Mouvement des jeunes promoteurs de la paix, Chef: Valérie Gergel, Ph.D.
3. Club de Pétersbourg Paradise. Président: Natalie Sidorova
4. Education pour la vie et le projet Planète 3000. Initiateur: M. Talgat Akbashev
5. Centre sibérien des Projets eurasiens. Président: Nina Goncharova

 

Les organisations de l'extérieur de la Russie:
6. Forum international pour la littérature et la culture de la paix. Président: Dr. Ada Aharoni, Israël
7. Association universelle d'espéranto. Président: Dr. Renato Corsetti, Italie
8. Association internationale des éducateurs pour la paix du monde. Président: Dr. Charles Mercieca, États-Unis
9. Interculturel de lUniversité dOpen. Président: Prof R. Hakemulder Janvier, Pays-Bas
10. Séminaires internationaux avenir de la religion et Religion et société civile. Chef: Prof Rudolf Siebert, États-Unis
11. La mondialisation pour le bien commun. Président: M. Kamran Mofid, Angleterre
12. Association des citoyens du monde. Président: Douglas Mattern, États-Unis
13. Fédération mondiale de la paix et l'amour. Président: Dr Tao Hong-Tze, États-Unis
14. Centre de la recherche appliquee en Education. Directeur: M. Ghassan Abdallah, de la Palestine
15. Société mondiale des poètes, président: Dr Dimitris P. Kraniotis, Grèce
16. Coalition mondiale pour la paix. Vice-président: Mme Rose Lord, États-Unis
17. Enfants de la Terre. Président: Dr. Nina Meyerhof, États-Unis
18. Alliance universelle. Président: David Stringer, Angleterre
19. Centre Shalom pour l'Afrique. CoDirecteur: M. Jean de Dieu Basabose, Rwanda
20. Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire. Ancien vice-président: Prof Ernesto Kahan, Israël
21.Partenariat international pour la paix. Président: Dot Maver, États-Unis
22. Coalition féminine internationale pour la culture de la paix. Président: Dr Dalia Steiner, Israël
23. Mepeace. Président: Eyal Raviv, Israël
24. Commission pour l'éducation à la paix. Secrétaire exécutif: M. Toh Swee-Hin, de l'Australie
25. Fondation de lAssociation pour la recherche de la paix internationale. Président: Prof Ian Harris, États-Unis
26. Campagne mondiale pour l'éducation à la paix. CoDirecteur: Tony Jenkins, États-Unis
27. Association internationale de sociologie. Président: Dr Michel Wieviorka, France
28. Ministère pour la paix - Australie (SA). Président: D. Biannca Pace, Australie,
Et d'autres.


LAHI invite ces derniers et d'autres organisations internationales à appuyer le projet et
fournir leurparticipation à celui-ci, qui a une grande signification pour la recherche de nouvelles voies constructives pour le règlement pacifique des conflits armés sur notre planète.

 

10. Statut des "territoires de l'harmonisation"

LAHI compte apposer aux "territoires de l'harmonisation" le statut de "territoires conjoints sous le contrôle de l'ONU". Ce statut suppose la création pour ces territoires du plus favorable régime international et une priorité internationale à des fins humanitaires et l'aide financière. La question concernant le choix de l'indépendance ou la réunion des zones en dispute serait résolue par un référendum de leurs populations seulement après la réalisation des fins de l'harmonisation au sein de ces territoires.

 

11.Conclusion

Le conflit entre l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie est une preuve de plus du caractère inévitable de la violence dans une société industrielle. Ce conflit existe depuis environ 20 ans, et il ne tend pas vers une résolution, mais vers son aggravation et son expansion au détriment de la participation en son sein des plus grandes puissances nucléaires et il y a le risque inhérent d'une guerre nucléaire. Cette menace a été confirmée par les organisations internationales, y compris l'Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire (IPPNW), tel que décrit ci-dessus. En même temps que le conflit entrelOssétie du Sud et lAbkhazie, la décision de placer des fusées avec des ogives nucléaires en Pologne, puis en Géorgie est une escalade qui reprend rapidement la réapparition de la crise des missiles de Cuba de 1962. La seule différence entre hier et aujourd'hui est que l'escalade est proche de la Russie, pas des États-Unis. L'humanité semble être sur le point d'autodestruction. Toutefois, l'harmonisation des relations entre la Géorgie et la Russie, ainsi que dans d'autres points turbulents de notre planète, contrecarrerait la possibilité de placer des fusées à ogives nucléaires en Géorgie et dans d'autres pays.

