Home

Mission

Contenu

Nouvelles

Qui sommes-nous

Liens

Forum

Peace from Harmony
Grande Charte de l'Harmonie pour une Civilisation d'Information

 

Grande Charte de l'Harmonie pour une Civilisation d'Information :

 

En chemin vers la Paix Globale et un Avenir Juste

 

par

 

Dr Léo Semashko

 

avec 42 collaborateurs internationaux de Paix par l'Harmonie, de 16 pays :

 

Ada Aharoni, Lucy Alferova, Talgat Akbashev, Reimon Bachika, Ammar Banni, Harold W. Becker, Renato Corsetti, Guy Crequie, Rosa Dalmiglio, Martha Ross DeWitt, Mona Gamal-El Dine, Stephen Gill, Nina Goncharova, Michael Holmboe, Takis Ioannides, Tatomir Ion-Marius, Dimitry Ivashintsov, Ivan Ivanov, Jan Jacobsen, Abram Jusfin, Vladimir Kavtorin, Maxim Kazakov, Rose Lord, John McConnell, Charles Mercieca, Terrence Paupp, Susana Roberts, Maitreyee Bardhan Roy, Subir Bardhan Roy, Bernard Scott, Andrei Semashko, Igor Shadkhan, Rudolf Siebert, David Stringer, Grigory Toulchinsky, Tatiana Tselutina, Alexander Verbitsky, Svetlana Vetrova, Claude Véziau, René Wadlow, Robert M. Weir and Jiang Yimin

 

En 7 langues :

Le russe, l'anglais, l'Espéranto, le français, l'espagnol, l'Arabe et le chinois

 

 

 

 

 

L'harmonie sociale commence par chacun d'entre nous

Martha Ross DeWitt

 

Nous sommes prêts à construire conjointement une harmonieuse

nouvelle culture de paix dans un monde d'amour

Ada Aharoni

 

Je ne comprends pas,

Pourquoi la paix manque dans cette ère de technologie,

Pourquoi les problèmes ne sont pas remplacés par l'harmonie,

. hiver, éternel hiver...

Mais la Terre sera bientôt apaisée, j'entends les sons divins,

Les voix s'unissant pour prier, de tous les coins, dans toutes les langues,

L'abondance de vibrations positives et d'énergies guérissantes,

L'idéal a accompli, combien grande est la fierté,

La lumière d'harmonie condescend envers toute l'humanité!

Tatomir Ion-Marius

 

La Loi des lois - Harmonie éternelle

Michael Holmboe

 

 

Principes de l'harmonie Individuelle et Sociale

 

La crise de de l'humanité moderne est reliée à la possibilité de l'auto-destruction à la suite des conflits croissants et de l'escalade de la production d'armes menant de à une guerre nucléaire et un hiver planétaire. Cette menace peut être évitée seulement par nos efforts conscients pour rendre harmonieuse la famille humaine unie en srumontant ses traumatismes sociaux, ses pathologies et ses extrêmes sur la base des huit principes d'harmonie qui suivent. Les principes donnés sont suggéréscomme des pas vers l'harmonie individuelle et pour les sociétés comme des stratégies d'harmonie sociale :

 

1. Connaître les quatre conditions fondamentales pour l'harmonie : les gens, leur diversité (individuelle et sociale), l'unité et le consentement. Le consentement doit toujours être réciproque. Il peut varier de la tolérance culturelle et d'idées, comme un minimum, au consensus, qui est le maximum idéal. La transition de la tolérance au consensus exige le respect, la compréhension, le dialogue et le compromis.

2. Comprendre que l'absence de tolérance mène aux conflits et à l'inimitié et empêche les opportunités à l'harmonie. Sans consentement commun, les gens divers se polarisent et créent l'antagonisme et le désaccord.

3. Saisir que la source de l'harmonie vient d'une mesure standard de balance qui limite des aspirations humaines pour la richesse, le pouvoir et autres ressources. L'harmonie est incompatible avec les désirs extrêmes, bien qu'elle n'exclue pas les points de vue opposés. Le consentement entre les individus transforme leur lutte et antagonisme en harmonie.

4. Se rendre compte que les mesures standard sont établies par les communautés spécifiques aux temps et endroits donnés d'une façon démocratique. Le fait de redéfinir et le fait de rétablir cette mesure standard sont une tâche constante dans une société harmonieuse.

5. Reconnaître que le consentement est la reconnaissance consciente et réciproque d'une mesure standard pour l'harmonie. La mesure exige une auto restriction de l'aspiration à la richesse, au pouvoir et autres ressources.

6. Apprécier le consentement comme l'attribut clé de l'harmonie sociale qui peut éliminer le conflit et les rationalisation pour la guerre. Pour garantir la paix indestructible, la culture de consentement doit être formée pendant l'enfance au moyen d'une instruction et d'une éducation basées sur les valeurs d'amour, de paix et d'harmonie.

7. Croire que le consentement nécessite une culture de paix harmonieuse,l'amour fraternel, la solidarité, la coopération, la liberté, la reconnaissance de la dignité égale de tous les gens, les droits de l'homme, la responsabilité partagée pour la protection de la nature et le soin réciproque envers les gens et l'intérêt commun. Le consentement nous demande doublier la vieille inimitié et de pardonner les insultes passées.

8. Accomplir le consentement conscient et la dévotion à la valeur de l'harmonie comme mode de vie, de pensée, de ressentir, de communiquer et touteconduite sociale fondée sur la Règle d'or : faites aux autres comme vous voudriez que l'on vous fasse à vous-même. Inversement : ne faites pas aux autres que vous ne voudriez pas qu'ils vous fassent.

 

Ces Principes sous-tendent la Grande Charte de l'Harmonie. Ils représentent une "Noble Voie Octavique de l'Harmonie." Cela imite, mais ne copie pas, le "Noble Chemin Octavique " de la philosophie Bouddhiste.

 

I. Tournant Historique vers l'Harmonie Sociale

 

1. Durant le dernier demi-siècle, les élans globaux pour la paix o­nt augmenté de façon significative. La conscience collective des communautés, dans le monde entier, aspire à accomplir la non-violence consensuelle, en créant les conditions nécessaires pour une transition de l'humanité d'une culture de guerre chronique à une culture de paix durable, de la violence à l'harmonie. Reflétant ce désir ardent universel, en octobre de 2006, la République Populaire de Chine, qui compte presque un quart de la population du monde, a décidé passer d'une dictature du prolétariat à la "construction d'une société d'harmonie sociale." L'humanité est maintenant témoin d'une détermination qui fait époque, soit celle de passer d'une histoire d'affrontements et d'inimitié (ethnique, de classe, économique, religieuse et idéologique) à une histoire d'harmonie et de consentement. Le tournant de 180 degrés de la Chine vers l'harmonie sociale n'est pas accidentel. Plutôt, il est fondé sur les valeurs harmonieuses du Bouddhisme et du confucianisme dans les traditions de la culture chinoise. Malheureusement, la décision de Chine manque de clarté d'expression dans la pratique et l'aspect philosophique et elle est limitée par les réalités politiques de la forme de gouvernement de la Chine, qui ne sont pas adéquates à l'harmonie sociale. En même temps, la valeur de l'harmonie n'est pas étrangère à d'autres civilisations locales. Avec le temps, ellespourront suivre l'exemple de la Chine. Par contre, beaucoup de ces pays allouent d'énorme sommes aux dépenses pour les armes dans le but depromouvoir leurs ambitions. Donc, nous sommes toujours très loin d'accomplir l'harmonie sociale. Un tournant à l'harmonie sociale, aussi bien qu'à tout autre bénéfice social, a tendance à prendre plusieurs sens et ainsi à se contredire. Ainsi, il nécessite des délibérations attentives, l'anticipation de conséquences et une approche universelle.

