Home

Mission

Contenu

Nouvelles

Qui sommes-nous

Liens

Forum

Peace from Harmony
Russie-Amérique:Révolution copernicienne des relations au lieu de la folie dune guerre nucléaire



 

Russie-Amérique:

Révolution copernicienne des relations au lieu de la folie dune guerre nucléaire.

Appel auSommet Mondial sur la paix.

 

Ou

Russie-Amérique :Révolution copernicienne des relations pour la paix mondiale multipolaire.

Nécessité. Possibilité. Normalité. Au lieu de la folie dune guerre nucléaire.

Ou

Russie-Amérique :Partenariat de la paix mondiale.

Ou

Russie-Amérique :Développement de la Science de la Paix Mondiale à travers lInstitut Multilatéral de Pacifisation.

 

En bref : Le Programme de coopération IPRA

(Institut de Pacification Russie-Amérique)

 

52e projet de lAHG

Approuvé par lAHG le 12 septembre 2016

 

Publication :

En russe: http://peacefromharmony.org/?cat=ru_c&key=676

En anglais: http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=710

In Spanish:http://peacefromharmony.org/?cat=es_c&key=111

In French:http://peacefromharmony.org/?cat=fr_c&key=139

In Greek:http://peacefromharmony.org/?cat=gr_c&key=12

In Arabic: http://peacefromharmony.org/?cat=ar_c&key=10


 

Appel aux Gouvernements de Russie et des États-Unispour commencer la coopération dans le développement de la Science Mondiale de Paixcomme une plate-forme commune pour le zéro nucléaire  et la pacifisation du monde pour assurer la sécurité planétaire.

 

A :

-Les Présidents de Russie et des États-Unis ;

-Le Ministre des Affaires Etrangères de la Russie et des États-Unis, le Secrétaire dÉtat ;

-Le Secrétaire Général ;

-Les organisations de maintien de la paix internationale, la société civile mondiale.

 

OBJET : Coopération Russie et Etats-Unis dans le développement de la Science dela Paix Mondiale (SPM) comme une plate-forme commune pour le  zéro nucléaire  et la pacification mondiale pour assurer la sécurité planétaire et éviter laffrontement nucléaire.

 

INITIATEURS de lappel : Les co-auteurs de la SPM, les dirigeants des organisations de maintien de la paix et les artisans de la paix de différents pays (42 de 21 pays - ci-dessous).

 

* Pacifisation. Cest le concept de la SPM désignant le processus universel de réconciliation par lintermédiaire de harmonisation. Il est similaire à la mondialisation et linformatisation, les complète et incorporée dans la croissance constante de la réconciliation des relations internationales dans une société globale par suite à la diffusion de conscience et des technologies de consolidation de la paix de laSPM. A ne pas confondre avec les tentatives locales de réconciliation violente  pacification .

 

Messieurs,

 

Notre appel vous adressé contient un certain nombre de sections étapes de compréhension pour la nécessité et la possibilité de la révolution copernicienne des relations russo-américaines, qui sont la clé pour sauver la vie des deux nations et lhumanité dans son ensemble. Faisant référence à Einstein, nous pouvons dire que  la paix entre les États-Unis et la Russie ne peut être aacquise par la violence, elle peut seulement être acquise par compréhension.  La plus haute forme daccord de paix globale est la science conjointement reconnue dans la paix mondiale.

 

Les idéologies traditionnelles des deux parties o­nt été incapables dassurer la paix dans le passé, mais au contraire attiser une guerre, surtout de confrontation nucléaire jusquau point culminant  sans retour  du premier missile nucléaire, qui fera lanéantissement nucléaire de lhumanité par lintermédiaire de son autodestruction militaire. Kennedy avait prédit son occasion encore le 25 septembre 1961 à lONU :

 Lhumanité doit mettre fin à la guerre, ou la guerre mettra un terme à lhumanité .