 

La menace militaire absolue fait partie intégrante et inévitable d'une civilisation industrielle dans la quasi-totalité de ses variantes politiques (voir plus de 2500 incidents mondiaux de violence, aller à la carte mondiale des incidents à http://www.globalincidentmap.com/home.php). À l'heure actuelle, notre civilisation semble croire qu'elle ne peut pas exister sans guerres ni conflits armés, qui "servent" comme une nécessité économique et "entretiennent" un paradigme mental dinquiétude. À de rares exceptions, cette civilisation a eu recours uniquement aux solutions militaires, une situation qui aggrave ces conflits, même à un degré plus élevé et qui conduit à une menace de guerre mondiale. Cette civilisation ne semble pas connaître ni être en mesure d'offrir des solutions de rechange efficaces pour la prévention de la guerre et la résolution des conflits armés.

 

Pourtant, en dépit de cette apparente évidence, d'autres moyens peuvent être envisagés par cette nouvelle et harmonieuse civilisation de linformation, qui est en train de naître douloureusement à l'intérieur de la civilisation industrielle qui, elle, est en train de seffondrer. Les exemples de la moderne harmonisation mondiale comprennent le développement de l'Union européenne depuis 1992, la création à Singapour d'une nation et dune société racialement harmonieuse" depuis 1997, lorientation de la Chine vers la "construction d'une société harmonieuse" depuis 2006 et d'autres exemples. Ces faits et dautres similaires font de la révolution mondiale harmonieuse de la Modernité" (http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=336) une réalité potentielle. En fait, la situation à Singapour, 34 ans après les révoltes raciales de 1964 crée l'occasion de poser la question à savoir pourquoi la Russie et la Géorgie ne peuvent pas créer en Ossétie du Sud et en Abkhazie, avec une population 20 fois moindre que celle de Singapour, des nations et sociétés harmonieuses à lexemple de Singapour seulement il y a une décennie?

 

Par conséquent, le projet de lAHI est une application pratique, une poursuite et un développement ultérieur de cette tendance dharmonisation à l'échelle mondiale en vue de l'intégration coordonnée de la diversité, c'est-à-dire du pluralisme harmonieux. Ce projet soriente vers une culture, non plus industrielle, mais de paix harmonieuse. Il ne vise pas une civilisation industrielle, mais une autre civilisation,harmonieuse, qui éveille dune manière consistante la conscience humaine afin de sauver l'humanité de l'autodestruction industrielle.


Dans la Grande Chartede lAssociation pour lHarmonie Internationale, il est écrit: "L'humanité survivra dans l'harmonie consciente ou se détruira elle-même." Le projet Russie - G
éorgie: l'harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation est lexemple d'une survie locale harmonieuse par la transformation, c'est-à-dire par le remplacement de la militarisation par léducation harmonieuse pour la paix et la vie harmonieuse. Il ne fait aucun doute que cet exemple sera instructif pour tous.

 

Ce projet attend l'appui des communautés pacifiques, des individus et des organisations dans le souci est la survie de l'humanité. Vers quel côté de l'échelle devrons-nous consacrer nos efforts en ce qui concerne cette question et d'autres conflits: vers le côté de l'harmonisation et la paix harmonieuse (indissoluble) ou vers le côté de la guerre nucléaire?


En posant cette question, lAssociation pour lHarmonie Internationale invite cordialement toutes les personnes responsables de la paix de façon interne, ainsi que toutes les organisations pacifistes à soutenir le projet Russie - G
éorgie: l'harmonisation par l'éducation au lieu de la militarisation et à donner leurs idées, leur voix et leur autorité.

 

Ce projet a été approuvé par le conseil et comite consultatif honoraire de lAssociation pour lHarmonie Internationale le 1er Septembre 2008

Dr Leo Semashko,
Président de l'Association pour lHarmonie Internationale,
Conseiller d'Etat de Saint-Pétersbourg,
Directeur, Site international de "la paix de l'harmonie,
Auteur de la Tetrasociologie comme une science sociale sur l'harmonie,
Directeur, Institut public de Tetrasociologie,
Philosophe social et sociologue,
Auteur plus de 200 publications scientifiques, dont 12 livres,
Expérience pédagogique: 20 ans,
Membre de quatre organisations internationales.
Adresse: 7/4-42 Ho-Shi-Min, rue Saint-Pétersbourg, 194356, Russie
Tel: +7 (812) 513-38-63
E-mail: leo44442006@yandex.ru
Site Web: http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=253
14-31 août, 2008



Up
© Website author: Leo Semashko, 2005; © designed by Roman Snitko, 2005