 

2. La détermination de la Chine à construire une société d'harmonie constitue le début d'un Grand Tournant Global de l'humanité vers l'harmonie sociale et une nouvelle culture de paix au 21e siècle. Le choix de la Chine nous soulage de la certitude d'un hiver global de guerre et de violence et nous mèene vers un été d'harmonie globale. Cette "terra incognita" est progressivement occupé par une nouvelle communauté globale de gens harmonieux, qui est imperceptiblement formée (comme la l'histoire de la taupe de William Shakespeare, modernenisée) par une civilisation d'information existant déjà dans beaucoup de cultures. Leur diversité contribue des façon unique à cette Transformation Globale vers une communauté mondiale nouvelle, harmonieuse. Cette communauté est, jusqu'à présent, inconnue à la conscience publique et non détectée par la recherche scientifique. Pourtant, comme elle avance vers une culture d'harmonie globale, elle crée de nouveaux acteurs de l'harmonie qui révèleront en temps voulu la connaissance d'eux-mêmes et de leur travail. En même temps, il est évident que des milliards des gens ne sont pas prêts pour cette vision d'harmonie, ne le veulent pas, ou ne sont pas capables d'être des participants à ces changements, voilà pourquoi ce monde d'harmonie est plutôt perçu comme étant la destinée des jeunes et des générations futures.

 

3. Le début de ce Tournant Global exige une compréhension philosophique et sociale appropriée, dont un premier essai est fait dans cette Grande Charte de l'Harmonie. Tout comme la Grande Charte anglaise de 1215 a marqué un tournant historique de l'esclavage à la liberté pour les citoyens individuels, la Grande Charte de l'Harmonie facilite une transition historique de l'inimitié et de la guerre chroniques entre les nations à la création de conditions pour l'harmonie dans le partage des informations, la production, la communication et le commerce et vers le refus des conditions qui augmentent le risque d'auto-destruction globale. Une vision d'harmonie globale, entrevue partout dans l'histoire enregistrée, mais rejeté par les nations hostiles, se manifeste en Chine, en ce début du 21e siècle comme un phénomène politique réel. Mais "une société d'harmonie sociale" et la transition vers ce fait ne sont pas encore devenus des sujets d'étude ni même des questions pour les sciences humaines et la philosophie.

 

4. La Grande Charte de l'Harmonie, basée sur une Loi d'Harmonie de Sphères, représente une tentative pour comprendre une telle transition, expliquer et prédire le caractère inévitable d'une nouvelle réalité globale. Cette loi reconnaît l'harmonie sociale comme une conséquence nécessaire et naturelle de sphères sociétales et de classes de sphères. La Tétrasociologie est une philosophie sociale moderne et une théorie d'harmonie basée sur cette loi. La Tétrasociologie a été développée par Léo Semashko il y a plus de 30 ans et est soumise dans son livre : Tétrasociologie : Réponses aux Défis.- Université Polytechnique, Saint-Pétersbourg, Russie, 2002 : . La Tétrasociologie combine l'idée structurelle fonctionnelle occidentale de sphères sociales avec l'idée de valeur d'harmonie de l'orient . La Tétrasociologie fournit une fondation théorique structurelle, quatre dimensionnelle pour expliquer le potentiel harmonieux d'une société globale d'information. Albert Einstein a observé : "les problèmes ne peuvent pas être résolus par le même niveau de réflexion qui les a créés." En conséquence, les problèmes confrontationels d'une Civilisation Industrielle ne peuvent pas être résolus par le traditionnel paradigme, au vainqueur le butin ". Au lieu de cela ils exigent un style de réflexion coopératif, harmonieux, tel que défini par la tetrasociologie, dans lequel les classes de sphère se complémentent et s'entraident à se reproduire. Cette idée assiste la transition de la théorie sociale d'une philosophie de lutte inévitable d'éléments en concurrence de société industrielle à une philosophie d'éléments harmonieux d'une société d'information. Cette réflexion/théorie ne rejette pas l'idée de lutte, mais limite celle-ci à la non-violence et la subordonne aux pratiques de coopération mutuellement favorables et harmonieuses.

 

5. Les idées de la Tétrasociologie seront présentées longuement ici, puisqu'elles sont pratiquement inconnues en dehors d'un cercle international d'amis et de collègues. Ces idées nécessitent une présentation détaillée dans cette Charte, car elles lui apportent sa signification sociale, son sens politique, un potentiel d'explication et, avant toutes choses, sa valeur culturelle. Dresser la charte de cette nouvelle direction pour l'humanité exige une vision théorique capable de donner naissance à un Âge d'Harmonie Sociale et une Ère de Paix Durable fondamentalement nouveaux. Une telle vision exige un espace suffisant pour sa présentation. Donc, cela constitue une grande partie des pages qui vont suivre, incluant un appel à la politique et un traité philosophique. Les idées de la Tetrasociologie exigeront, ainsi, un investissement d'effort dans le but decommencer à comprendre la signification de leur application.

 

II. Transformation de la Civilisation Globale :

L'évolution d'une Civilisation, du stage Industriel/à Risque à celui d'Information/Harmonie

 

6. La consommation, la course aux profits, la non-spiritualité, l'inimitié et la menace d'auto-destruction de l'humanité résument les crises multiples d'une civilisation industrielle/à Risque se désintégrant (civilisation IR). Ces maux sociaux se sont développé spontanément au cours de deux siècles et o­nt pris, vers la fin du 20ème siècle, des dimensions de crise, avec un haut risque de l'auto-destruction de l'humanité (cf. la société à risque, Ulrich Beck, 1992). Le consumérisme, l'affairisme, la non-spiritualité et l'inimitié sont les symboles-culte, les valeurs morales et les priorités sociales d'une civilisation se dégradant en stade terminal. L'humanité doit, ou les remplacer, ou être perdue, et, avec elle, cette civilisation morbide de conflit qui se détruit elle-même. La mort de 33 étudiants de l'Université de la Virginie, en avril 2007, n'en est qu'un cas.

 

7. Le coeur de cette civilisation inclut les différents empires industriels: hégémoniques, économiques, à marchandage, militaristes, corporatifset autres formes de dominance qui sont incompatibles avec l'harmonie sociale. Ces empires personnifient la croissance effrénée d"extrêmespolitiques, économiques, militaristes(la course aux armements), migrateurs et autres qui renforcent le désaccord social et mènent au chaos. Les empires industriels peuvent s'effondrer, comme cela s'est produit, au 20ème siècle, en Europe, en Asie et en Afrique. Une communauté globale harmonieuse devient l'alternative possible. Les processus de décadence sont enquêtés dans les travaux d'analystes politiques comme: Terrence Paupp (2007), Julian Go (2007), David Harvey (2003), Immanuel Wallerstein (2003) et beaucoup d'autres. Le désaccord et le chaos d'extrêmes créés par les empires industriels sont les obstacles principaux, croyons-nous, à la création de l'harmonie globale. Nous considérons l'effondrement de vieux empires comme un corollaire à l'effondrement de la civilisation industrielle. Nous nous attendons à l'émergence d'une communauté globale qui est capable de développer une Civilisation d'information partagée, construite à partir d'un ordre naturel d'harmonie sociale. Le Grande Charte de l'Harmonie présente un modèle d'un nouvel ordre global et introduit une alternative positive pour être soumise à une large discussion. Cette alternative est une culture globale de paix conçue à partir d'un ordre naturel d'harmonie sociale.