 

Les idéologies traditionnelles ont été impuissantes à mettre fin à la guerre. Elles o­nt porté à lhumanité au bord même de la guerre nucléaire, dans laquelle, comme nous le savons, il ny a aucun gagnant. Ce sera seulement une victoire de la mort au cours de la vie. Les 70 dernières années après la fin de la seconde guerre mondiale sont passées sous le signe de lexacerbation de limpasse nucléaire russo-américain.

 

Le pic dangereux et menace de guerre nucléaire, qui ne peut plus être tolérée si les puissances nucléaires et lhumanité veulent sauver des vies,ne pas se détruire les uns les autres, o­nt été apportés par les États-Unis/ décision du Sommet militaire de lOTAN à Varsovie le 9 juillet 2016 en vue de déployer une infrastructure militaire, y compris nucléaire, le long de la frontière occidentale de la Russie. Cette décision met en œuvre la résolution du Congres 758 du 4 décembre 2014 sur la préparation de la guerre contre la Russie portant sur 28 pays de lOTAN.

 

Tout le monde sinquiète aujourd'hui avec le niveau extrême dun affrontement nucléaire entre Etats-Unis et la Russie, plus dangereux que la crise cubaine du Missile 1962. Il est motivé par trois importants faits menaçants.

 

Premierèment, le déploiement darmes nucléaires de lOTAN et de linfrastructure connexe sur la frontière occidentale de la Russie qui rappelle aux Russes de concentration Nazi de Hitler des troupes au sein dun plan agressif Barbarossa en 1941. Maintenanten 2016, il ya 75 ans.

 

Deuxièmement, lintention de ladministration américaine à dépenser un milliard supplémentaire pour la modernisation des armes nucléaires dans les dix prochaines années. Pourquoi? Ce nest pas pour la paix, mais pour la guerre nucléaire.

 

Troisièmement, la politique américaine raditionnelle, depuis Hiroshima/Nagasaki en 1945, qui permet la première utilisation des armes nucléaires.  Tout au long de lère nucléaire, les présidents o­nt autorisé à leurs commandants supérieurs un plan pour la première utilisation darmes nucléaires...  Cela est souligné par les anciens experts militaires du Pentagone James E. Cartwright et Bruce G. Blairaug (http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=706).

 

Ces faits témoignent pratiquement de la possibilité à 100 % dune agression nucléaire, qui ne manqué quun prétexte pour déclencher le début dune guerre nucléaire. Trouver ce prétexte ne sera pas difficile, si vous le souhaitez. Dans une guerre nucléaire, comme nous le savons, il ny a aucuns vainqueur. Ce serait un suicide de lhumanité et de la vie sur la planète. Essentiel : ces faits sont des évidences de la violation grossière des droits dhumanité et de toute personne à la vie, la paix et la liberté de larmée, principalement lannihilation nucléaire et ses menaces émanant de nimporte quel pays. Par conséquent, ils forcent dautres pays, y compris la Russie, à augmenter sa puissance défensive contre la menace nucléaire croissante et lagression. Malheureusement, les diverses tensions entre les deux puissances nucléaires, qui possèdent 95 % des armes nucléaires mondiales, approchent le point de  non-retour nucléaire

 

Ne plus sapprocher de ce point et transformer son mouvement vers larrière peuvent intensivement developerla paix et la coopération entre les deux pays. Les exemples sont : le projet Test Apollo-Soyouz (ASTP) 1975 et la coopération cosmique ultérieure, empêchant la prolifération des armes nucléaires dans lespace proche. De nouveaux efforts efficaces dans leur coopération et dans les nouvelles zones novatrices sont nécessaires aujourd'hui. Où est le chemin vers la paix aujourd'hui dans laffrontement nucléaire USA et la Russie ? Qui et ce qui peut montrer le chemin ?

 

La révolution copernicienne des relations russo-américaines, dans les mains desquelles sont les clés nucléaire de lhumanité émanant de lHadès mort, exigeant une révolution copernicienne de la pensée, a été accomplie par la Science de la Paix Mondiale publiée en russe et en anglais en 2015/2016 respectivement.