 

8. L'harmonie sociale, comme l'unité et le consentement de la diversité humaine, est une aspiration consciente pour atteindre un équilibre au niveau structurel le plus fondamental, des sphères de société. L'harmonie personnelle, en tant que l'unité et le consentement de sphères d'individus et de leurs sphère d'identité, est l'aspiration consciente d'équilibrer ces sphères. L'attribut source et clé de l'harmonie est, dans les deux cas, une mesure raisonnable, comme la restriction nécessaire et l'équilibre des sphères de société et de l'individu. La loi fondamentale de la dialectique est définie comme suit : une loi d'unité et d'harmonie de sphères coordonnées et de leurs opposés. La loi traditionnelle d'unité et de lutte d'opposés non coordonnés devient une exception momentanée. L'harmonie n'exclut pas les conflits, mais exclut des décisions violentes, militaristes qui détruisent le consentement de la diversité, de l'unité équilibrée et du développement durable. L'harmonie inclut des contrastes sociaux, mais exclut les extrêmes et leurs antagonismes, qui produisent le désaccord. Le développement harmonieux établit des mesures et des équilibres pour les sphères et des restrictions pour leurs extrêmes. Le développement inharmonieux provoque des luttes violentes d'extrêmes illimités. L'harmonie, tant sociale que personnelle, est une alternative positive au consumérisme, à l'affairisme, à la non-spiritualité, à l'inimitié et à l'auto-destruction dans des face-à-faceschroniques, militaristes de plus en plus dégradés des civilisationsindustrielles/à risque. L'harmonie sociale est une alternative logique, naturellement évoluante et humaniste.

 

9. L'harmonie sociale ne peut pas être révolutionnaire. Elle ne peut pas être accomplie par les guerres sanglantes, les révolutions violentes, les coups d'état, les attaques terroristes et les invasions territoriales, avec lesquelles elle est entièrement incompatible. Elle peut seulement être évolutive, accomplie par des processus graduels d'effacer les extrêmes sociétaux et leurs antagonismes. Chaque nation développera ses propres moyens de générer une société harmonieuse, dans le cadre de devenir progressivement partie intégrante d'une civilisation globale, harmonieuse, d'information au 21e siècle. Elles auront ceci en commun: les générations jeunes, harmonieuses de la civilisation d'information, en possession des informations universelles, rendront cette civilisation harmonieuse et occasioneront des changements dans les générations agressives de la civilisation industrielle sans recourir à la violence.

 

10. La valeur de l'harmonie a été proclamée dans les civilisations les plus anciennes de l'Egypte, de l'Inde, du Mexique, de l'Afrique, de la Chine, dela Grèce et beaucoup d'autres. L'harmonie est un concept entièrement humain, qui apparaît à chaque époque de l'histoire humaine. L'harmonie est acceptée par toutes les cultures, mais s'exprime de façon distincte pour chacune d'entre elles. Par exemple, dans la culture orthodoxe russe, l'équivalente à harmonie est sobornost (ce mot n'a aucune traduction anglaise mais son sens approximatif est le consentement de la diversité dans la communauté). L'harmonie est multiculturelle et polymorphe. L'harmonie est acceptable pour tous les peuples, les groupes, les cultures et les religions. Dans toutes les religions, Dieu crée le monde du chaos et le rend harmonieux. Comme le grand sculpteur et poète italienMichel Ange l'a écrit : "dans l'harmonie, en LUI, le chaos a été moulu".

 

11. Le célèbre philosophe allemand, Gottfried Leibnitz, a établi la loi divine du monde, "harmonia praestabilita", il y a trois siècles. Pourtant, jusqu'à maintenant, la valeur de l'harmonie n'a pas été reconnue comme une priorité universelle et globale. C'est maintenant devenu possible seulement dans le cadre d'une civilisation globale d'information, se développant à même et remplaçant les orientations de conflit des civilisations industrielles. L'histoire de l'humanité a cheminé vers le but de l'harmonie sociale, mais seulement à l'intérieur d'une civilisation globale d'information sont présentes les conditions nécessaires pour créer l'harmonie sociale. La Chine a fait un premier pas et l'a proclamé comme un idéal national. Les Etats-Unis d'Amérique, la Russie et d'autre pays multiculturels et industrialisés pourraient faire de même. Cela calmerait leurs divisions internes et les flambées soudaines de conflit. Mais un idéal national d'harmonie sociale améliorerait aussi l'esprit et la culture de plus petites nations, sans tenir compte de leur dépendance des extrêmes politiques de régimes totalitaires et militaristes. L'expérience chinoise suggère que la valeur de l'harmonie est plus forte que de tels régimes.

 

12. Les priorités d'informations, la production d'information (les technologies) et les ressources d'information créent des sociétés d'information et, finalement, une civilisation globale d'information. Nécessairement, ceci avance l'harmonie sociale et personnelle comme les priorités, comme l'unique façon de survivre et développer davantage l'humanité dans un âge d'information. L'existence continuée de l'humanité à ce stade peut seulement être harmonieuse. L'harmonie donne à la globalisation les vecteurs de justice et de développement durable, les services pour surmonter des crises écologiques et établit des relations harmonieuses avec la nature. En même temps, l'harmonie sociale au stade de l'information universelle peut seulement être globale. Tout cela crée une civilisation nouvelle, globale de l'humanité: une civilisation harmonieuse d'information (CIVILISATION HI).

 

13. La signification double d'avoir comme priorité une valeur globale d'harmonie sociale: c'est une conséquence de niveaux adéquats de compréhension sociale et de connaissance sociétale et apporte à cette nouvelle civilisation un développement durable, qui devient synonyme avec le développement harmonieux et fonctionne comme un facteur culturel déterminant, c'est-à-dire comme un indicateur de viabilité naturelle.

 

14. Une civilisation globale d'information, sur la base de sa priorité d'harmonie sociale, crée un ordre global harmonieux multipolaire comme unique voie possible pour assurer l'existence maintenue de l'humanité et de la seule alternative positive pour les sociétés industrielles-à risque présentement en chute libre. Cette civilisation globale prévient les "affrontements" (Samuel Huntington) de civilisations locales par des moyensharmonieux et produit "la guérison" culturelle pour elles (Terrence Paupp).

 

III. L'Ordre Naturel d'Harmonie de Sphères Sociétales et de Classes de Sphère

 

15. L'harmonie sociale a un potentiel caché colossal, multidimensionnel, . Elle se compose d'un ordre naturel de quatre sphères essentielles de production sociétale et de production de la vie de l'humanité. Les quatre SPHÈRES engendrant la production sociétale sont les suivantes:

  • SOCIALE (incluant les valeurs humanitaires et sociales),
  • l'INFORMATION (incluant les valeurs culturelles et spirituelles),
  • l'ORGANISATION (incluant les valeurs juridiques-politiques et financières) et
  • TECHNIQUE ou ÉCONOMIQUE (incluant des valeurs industrielles et agricoles).

Elles diffèrent quant aux ressources socialementnécessaires suffisantes et en priorité, qui sont constamment reproduites en elles:

  • HUMAINS (LES GENS),
  • INFORMATIONS,
  • ORGANISATIONS et
  • CHOSES.

D'entre celles-ci, les humains o­nt la priorité supérieure, en tant que ressource universelle unique qui reproduit toutes les autres ressources sociales, en s'incluant elle-même. D'autres ressources et sphères o­nt d'autres priorités. Donc, les sphères sont de PRIORITÉS et de HIÉRARCHIE DIFFÉRENTES. Mais cette hiérarchie aspire à être harmonieuse, donc sa priorité supérieure estla sphère sociale, reproduisant les gens comme la ressource universelle, ce qui définit alors les valeurs et les mesures des autres ressources, dépend d'eux (les gens) et est simultanément capable de créer l'harmonie parmi eux.

 

16. Le désir des sphères d'établir l'interdépendance harmonieuse et coordonnée devient donc un fondement objectif et une loi sociale inébranlable de développement social pour les communautés humaines. La hiérarchie de sphères ne les sépare pas ni ne les divise. Elles n'existent pas indépendamment et ne s'excluent pas l'une de l'autre. Elles sont indissolublement raccordées par un système de sphères, besoinssociaux, compétences (travail) et échange/marchés. Les sphères peuvent exister seulement dans l'inclusion réciproque ce qui définit cette caractéristique d'interdépendance qu'elles sont tout aussi nécessaires et productives l'une que l'autre à la perpétuation de l'humanité, à l'encontre des entreprises et succursales compétitives. Pourtant, simultanément, elles o­nt différentes priorités dans leur dialectique. La destruction d'une sphère cause la destruction de toutes les autres sphères, alors que la destruction d'une entreprise ou succursale ne cause pas la destruction des autres. Comme conséquence, il n'est pas dans la nature de sphères sociétales d'être hostiles et en opposition, même avec et malgré, les conflits de succursales et d'entreprises à l'intérieur d'elles.