 

La voie de sortie efficace mutuellement acceptable et constituant un domaine prometteur de la coopération pourraient être lélaboration conjointe de la Science de la Paix Mondiale (SPM). La première version SPM, après plusieurs années de travail a été achevée en 2016 par 174 co-auteurs de 34 pays, avec la participation de 59 scientifiques et artisans de la paix aux États-Unis et 33 - russes(http://peacefromharmony.org/docs/global-peace-science-2016.pdf, p. 6). Ce travail a en fait marqué le début de la coopération entre les deux pays dans le domaine crucial de la paix mondiale comme la meilleure sécurité pour tous. La poursuite du développement conjoint de la SPM créera une plate-forme scientifique commune non seulement pour le  zéro nucléaire  et la géopolitique de la paix, mais aussi un nouveau niveau de compréhension, de réflexion et de culture de la paix mondiale ainsi que le partenariat des pays en sciences humanitaires. SPMa été présentée dans tous les continents et envoyée à lOrganisation des Nations Unies (et lUNESCO), avec une requête correspondante en discussion à lAssemblée Générale (http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=686).

 

Pour le programme de coopération entre les deux pays dans ce domaine, nous vous proposons le titre  la Russie et les Etats-Unis. Science de la Paix Mondiale comme plate-forme du  Zéro nucléaire , de Pacifisation et de sécurité planétaire.  Brièvement :  Russie et USA : SPM  ou  Nike  programme du nom de la déesse grecque de la victoire, qui symbolise, dans ce cas, la victoire commune de la Russie et des Etats-Unis sur la guerre. Ce nom est compatible avec le nom du premier programme  Apollo-Soyuz . Le programme  Nike  commencera le développement conjoint dun cosmos social encore inconnu de la paix globale dans la perspective de la croissance économique et culturelle illimitée grâce aux technologies innovantes de la paix.

 

Lacte fondamental de départ pourrait être un Sommet sur laPaix Mondiale de la Russie et des Etats-Unis ainsi que les organisations internationales de maintien de la paix de la société civile sous légide des Nations Unies, par exemple, en juin 2017 à Saint-Pétersbourg, avec lordre du jour suivant :

1. la mise en place dun Institut de Science de la Paix Mondiale (ISPM) conjoint ou lInstitut de Pacifisation Russie-Amerique (IPRA) pour son développement. o­n sattend à deux compartiments égaux dISPM/IPRA en Russie et aux Etats-Unis.

2. Organisation en 2017/2018 par le biais de circuits graphiques intégrés dun concours scientifique International pour la meilleure variante SPM (voir le règlement du concours en SPM chapitre 8.21).

3. Science de la Paix Mondiale (SPM) et la stratégie globale de pacifisation (réconciliation grâce à lharmonisation) de relations internationales en géopolitique.

4. nouvelles technologies scientifiques de pacifisation/harmonisation basée sur la SPM : statistique numérique universelle et informatisation, mondialisation, croissance économique, démocratisation, institutionnalisation, monétisation, intellectualisation, croissance harmonieuse personnelle, éducation harmonieuse et similaires.

5. constitution de la Fédération de la terre comme une Constitution Mondiale de la Paix : linstrument suprême du droit international, Assurantla paix mondiale basée sur lharmonie sociale, légalité des nations et la justice pour tous.

5. le désarmement nucléaire primaire au  zéro nucléaire  pour 10 ans, jusquen 2030 et oter le nucléaire inquiétant.

6. désarmement mondial pour 50 ans par le biais de la réduction annuelle des dépenses militaires mondiales de 2 %, à compter depuis 2020 ou 2030.

7. le programme scientifique de la réforme de lONU sur base de la SPM.

8. Conferences scientifiquesInternationales Annuelles consacrées au développement de la SPM.

9. le principe et laccord :  Harmonie Globale comme garant absolu de la sécurité mondiale  (Terrence Paupp, 2010 : http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=254).

10. ordre mondial multipolaire harmonieux fondé sur la science (SPM).

(Pour une autre édition de ce programme, vous pouvez voir ci-dessous **).