 

17. Les sphères peuvent seulement être harmonieuses. Pendant toute l'histoire humaine, leur ordre caché et naturel a aspiré à la coopération harmonieuse, surmontant le désaccord d'extrêmes sociétaux: les inimitiés et les antagonismes d'intérêts privés, entreprises, ethnies, groupes, classes, religions, territoires, etc. Si un intérêt privé aspirait au désaccord et au chaos, l'ordre social sous-tendant de sphères tendait à l'harmonie. Pour plus d'informations sur les sphères, voir : . Le concept de sphères s'est développé dans la philosophie occidentale et les sciences humaines avec Pythagore et Platon, dans ses différentes formes par des penseurs comme: Charles de Montesquieu, Immanuel Kant, Auguste Comte, Karl Marx, Herbert Spencer, Vilfredo Pareto, Max Weber, Robert Park, Karl Jaspers, Pitirim Sorokin, Talcott Parsons, Fernand Braudel, Alvin Toffler, Jurgen Habermas, Pierre Bourdieu, Anthony Giddens, Piotr Sztompka, Manuel Castells, Richard Sklar, Roland Robertson, Ulrich Beck, Goran Therborn, Arjun Appadurai et beaucoup d'autres. Pour plus d'informations sur ces formulations, voir : .

 

18. Les sphères harmonieuses de la société déterminent la nature d'emploi productif des CLASSES DE SPHÈRE de la population, basée sur son emploi primaire dans la reproduction des ressources d'une sphère sociétale donnée. Chacune des quatre sphères sociétales emploie une classe de sphère correspondante:

  1. SOCIO-CLASSE, se compose des gens employés dans la sociosphère : les travailleurs de l'éducation, les soins médicaux, les structures d'accueil pour les enfants d'âge préscolaire, le bien-être, les sports et les populations sans salaire: par ex., les ménagères, les enfants, les étudiants, les sans-emploi, retraités et les infirmes;
  2. INFO-CLASSE, se compose des gens employés dans l'infosphère: les travailleurs dans la science, la culture, la communication et les services de l'information;
  3. ORG-CLASSE, se compose des gens employés dans l'orgsphère : les travailleurs dans l'administration, la politique, la loi, la finance, la défense, la police et la sécurité;
  4. TECHNO-CLASSE, se compose des gens employés dans la technosphère: les travailleurs del'industrie, l'agriculture, le transport, l'alimentation, l'entretien ménager et les services rattachés.

Les classes de sphère d'emploi reproducteur sont plus fondamentales que les distinctions de classes basées sur la propriété. La possession de propriété est temporaire, partielle et naturellement inégale, alors que l'emploi reproducteur (la sphère) est constant, universel et tout aussi inhérent dans toute l'activité humaine, bien que qualitativement différent : .

 

19. Les classes de sphère diffèrent, non par rapport à la propriété et à d'autres actifs financiers, mais par l'emploi de sphère, qui les distingue des classes traditionnelles supérieures/inférieures, différenciées par propriétaires/non-propriétaires de propriété et d'accès/non-accès à la richesse matérielle. Les sphères sont tout aussi essentielles et l'emploi dans celles-ci tout aussi nécessaire, donc, la nature sociale des classes de sphère est essentiellement harmonieuse, exigeant la coopération et le partenariat, évitant des extrêmes d'antagonisme et de haine de classes. Auguste Comte a rêvé de l'harmonie et de l'amour entre la bourgeoisie et le prolétariat, mais c'était une Utopie impossible, puisque les propriétaires et les ouvriers de son temps étaient trop différents. Les classes de sphère sont interdépendantes, avec le potentiel pour être harmonieuses. Elles fournissent l'aide réciproque, le soutien, le soin et l'amour de classe.

 

19a. L'émergence d'une classe moyenne a agi comme un pont entre les classes sociales opposées d'une civilisation industrielle/à risque en voie de disparition, a fourni une fondation à la croissance sociétale durable et harmonieuse et créé un potentiel pour la transition de la vieille civilisation industrielle/à risque vers une communauté de classes de sphère dans une civilisation harmonieuse/d'information. Pourtant, la classe moyenne se compose d'environ la moitié de l'humanité, l'autre moitié se trouvant réduite à l'esclavage économique, sous les effets combinés de la civilisation industrielle et de la globalisation. La classe moyenne globale en tant que communauté harmonieuse augmente par la transformation de la population plus pauvre en classe moyenne sur la base des nouvelles technologies de la civilisation d'information (voir ci-dessous, les articles 34-36). Pour la correspondance de classe moyenne et de sphère, voir : (en russe).

 

20. En plus des sphères et des classes de sphère aspirant à l'harmonie, chacune des quatre classes de sphère a ses propres besoins sociaux, compétences, force de travail, emploi, propriété, argent, distribution et échanger/marchés, qui aspirent aussi à l'harmonie : ().

 

21. L'égalité de classes de sphère n'exclut pas une structure sociale hiérarchique avec la priorité donnée à la socio-classe. La socio-sphère donne sa priorité à la socio-classe. En même temps, la socio-classe donne sa priorité aux besoins des enfants et des groupes sociaux directement responsables d'eux: les parents, les travailleurs des jardins d'enfance, les enseignants et les professionnels de soins médicaux. D'autre part, la priorité législative aux enfants et à ceux qui s'y rattachent organisationnellement garantit une priorité de la socio-classe dans la société. La priorité pour les enfants dans la société et pour la socio-classe responsable d'eux est due au fait irréfutable que les qualités et l'intégrité de tous les gens, nations, classes et occupations naissent dès l'enfance.

 

22. La société et l'individu coïncident dans leur structure de sphère la plus fondamentale. Les quatre sphères sociales de reproduction d'humanité dans la socio-sphère, l'info-sphère, l'org-sphère et la techno-sphère correspondent aux quatre sphères de reproduction/vie de l'individu humain:

  • le CARACTÈRE (incluant l'orientation, les valeurs et les valeurs morales),
  • la CONSCIENCE (incluant la culture d'information et spirituelle),
  • la VOLONTÉ (incluant la résolution et l'ordre individuel) et
  • le CORPS (incluant le tempérament, le subconscient et la physiologie).

Les quatre sphères d'un individu correspondent aux quatre sphères de ses besoins individuels, capacités, travail, emploi, propriété, relations de distribution et d'échanges. Les sphères de l'individu sont raccordées par le système de besoins de sphère, compétences, communications et échanges. Le développement de l'individu est harmonieux en rapport avec le développement de ses sphères. Il se compose de la distribution proportionnelle et équilibrée du temps dans la vie d'un individu (son emploi essentiel) à l'intérieur des quatre sphères et dans le surpassement des extrêmes (l'étroitesse et les inégalités) de son emploi. L'harmonie des sphères de l'individu (l'harmonie individuelle) correspond à l'harmonie sociale et vice versa. La santé, la qualité et les intervalles de la vie humaine, aussi bien que la qualité d'existence sociale, provient du degré d'harmonisation des sphères individuelles aussi bien que des sphères sociétales. Pour plus d'informations, voir: ().

 

22a. Un individu harmonieux se caractérise par la distribution proportionnelle non seulement du temps, mais aussi de l'argent, non seulement par la consommation et l'accumulation, mais aussi par le développement harmonieux de soi-même et des autres, par la charité et la donation conséquente d'une part de sa propre richesse et de son revenu à d'autres gens, avant tout pour les enfants et les jeunes parents.

 

22b. Un exemple de développement de sphère harmonieux de l'individu est le club de jeunes étudiants-ouvriers "Demiurge" (1976-1980) à Saint-Pétersbourg, Russie. (, en russe).