 

Tous les éléments de lordre du jour du sommet approuvé fera un programme stratégique de lInstitut de la SPM (IPRA), qui sera le programme à long terme de la coopération humanitaire pacifique entre la Russie et les Etats-Unis ***. Ce sera un  Programme de la Paix Mondiale constructif scientifique, exempt de démagogie de rétablissement de la paix traditionnelle, qui a été impuissante à prévenir toutes les guerres du passé. Il donnera à lhumanité un espoir solide pour lentretien de son droit à la vie grâce à la prévention de la guerre nucléaire et le désarmement jusqu'au  zéro nucléaire . Cest lespoir davoir une solution cohérente et scientifique de tous les défis de la paix dans le monde jusquau désarmement total avant la fin du XXIe siècle.

 

Un espoir semblable optimiste de lhumanité, fatigué de la menace nucléaire depuis 1945, sera présent grâce aux deux grandes puissances nucléaires, qui trouveront en lui une source inépuisable dinspiration et denthousiasme pour lauto-renouvellement, la renaissance, les nouveaux rêves communs et une idée nationale/mondiale du remaniement de larchitecture dordre mondial dans esprit harmonieux multipolaire. Les programmes de coopération Russie - États-Unis dans le développement de la SPM seront mis en œuvre à travers la Convention des Nations Unies et sa grande Charte :  Si les guerres prenent naissance dans lesprit des hommes, cest dans lesprit des hommes que la défense de la paix doit être construite.  Le développement conjoint de la SPM par la Russie et les Etats-Unis comme une révolution copernicienne délibérée de la conscience dun point de retour de leur relation et prévenant leffondrement mondial nucléaire : cest le meilleur enracinement de la défense la plus forte de la paix.

 

En utilisant la terminologie de Brzezinski, la révolution de la conscience des puissances nucléaires dans le développement de la SPM est lémergence d  un nouveau récit historique  et scientifiquement  réaligner larchitecture de la puissance mondiale  au XXIe siècle (http://www.the-american-interest.com/2016/04/17/toward-a-global-realignment/). Par conséquent, le développement et lutilisation de la SPM sont également importantes pour le développement durable et le réalignement des relations entre les deux plus grandes puissances nucléaires - la Russie et les États-Unis, ainsi que pour le sort de lhumanité au XXIe siècle.

 

Cordialement,

 

Dirigeants des organisations de maintien de la paix :

Dr. Leo Semashko,Fondateur et Président dhonneur de lAHG, Russie

Julia Budnikova, Président, AHG-Russie

Dr Charles Mercieca, Président, Association Internationale des Educateurs pour la Paix Mondiale (IAEWP), Etats-Unis.

Dr Roger Kotila, Vice-Président, Association de la Constitution Mondiale et Parlementaire, Etats-Unis.

Dan Moody, Président de Partenaires de la Paix Mondiale,États-Unis,

M. Chatelier, Président de lAHG, Inde

Ramesh Kumar, Directeur Exécutif AHG, Inde

Raphaël Planeix, Président, AHG-India, Inde

Dr. Ayo Ayoola-Amale, Président, AHG-Afrique, Ghana

Dr. Maria Cristina Azcona, Président, Organisation de la Paix dans le Monde entier (WWPO), Argentine

Dr. Hmida Baimuratov, Président, AHG-Kazakhstan

Dr Alicia Rodriguez, Présidente, Comité International de lONU pour la bannière de la paix, Mexique

 

ARTISANS DE LA PAIX :

Dr. John Scales Avery, Lauréat du Prix Nobel de la Paix, Danemark

Mairead Maguire Lauréat du Prix Nobel de la Paix, Irlande du Nord

Dr Ernesto Kahan, ancien vice-président de lIPPNW, Lauréat du Prix Nobel de la Paix, Israël

Prof. Rudolf Siebert, scientifique, Etats-Unis.

Delasnieve Daspet, Avocat et Poète, Brésil,

Le Dr Susana Roberts, poète et écrivain, Argentine

M. Takis Ioannides, écrivain, Grèce

Dionyssios Georgakopoulos, poète, Grèce

Le Dr Apostolos Paschos, médecin et scientifique, Grèce

Dr Robert Burrowes, scientifique et écrivain, Australie

Dr. Francois Houtart, prêtre et érudit, Belgique

Dr Guy Crequie, écrivain et chanteur, France

Dr. Bishnu Pathak, scientifique, Népal

Ammar Banni, professeur, Algérie

Victor Skorlupin, ingénieur, Bélarus

Svetlana Vetrova, chanteur, Russie

Svetlana Kuskovskaya, enseignant, Russie

Dr. Alexander Subetto, scientifique, Russie

Vera Popovich, bibliographe, Russie

Piotr Semashko, avocat, Russie

Alexander Semashko, gestionnaire, Russie

Leonid Timoshenko, compositeur, Russie

Konstantin Kushner, écrivain, Russie

Maria Karpinskaya, journaliste, Russie

Tatiana Rumyantsev, chercheur, Institut de génétique, Russie

Reimon Bachika, professeur émérite de sociologie, Kobe, Japon

Dr Bruce Cook, éditeur, U.S.

Dr Helen Caldicott, médecin, auteur, conférencier, Australie

M. Leonid Marachovsky, académicien, Ukraine

Dr Tatiana Kablova, professeur, Université de Kiev, Ukraine

 

 

 

** Russsie Etats-Unis:Coopération Mondiale pourla Paix, Dialogue et Partenariat au lieu de la guerre nucléaire mortelle pour lhumanité.

Sommet de la paix mondiale : Etats-Unis-Russie.

 Lhumanité doit mettre fin à la guerre, ou la guerre mettra un terme à lhumanité . Kennedy

 

Ordre du jour. (Projet)

1. Cosmos social de la réalité de la paix dans le monde. Ses piliers objectifs : sphères, lois et acteurs de lharmonie mondiale.

2. Science de la Paix Mondiale (SPM) : recherches de ses piliers objectifs, la paix scientifique géopolitique et la pacifisation des relations internationales.

3. le droit de lhumanité et de toute personne à la vie, à la paix et à la liberté de guerre, en particulier lannihilation nucléaire et ses menaces sur aucun État.

4. Institut conjoint de la SPM (Institut Pacifisation) avec des bureaux en Russie et aux Etats-Unis pour explorer les piliers objectifs de la paix dans le monde et létat de droit de lhumanité à la vie.

5. Concours Scientifique International pour la meilleure variante de la SPM sous légide des Nations Unies et des deux États.

6. Technologies scientifiques de pacifization et la paix géopolitique dans les sphères sociales, économiques, environnementales, culturelles et organisationnelles.

7. base scientifique du désarmement nucléaire jusqu'au  zéro nucléaire  mondial dans 10 ans (ou immédiatement).

8. base scientifique de la Constitution de la terre comme une Constitution mondiale de la paix : linstrument suprême du droit international.

9. désarmement mondial dans 50 ans basé sur la SPM.

10. réarrangement scientifique de larchitecture de la puissance mondiale (y compris les Nations Unies) et la construction dun ordre mondial multipolaire, assurant la paix mondiale depuis la fin du XXIe siècle.

 

*** La question du désarmement nucléaire et général a été lobjet de multiples discussions dans lAHG et un certain nombre de ses projets spéciaux :

1. Harmonie Mondiale comme garant absolu de la sécurité mondiale et le désarmement nucléaire, 2009 : http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=369

2. Traité International de lHarmonie Mondiale pour le désarmement nucléaire, 2009 : http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=376

3. Désarmement général et complet dans 50 ans sur la base de lharmonie mondiale par le biais de lABC de lharmonie, pétition à lONU, 2012 : http://www.peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=529

Voir aussi :

4. Uraz Baimuratov. Manifeste de la conscience harmonieuse : Crises, cataclysmes et conflits : Comment vaincre la synergie destructrice des trois  C  : http://peacefromharmony.org/?cat=ru_c&key=561

5. Noam Chomsky. Guerre atomique de la Russie et les États-Unis menace dannihilation nucléaire : http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=637