 

22c. Un exemple de développement de sphère harmonieuxd'enfants des 3 ans et plus est le "Studio pour le Développement global des Enfants" (1985-1986) à Saint-Pétersbourg, Russie. (, en russe).

 

23. Par la sphère d'emploi, l'individu est inclus dans la classe de sphère et de sphère sociale correspondantes de la population. La vie d'un individu est un changement continu entre les sphères sociales d'emploi et d'endroits de classe correspondants, c'est-à-dire, entre les classes de sphère. Cela prive des classes de sphère de rigidité de caste; dorénavant, cela libère l'individu d'être lié à une classe/caste rigide et des antagonismes de classes industrielles traditionnelles. Les classes de sphère fournissent la mobilité sociale à l'individu, la liberté de changer de sphère et de classe, en rendant les classes flexibles où l'individu devient un acteur de classe universel. Seulement son temps primaire et l'importance de son emploi dans une sphère définissent son appartenance principale à une classe de sphère. Selon ce critère, l'individu lui-même définit sa propre appartenance de classe de sphère. L'harmonie des sphères sociales et des classes de sphère fournit l'harmonie des sphères individuelles et vice versa, en créant de fortes fondations sociales et individuelles pour une nouvelle et harmonieuse civilisation d'information. Le potentiel pour l'harmonie sociale des sphères sur une échelle globale et sur un niveau personnel commence à susciter, au 21e siècle, une civilisation globale d'information et d'harmonie.

 

23. Définitions Finales. LHarmonie est lénergie créatrice naturelle la plus puissante de lunivers, de la société et de lhumanité. Lharmonie Sociale est lénergie créatrice la plus puissante dun humain et dune société fondée sur des actions concertées conscientes, cest-à-dire sur les CO-actions, la CO-activité, la CO-création, les CO-efforts, la CO-opération et la CO-participation des sphères fondamentales tant de lhumain individuel que des sociétés et aussi entre ces deux sources. (CO exprime une coordination consciente des processus de sphères dans la société et chez lhumain) Les sphères composent la base la plus importante pour la diversité sociale et humaine, ainsi, un consentement conscient des classes de sphère dans la société de même que des besoins et des capacités de lhumain est une source unique de leur énergie et de leur force harmonieuses. Lamour mutuel est la plus haute forme dénergie de CO-création et dharmonie. Lamour est un échantillon et un idéal de lharmonie et lharmonie est une démonstration de lamour. Lharmonie est semblable à lamour, au soin mutuel, à laide et vice-versa. Les forces (énergie) harmonieuses des sphères sociales et humaines guérissent celles-ci des traumatismes, extrêmes et pathologies sociales, établissent une paix sociale indestructible et assurent la co-création, le soin mutuel, laide et la prospérité pour tout le monde. Cest la dignité humaine la plus élevée et la force motrice impérissable qui surpasse qualitativement toutes les formes ultimes de compétition humaine. Lénergie harmonieuse sociale et humaine surmonte en eux les forces de CONTRE-action qui sexpriment dans les guerres, linimitié, la séparation, lintolérance, lirrespect, lhumiliation, linjustice, lappauvrissement, laliénation, etc. Ces CONTRE-actions, en tant que forces dinharmonie et de chaos diminuent le potentiel créateur de lhumanité, le dissipent à travers la résistance mutuelle, épuisent les force humaines et sociales positives, détruisant de façon insensée une partie importante de toutes leurs ressources. Lénergie dharmonie, possédant une source de sphère consciente et coordonnée, est inconnue (sauf pour la tétra-sociologie et la Grande Charte de lHarmonie) et nest pas présentement utilisée par lhumanité. La plus grande partie des gens, jusquà maintenant ne la connaissent pas, donc, ne sen servent pas. La connaissance, lacquisition et lutilisation de lénergie dharmonie par la société et les humains, possédant une seule source de sphère, est la mission historique de lhumanité à un nouveau niveau.

 

IV. Les Technologies de l'Harmonie des Sphères

 

24. Avec le tournant chinois vers le but d'une société harmonieuse en octobre de 2006, l'humanité entre dans une nouvelle époque de connaissance générale (la recherche) et l'utilisation consciente (l'adaptation) du potentiel harmonieux de toutes les quatre sphères de reproduction sociale et de vie individuelle.

24a. L'année 2006 marque le début d'une période consciente de transition d'une civilisation industrielle/à risque à une civilisation harmonieuse/de l'information. Toutefois, il est difficile de repérer à quel moment commence la transition d'une civilisation à une autre:elle peut avoir commencé avec le premier ordinateur, le 21 juin 1948, (),ou avec le premier prototype Internet - Arpanet - le 29 octobre 1969, (),ou avec la création du premièr ordinateur personnel, Apple II en 1977,ou avec l'ordinateurd'IBM en 1981 (). Nous ne savons pas non plus combien de temps supplémentaire cette période de transition exigera puisque c'est d'abord devenu évident en 2006. Cela peut prendre deux ou trois générations (40-60 ans), pas seulement pour le changement dans la qualité de la majorité démographique, l'harmonisation de sphères et des organisations, mais aussi pour la création des nouvelles technologies informationnelles, politiques, économiques et socio-culturelles d'harmonie de sphère.

 

25. Une macro-statistique de sphère ou tetra a été développée pour l'analyse quantitative de la dynamique des sphères sociales et individuelles, pour l'expression quantitative de leur développement harmonieux et pour le calcul de leur harmonisation. Cette statistique établit des indices de sphère pour mesurer des potentiels pour l'harmonie. Il s'agit ici de la statistique d'harmonie, pas de celle du profit (). Des indices de classes de sphère o­nt été créés pour la Russie. Malgré que cela demande beaucoup de travail, elle peut être créée pour n'importe quel pays et pour le monde en masse avec un financement adéquat.

 

26. Sur la base de la macro-statistique de sphère, des technologies d'information essentiellement nouvelles pour toutes les sphères de société et pour toutesles classes de sphèrepeuvent être créées. C'est surtout important pour créer des technologies humanitaires, de développement et éducatives pour le développement individuel harmonieux et la croissance personnelle, en commençantdès d'âge de 10 ans: .

 

27. L'éducation harmonieuse est une façon de diminuer les aspects négatifs d'extrêmes individuels. L'éducation harmonieuse de l'individu inclut des informations équilibrées et un entraînement concernant toutes les quatre sphères de société et de leur signification pour l'individu. La structure de processus éducatifs et de plans pour chaque institution d'éducation harmonieuse, des enfants préscolaires aux universités de finissants et aux académies, correspond aux quatre sphères naturelles de la société et de l'individu. L'éducation harmonieuse des enfants dans la famille a une structure comparable. L'organisation d'établissements scolaires harmonieux inclut les quatre complexes/blocs/grappes tenus en équilibre de sphère des disciplines éducatives, conforme aux quatre sphères de la société et de l'individu : . L'unité globale de structure et d'organisation d'établissements scolaires harmonieux n'exclut pas, mais idéalement, exige la diversité de contenu appropriée aux différentes cultures et aux civilisations locales. Par une éducation à l'échelle mondialement instituée, harmonieuse et, simultanément, par la création de la priorité des enfants, des nombres critiques (plus de 50 %) de gens harmonieux sont possibles dans deux à trois générations (40-60 ans). La réalisation de nombres critiques des gens harmonieux certifiera l'affirmation d'une civilisation d'information-harmonieuse.

 

28. Le besoin pour la cognition, la création et le développement de l'harmonie exige la transformation qualitative dans toutes les quatre sphères de reproduction/vie de l'humanité. Cela affecte, avant tout, la sphère d'organisation, en garantissant l'intégration juridique-politique d'efforts de l'humanité dans cette direction, avec le financement suffisant.