6. Ronald Paul. Congrès téméraire  déclare la guerre  sur la Russie :

http://peacefromharmony.org/?Cat=en_c&Key=711

7. Helen Caldicott. LAmérique continue à penser quil peut gagner une guerre nucléaire : http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=712

8. Tom Z. Collina. LAmérique ne serait jamais le premier à utiliser des armes nucléaires. Alors pourquoi dire nous sommes capables ? : http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=704

9. James Cartwright de E. et Bruce G. Blairaug. Mettre fin à la politique de lemploi en premier des armes nucléaires : http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=706

10. Paul Sonne, Gordon Lubold et Carol E. Lee.  Aucune première utilisation  nucléaire politique proposition assailli par des responsables américains du Cabinet, alliés : http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=698

11. Javier M. Piedra. Passons à la refonte totale de nos relations avec la Russie :

http://ccisf.org/Time-fundamentally-Rethink-Relationship-Russia/

12. Zbigniew Brzezinski. Vers une réorganisation globale.

http://peacefromharmony.org/?Cat=en_c&Key=698

 

 

 

 

 

 

Le projet de texte a été édité par Dr Bruce Cook.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Russie-Etats-Unis : Coopération pour la paix.

Discussion jusquau 4 septembre. Il est prolongé jusquau 10 septembre.

 

Chers artisans de la paix, amis,

En plus de la lettre précédente (ci-dessous).

La menace dune agression/guerre nucléaire préparée à 100 % concerne chaque nation et chaque être humain sur la terre, parce que cest dangereux pour la vie de lhumanité et de toute partie de celle-ci. Elle est dangereuseà 100% pour lexistence de chacun, sans exception. Elle est universelle. Par conséquent, la proposition visant à empêcher une agression nucléaire pacifiquement mérite lattention de tous et est digne de toute discussion.

Pour paraphraser laphorisme génie de Francisco Goya,  le sommeil de la raison produit des monstres, , nous pouvons dire aujourd'hui que  deux siècles de sommeil en raison de rétablissement de la paix industrielle après que lorigine de la science militaire avait créé un monstre de guerre nucléaire, qui est en mesure dabsorber lhumanité ou ladétruire à tout moment aujourd'hui ou demain.  Face à ce monstre, il vaut mieux être frileux que dêtre sa victime innocente. Jai donc maximisé, parmi mes possibilités, la possibilité denvoyer le projet de la coopération pour la paix Russie Etats-Unis et nous invitons tous les artisans de la paix pour lenvoyer (en pièce jointe) à votre destinataire et dans vos réseaux. Lexamen est jusquau 4 septembre.

Meilleurs voeux de paix de lharmonie,

 

Dr. Leo Semashko,

30/08/16

 

Chers amis,

Je suis heureux de vous inviter à participer à un appel collectif des organisations de rétablissement de la paix internationale et des artisans de la paix aux gouvernements de la Russie et des États-Unis en raison de laggravation extrême de leur affrontement nucléaire. Dans ce cas, nous, les artisans de la paix, ne pouvons pas être les moutons indifférents et impuissants à abattre sur lautel dune guerre nucléaire, qui serait une catastrophe pour lhumanité et la planète. Je pense que nous devrions faire tout notre possible en notre pouvoir pour lempêcher.

La plus efficace et mutuellement acceptable alternative sur le bras de fer nucléaire entre les eux superpuissances est la Science de la Paix Mondiale. Par conséquent, les États-Unis et la Russie se doivent de coopérer à son élaboration conjointe - telle est lalternative la plus prometteuse à leur confrontation. Notre appel est ainsidédié - Voir la pièce jointe. Il est également publié ici : http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=710.

 

Sa première variante ainsi que lidée du Dr Roger Kotila du Sommet mondial de la paix, nous avons discuté avec lui, D. Subhash Chandra et M. Ramesh Kumar en mi-juin. Maintenant, cette idée a mûri sous la forme dun appel. Nous le recommandons à52 artisans de paix venant de 24 pays. Vous pourriez offrir ses nouveaux co-auteurs. Chacun d'entre vous peut modifier le texte et couper ou ajouter, ou en écrivant un nouveau ou même refuser dy participer. Parmi ses co-auteurs seront uniquement ceux qui prennent part à sa discussion pendant les 5 jours jusqu'à 3 septembre inclusivement, au moins avec votre oui. (Votre silence, dans ce cas, est un signe de refus de participer à cet appel pour la prévention de la guerre nucléaire). Lappel sera envoyée quand même. Au Président et Ministre des affaires étrangères de la Russie, il sera envoyé en septembre et au gouvernement américain - en décembre, après son élaboration avec le nouveau président.

 

Nous sommes conscients que les chances dune réponse positive à notre appel sont faibles. Par conséquent, nous suggérons, sans attendre de réponse, commencer à former un Institut de la SPM Russe-Americain (ISPM) sur la base dun unique et merveilleux Centre des Initiatives civiles (CIC) sous la direction de fervent Mme Sharon Tennison, qui, durant plus de 33 ans a développé avec succès la diplomatie civile entre les deux pays, en montrant comment elle écrit,  Le pouvoir des idées impossibles  de leur coopération (http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=698).

Nous vous suggérons de créer deux compartiments de circuits graphiques intégrés : lun aux Etats-Unis - au siège de la ICIC (San Mateo, CA 94401, USA) sous la direction de Sharon Tennison et Roger Kotila et lautre - en Russie, à Saint-Pétersbourg, dans le Musée de Roerich ou une autre pièce sous la direction de Leo Semashko et Julia Budnikova. Le programme et le but de lInstitut dans les deux départements sont présentés par lordre du jour du Sommet mondial de la paix (10 points). La première tâche de cet Institut est dorganiser le concours scientifique international pour la meilleure variante de la SPM. Cette tâche peut exiger non pas moins dun ou deux ans pour son exécution. Les modalités de ce concours dans la première approximation sont divulguées ici (GPS chapitre 8.21, pp 301-302).

 

Le travail de notre Institut de la SPM sera une digne réponse au défi de la prévention de la guerre nucléaire. Ce travail, tôt ou tard, va attirer lattention des médias et autres organisations de paix, et les deux gouvernements. Il sagit de notre mission de rétablissement de la paix et de la responsabilité face à une attaque nucléaire imminente. Notre initiative civique avec le développement de la SPM est une initiative fondamentale pour les âges ! Cest le meilleur exemple de diplomatie publique à travers la science et la culture ! Cet impossible idée, à première vue, a une puissance inépuisable de rétablissement de la paix, selon les termes de Sharon.

Elle incarne une vérité simple, acceptable par les russes et les américains : bien ensemble développer la science de la paix que de guerre et de sentretuer les uns les autres, comme si nous navons pas suffisamment de renseignements pour en savoir plus.

Sincèrement, meilleurs voeux de paix, dharmonie grâce à la science (SPM),

 

Leo Semashko, Ph.D. (Philosophie), président fondateur de lAssociation de lHarmonie Globale (AHG) depuis 2005 ; Président honoraire de lAHG depuis 2016 ; Conseiller de lEtat de Saint-Pétersbourg ; Philosophe, sociologue et pacificateur de lharmonie ; Auteur de plus de 400 publications scientifiques, y compris 18 livres en langues 1-12 ; Auteur de Tetrism comme lunité de Tetraphilosophie et Tetrasociologie science de lharmonie sociale, de paix et de civilisation harmonieuse ; Directeur : Institut public de Tetrasociologie, Russie ; Directeur, site de lAHG  Paix de lharmonie  : http://peacefromharmony.org; Initiateur, directeur et rédacteur en chef du projet de livre  Science de la paix mondiale  (SPM).

Adresse : Saint-Pétersbourg en Russie ; Téléphone : + 7 812-597-6571

Courriel : leo.semashko [at] gmail.com

Page personnelle : http://peacefromharmony.org/?cat=en_c&key=253

29/08/16



Up
© Website author: Leo Semashko, 2005; © designed by Roman Snitko, 2005