 

29. Le capitalisme pur (de deux classes) et le socialisme (sans classes) sans compromis, comme formes modernes d'organisation de reproduction sociétale, sont incompatibles avec l'harmonie sociale d'un ordre naturel de classes de sphère et de sphères. Le capitalisme, le socialisme et leurs modifications différentes continuent à être des produits d'une civilisation de risque/industriel. L'harmonie sociale ne peut pas atteindre son potentiel dans le capitalisme ou dans le socialisme. Ces deux systèmes politico-sociaux sont fondés sur les relations de propriété, bien que par différents moyens. Ils comptent sur des classes sociales-branches (compétitives) et-ou les divisions (bureaucratiques) politiques qui sont opposées par nature, puisqu'ils sont concentrés sur la redistribution de la propriété plutôt que sur la création de l'harmonie sociale. Pourtant, tant dans le capitalisme que dans le socialisme, il y a des façons pacifiques de transformer, maximiser l'harmonie sociale dans une civilisation manifestée à l'échelle mondiale, informationnelle-harmonieuse. La Chine se prépare à ouvrir la voie du socialisme à l'harmonie. Une voie de transition du socialisme à l'harmonie sociale peut être le Multiparti Communiste (). Également, les pays scandinaves, en minimisant des extrêmes entre la pauvreté et la richesse, montrent la voie à l'harmonie du capitalisme. Un jour à venir, celles-ci et d'autres voies efficaces seront incorporées par d'autres nations, menant à une civilisation globale, d'information-harmonieuse, synthétisant les aspects les plus progressifs tant du capitalismeque du socialisme dans l'harmonie sociale.

 

30. Un premier pas nécessaire, dans une direction politique-d'organisation, est la création de Partis d'Harmonie Sociale, exprimant les intérêts de chacune des classes de sphère, dans le monde entier. Ce système politique à quatre partis de partis de sphère démontrera{manifestera} l'harmonie sociale des classes de sphère. Il établit la démocratie de sphère. La création d'un Mouvement Global pour l'Harmonie Sociale, avec la structure de sphère et avec des divisions régionales, dans le monde entier, est aussi nécessaire. Tous les Instituts d'Harmonie Sociale répéteront la structure de quatre sphères et ils coordonneront l'égalité des droits de communications de sphère pour exprimer les intérêts égaux des classes de sphère à tous les niveaux.

 

30a. Le premier prototype du Parti de Démocratie de Sphère fut le "Groupe de Démocratie de Sphère" au Parlement de Saint-Pétersbourg, créé en 1993 ( (en russe). Il a avancé les projets d'une organisation de sphère pour le pouvoir législatif et exécutif de Saint-Pétersbourg ( (en russe). Ces projets sont très importants pour la période de transition d'une société de risque/industrielle à une civilisation harmonieuse/d'information.

 

31. La structure de sphère et l'organisation d'Instituts d'Harmonie Sociale, incluant au niveau de l'état, créent une démocratie de sphère (). La première caractéristique d'une démocratie de sphère est la façon pleine dont chaque membre de la population est représenté au cours des élections, incluant les enfants via les parents. Les enfants, représentant 20 % à 50 % de la population dans différents pays, reçoivent la représentation politique par leurs parents, ce qui est le premier pas vers la démocratie de sphère. La deuxième caractéristique est la distribution harmonieusement égale du pouvoir politique, économique et autre parmi les classes de sphère et leurs représentants, dans toutes les structures d'autorité, avant tout dans l'état, qui inclura un parlement de quatre sphères et un gouvernement de quatre sphères. Un tel état est un état de sphère. La troisième caractéristique est la non-violence. Les sociétés traditionnelles sont structurées pour reconnaître les intérêts compétitifs de classes opposées, à la restriction desquelles l'état est disposé à utiliser la violence. Mais la démocratie de sphère ne compte pas sur la violence puisqu'il n'a pas d'antagonismes. Quand la société est structurée sur la sphère, les classes harmonieuses, qui, par nature, sont non-opposées, il n'y a pas besoin de recourir à l'utilisation de violence, mais aux outils pour l'harmonie, à laquelle l'état parvient avec le temps, à travers des décades de transition. La quatrième caractéristique est le système politique à quatre partis de sphère.

 

31a. La structure globale sphère d'états, dans les différents pays, aide à diminuer des frontières entre états et à créer, dans le monde entier, un Village Global, mais l'état est nécessaire pour la réglementation locale. Le début de ce processus, en Europe, est dans la création de l'Union Européenne, qui a déjà uni 27 états.

 

32. Les tâches principales de l'état de sphère se composent de la création et de l'actualisation des normes et des mesures d'harmonie en tant queconditions pour le partenariat, le consentement et l'aide réciproque, en garantissant l'harmonie sociale entre les classes de sphère. Donc, la démocratie de sphère transforme l'état, d'un appareil pour la violence en un outil pour l'harmonie. Le soutien principal de l'état de sphère provient des individus harmonieux et des classes de sphère harmonieuses, excluant l'antagonisme, donc l'état n'aura pas besoin de la violence pour observer des normes établies et des mesures d'harmonie. Bien que la violence ne soit pas exigée pour les individus harmonieux, la violence publique (la police, les prisons etc.) sera gardée en réserve pour la résistance à n'importe quelle violence imprévue des gens et des groupes. L'état de sphère agit comme l'institut politique primaire pour la réalisation et la maintenance de l'harmonie sociale parmi les classes de sphère. Un système politique de quatre partis, avec un parlement de quatre sphères et une administration de quatre sphères, est adéquat pour une civilisation harmonieuse. La démocratie de sphère est un développement simultané et une alternative à la traditionnelle démocratie industrielle, qui "disparaît de plus en plus," qu'elle se transforme "en despotisme démocratique et en totalitarisme inversé" (Terrence Paupp).

 

33. La tâche fondamentale du système politique de sphère (la démocratie de sphère) est de progressivement et paisiblement surmonter les extrêmes traditionnels (les désaccords) dans toutes les sphères: dans la sphère économique, les extrêmes de pauvreté et de richesse causent l'inimitié économique; dans la sphère politique, les extrêmes de pouvoir et de non-pouvoir causent l'inimitié politique; dans la sphère d'information, les extrêmes de culture et non-culture aussi bien qu'éducation et non-éducation causent l'inimitié culturelle; dans la sphère sociale, les extrêmes d'égoïsme et altruisme aussi bien que moralité rigide et immoralité causent l'inimitié sociale. L'harmonie est incompatible avec de tels extrêmes et découvrira progressivement des technologies publiques et éducatives innovatrices pour la restriction pacifique et la réglementation. Chaque sphère développera et adoptera des voies et moyens nécessaires pour surmonter ses extrêmes inharmonieux.

 

34. Pour développer une stratégie d'harmonisation économique, c'est-à-dire une manière surmonter des extrêmes de richesse et de pauvreté et diminuer l'inimitié économique, les états de sphère doivent établir des rapports: les augmentations permises de la richesse des plus riche en proportion aux augmentations de la richesse des plus pauvres. Cette dépendance exigera aux populations les plus riches de promouvoir la croissance et le bien-être des plus pauvres populations. De la même façon : les profits de sociétés globales dans chaque pays seront limités, selon les changements dans le niveau de la pauvreté de chaque pays. Les critères pour ces proportions ne peuvent pas être rigides et constants. Ils devraient varier des augmentations minimales aux augmentations maximales et être connectés aux augmentations réelles, démontrées dans le bien-être des pauvres. (Cela découragera la prise de pot-de-vin par les fonctionnaires locaux et les recenseurs.) Les transitions graduelles hors de la pauvreté, avec la participation active, motivée des membres les plus riches de sociétés locales et globales, prendront plus de temps dans quelques pays et régions que dans d'autres, selon les ressources à de différents niveaux.

 

35. Chaque état développera une stratégie politique d'harmonisation économique. Une responsabilité légiférée pour le plus riche à soulager la pauvreté leur donnera un investissement valable (et un sens) dans l'harmonie sociale, un investissement que les riches n'ont pas eu auparavant, sauf par les contributions volontaires et l'imposition progressive. Pourtant, les avantages inégaux de la richesse sont inextirpables. C'est un stimulus économique puissant; donc, l'harmonie aspire seulement à une mesure raisonnable, plutôt qu'une égalisation économique des salaires. Les inconvénients de la pauvreté et de la richesse ne peuvent pas être abolis par la législation, mais réduits simplement par une mesure optimale, qui sera simultanément le moindre mal, la plus grande bénédiction et la meilleure justice pour tous. Cette mesure développera une histoire de légitimité. Elle variera dans chaque pays et changera constamment au mois, au trimestre et à l'année. La détermination de cette mesure sera ainsi un souci constant des parlements de sphère et de l'administrations de sphère, à tous les niveaux et sera sujette à l'examen, à la discussion et au consentement publics.

 

35a. Les pouvoirs absolus (illimités) et hérités sont limités dans une démocratie. La richesse absolue (illimitée) et héritée est limitée dans une société engagée à l'harmonie sociale. De même que le pouvoir absolu (illimité) change les gens en esclaves politiques, de même la manipulation de la richesse absolue (illimitée) rend les gens esclaves économiques. La liberté politique contrôlée par les élites politiques et les économies "de marché libre" manipulées par les élites économiques a pris presque trois milliards de personnes au piège dans la pauvreté (presque la moitié de la population du monde, vivant sur moins de deux dollars par jour). La pauvreté extrême du travailleur pauvre, un indicateur d'esclavage économique, a continué à s'intensifier pendant la globalisation économique. Ainsi, la globalisation a aidé à prendre presque la moitié de l'humanité au piège de l'esclavage économique. Ainsi, la liberté politique et les économies de marché industrielles n'ont pas fourni de libération économique. La production de l'ère industrielle d'esclavage économique est remplacée dans la civilisation nouvelle, d'information, par des restrictions de la richesse économique et de l'établissement consensuel d'interdépendance harmonieuse sur la base de l'harmonie économique de sphères. Il établit une économie de marché d'harmonie (ou l'économie de marché harmonieuse) d'une nouvelle civilisation pour remplacer l'économie de désaccord (ou l'économie inharmonieuse) de la vieille civilisation. Une économie d'harmonie est créée dans le cadre d'une variante interactive tetrasociologique d'une économie institutionnelle pour inclure des facteurs sociaux et des valeurs comme, par exemple, dans les écritures de F. Fukuyama (1995), A. Seligman (1997), N. Lumann (1998), P. Zstompka (1999) et J. Veselov (2004) (, en russe).

 

36. Une stratégie d'harmonisation politique est de surmonter des extrêmes de pouvoir et de non-pouvoir de groupes sociaux différents et diminuer l'inimitié politique par la création d'états de sphère. La création de structures de pouvoir de sphère du niveau d'autogestion locale jusqu'aux niveaux nationaux et globaux, en incluant l'Organisation des Nations Unies et d'autres organisations internationales, comme la Banque Mondiale, l'OMC, le FMI, l'UNESCO, l'UNICEF et d'autres, sert le but d'harmonisation politique. La restructuration de sphère de ces organisations et la représentation égale en eux d'intérêts de classe de sphère, garantira leur transformation en instituts de politique globale d'harmonie sociale. Dans l'ONU, par exemple, cela exigera la création d'une Chambre de Représentants Publics (de 800 à 1600 individus) avec la représentation égale (de 200 à 400 individus) de chacune des classes de sphère globales, mais aussi avec la représentation proportionnelle des Etats membres. La Chambre de Représentants Publics de l'ONU, formée avec les grandes figures (non-gouvernementales) publiques les plus exceptionnelles, pourrait se rencontrer deux fois par an, pendant deux mois, pour se mettre d'accord sur les directives les plus importantes des instituts de politique globale pour l'harmonie sociale pour que l'Assemblée Générale de l'ONU puisse lesconsidérer et les introduire dans des documents politiques de loi internationale.

 

36a. Une période de transition de sociétés industrielles en sociétés harmonieuses exige des missions qualitativement réformantes d'organisations internationales, comme l'ONU, l'UNESCO, l'UNICEF et d'autres. Le Grande Charte de l'Harmonie suggère les nouvelles définitions de mission suivantes pour ces organisations, qui aideront à établir des sociétés d'harmonie sociale :

 

Mission de l'ONU : l'acceptation, par les Etats membres de l'ONU, de la Convention spéciale pour la Réduction Annuelle de la Taille des Armées et des Dépenses de d'Armements de 2-2.5 % et la Réalisation de Leur Niveau Zéro d'ici 40 à 50 ans. Cela permet assez de temps pour restructurer les complexes industriels militaires et rediriger leurs capacités productives pour développer l'éducation, les services de la santé, la science, l'assimilation spatiale et la préservation de l'environnement. o­n doit aussi ordonner que les fonds libérés liquident la pauvreté extrême et créent des universités et des académies pour étudier l'harmonie sociale, instituent la priorité des enfants et promeuvent le développement harmonieux des enfants, des jeunes et des jeunes familles. Le contrôle de la réduction de la taille des armées et des dépenses d'armements, aussi bien que les nouvelles directions prévues, est réalisé par les Ministères/Départements de Paix, dont la création est présupposée par le gouvernement de chaque pays et de l'ONU dans la même Convention de l'ONU. La taille de l'armée de l'ONU, en rapport avec la réduction d'armées nationales, devrait être maintenu à un niveau nécessaire pour la maintenance de l'ordre international et la prévention de conflits militaires pendant la période de transition. À cette fin, l'ONU devrait retenir son armée en cas d'une attaque armée ou d'une menace violente de l'espace et aussi pour la mitigation des conséquences de catastrophes provoquées par l'homme aussi bien que naturelles.Les guerres étaient toujours riches et baignées d'or et la paix était toujours et reste comme un mendiant. Le système de désarmement global sous l'égide de l'ONU changera cette situation d'ici 40-50 ans.

 

Mission de l'UNESCO : la promotion du développement harmonieux et de l'éducation des enfants et des jeune, la formation d'une culture de paix harmonieuse et la culture d'une civilisation harmonieuse.Très important pour la distribution de la culture de paix harmonieuse sera la création d'émissions par Télévision Satellite internationale appropriée vingt quatre-heures sur vingt-quatre, sous la sous égide de l'UNESCO. Cette idée est offerte par Ada Aharoni, Présidente d'IFLAC.

 

Mission de l'UNICEF : l'inclusion du droit de vote des enfants, exécuté par les parents, dans la Convention de l'ONU sur les Droits de l'Enfant; la promotion de ce droit, pour garantir la priorité des enfants dans chaque société, dans chaque état et dans la législation nationale de chaque pays.

 

36b. Une stratégie politique mondiale/globale de l'harmonie sociale est de surmonter les ambitions impériales de quelques états, liquider la pauvreté extrême, réduire les armées et les dépenses d'armements, prévenir les guerres et la violence et donner priorité aux enfants comme ils se préparent à vivre dans les sociétés harmonieuses, ensemble avec la formation d'une immunité au terrorisme et à d'autres activités violentes ( en russe), enlevant ainsi le fondement pour le terrorisme mondial comme un phénomène social et en laissant dans le passé une politique mondiale "de guerres sans fin contre la terreur."

 

37. Une stratégie d'harmonisation (culturelle) de l'information est de surmonter les extrêmes de culture et de non-culture et de l'éducation et de la non-éducation, aussi bien que diminuer l'inimitié culturelle, linguistique et religieuse, en présentant des valeurs universelles d'harmonie, de foi, de culture et de langue, des normes globales d'éducation et différents projetsde culture de paix harmonieuse et de vision du monde harmonieuse. Le premier exemple de vision du monde harmonieuse est la tétra-vision-du-monde (tétrisme) ( en russe). Le premier exemple d'une culture de paix harmonieuse est le Calendrier de l'Ère Harmonieuse (ci-dessous). L'harmonisation culturelle résulte en une culture d'harmonie, basée sur les classes de sphère et la priorité aux enfants. Dans une nouvelle société, la culture et la réalisation de l'harmonie pénétreront tous les mass-média, en les munissant d'une circulation mondiale. Les religions seront harmonisées quand chaque dénomination reconnaîtra ses temples pas seulement comme les maisons de foi, mais aussi comme les endroits pour l'harmonie humaine avec Dieu et entre les gens. Dans l'esprit, tous les gens pourraient être unis dans un même temple. Les portes seraient ouvertes, construisant un pont pour les croyants de différentes confessions.

 

38. Une stratégie d'harmonisation sociale est de surmonter des extrêmes inharmonieux d'égoïsme (l'individualisme) et l'altruisme (le collectivisme) et la moralité et l'immoralité rigides et diminuer l'inimitié sociale, avec la reconnaissance sociale et l'établissement législatif de la priorité des enfants. Cette priorité réorientera tous les groupes sociaux au plus haut, et tout aussi important pour tous, intérêt commun pour le bien-être des enfants, qui uniront raisonnablement tous les groupes démographiques. La priorité des enfants surmontera leur statut marginal et leurs circonstances constante détérioration dans une civilisation industrielle. Tel que démontré dans la recherche sociologique récente, la croissance de PIB (le Produit intérieur brut) et la richesse des pays développés est accompagnée par la croissance de la pauvreté et la détérioration de la santé des enfants (Dr Jianghong Li, 2006, Australie Occidentale), qui est seulement un des indicateurs importants de dégénération sociétale dans une civilisation globale, industrielle. Les traumas sociaux de l'immigration peuvent aussi être surmontés par la priorité des enfants. Avant que les migrants commencent à travailler, ils devraient d'abord apprendre la langue, la culture, la paix et l'harmonie, gratuitement. Avant tout, leurs enfants devraient être étreints. Quand les enfants immigrés et les adolescents seront soignés comme les indigènes, alors ils seront intégrés dans la paix et l'harmonie de la société et ne démoliront plus des voitures, des magasins, etc.

 

39. La priorité des enfants surmontera aussi d'autres sources d'inimitié sociale, les extrêmes d'égoïsme et d'altruisme, moralité et immoralité rigides. La priorité des enfants, en s'alignant et en soulevant le bien-être et les conditions de vie et de développement pour tous les enfants, crée une base nécessaire pour l'harmonisation sociale.Elle reconnaît le travail parental, avant tout le travail de la mère, comme un travail productif et rémunéré. Il fournit une base économique et politique à la législation pourinterdire les avortements, une "guerre contre l'enfant, un meurtre direct de l'enfant innocent, le meurtre par la mère elle-même, et le "le plus grand destructeur de paix et d'amour dans le monde, dans les mots de Mère Teresa. L'avortement et l'harmonie sont incompatibles ().La priorité des enfants dans la société crée un environnement dans lequel tous les enfants seront conçus et naîtront dans l'amour et la sécurité. Cela peut seulement être garanti par le Droit de vote des Enfants Exécuté par les Parents. Une proposition pour cette loi a été développée en 2004 pour la Russie : ().

 

39a. Le droit de vote des enfants, exécuté par les parents, peut être un instrument tant pour l'augmentation que pour la diminution de la fertilité dans n'importe quelle région/pays, mais en tout cas il augmente nécessairement la qualité de la vie pour les enfants, leur niveau de bien-être futur et de leur valeur potentielle comme capital social pour maintenir une société harmonieuse.

 

40. L'outil d'avance publique pour la loi du Droit de vote des Enfants Exécuté par les Parents dans les différents pays et à un niveau global est le Mouvement Global civil : la Réalisation des Enfants en tant quePriorité dans le Monde avec des divisions dans chaque pays. Le commencement de ce mouvement a été établi en 2005 : . Le mouvement organisé pour l'harmonie sociale a commencé par un mouvement pour créer la priorité des enfants, c'est-à-dire pour le droit de vote des enfants exécuté par les parents. De ce mouvement pour créer la priorité des enfants, comme d'une graine, se cultivera l'arbre de l'harmonie sociale. Il ne croîtra pas de l'attitude (industrielle) traditionnelle envers les enfants comme des non-donateurs à la société. Seulement le droit de vote des enfants et la reconnaissance de leurs contributions productives à la société, dans le contexte d'un état de sphère et de classes de sphère réaliseront et transformeront les documents déclaratifs et les plus remarquables de civilisation industrielle : La Déclaration Universelle de Droits de l'homme (1948) et de la Convention de l'ONU sur les Droits de l'Enfant (1989) dans les institutions réelles d'une civilisation harmonieuse, en reconnaissant comme les droits inaliénables les droits de l'homme tant des adultes que des enfants.

 

V. D'une Culture de Paix Militairement Forcée à une Culture de Paix Harmonieuse

 

41. Une Civilisation globale, d'information-harmonie peut être créée seulement par les classes de sphère harmonieuses de la population mondiale. Ces classes, après avoir créé une civilisation appropriée d'un ordre multipolaire, seront capables de créer une nouvelle culture de paix harmonieuse construite non pas sur un principe militariste traditionnel "si vous voulez la paix, préparez la guerre", mais sur un principe vraiment pacifique: "si vous voulez la paix, créez l'harmonie," qui prévient des guerres, réduit la pauvreté et l'inimitié et établit une paix éternelle, inévitable et universelle. Cette paix peut être définie plus avec précision comme une "paix harmonieuse." L'humanité rêve d'une telle paix, cela a été exprimé dans les travaux d'Erasme de Rotterdam, Jan Komensky, William Penn, Jean-Jacques Rousseau, Immanuel Kant, Saint-Simon, Johann Fichte, Johann Herder, Vasily Malinovsky, Léon Tolstoy, le Bouddhisme et le confucianisme, Albert Einstein, Bertrand Russell, Mahatma Gandhi, Albert Schweitzer, l'Archevêque Desmond Tutu, le Dalaï-lama, Mère Teresa, Martin Luther King Jr., Andrei Sakharov, Nelson Mandela et d'autresgrands penseurs. Seulement une paix harmonieuse fournit le droit réel des humains à la paix. Le Pape Jean Paul II a dit que la paix mondiale viendrait finalement seulement après que deux des plus grands maux du 20ème siècle aient disparu. Il a ajouté le dicton que ceux-ci étaient le communisme et le capitalisme parce que les deux avancent leurs causes par l'exploitation des gens. L'alternative est l'harmonie sociale.

 

42.Seulement les sphères peuvent être harmonieuses. Seulement les classes de sphères peuvent être des acteurs sociaux harmonieux capables de transformer la culture militariste industrielle en la réalité d'une Culture de Paix Harmonieuse. Les guerres sont nécessaires pour les élites. La paix est nécessaire pour la population. Mais la population peut garantir la paix harmonieuse seulement par les classes d'harmonie de sphère, un état de sphère et une culture de paix harmonieuse. Le professeur Ada Aharoni (2001) a élaboré l'idée d'une culture de paix harmonieuse, est devenu une chercheuse de paix, une poète de réputation mondiale et la Fondatrice et Présidente du Forum international pour la Littérature et la Culture de Paix (IFLAC). Le Calendrier de l'Ère de l'Harmonie est le premier projet international de cette culture (). Il a été publié en 2006 par 27 auteurs de 12 pays dans 12 langues, rassemblés dans un livre, qui est déjà dans les bibliothèques dans environ 100 universités et villes sur chaque continent. Ce Calendrier commence une chronologie de dates significatives commémorant des événements positifs et des réalisations d'une civilisation nouvelle, globale, d'information-harmonie, en avançant le 21 juin 2006, comme la première célébration du Jour de l'Harmonie Globale ().

 

43. La paix harmonieuse des classes de sphère diffère essentiellement de la paix militaire de classes (sociales) opposées, d'idéologies en concurrence et de religions opposées des civilisations industrielles et antérieures. La paix a été assurée avec une promesse: " vous voulez la paix, préparez-vous à la guerre" (si vis pacem, para bellum), en étayant des temps de paix avec les préparations continuelles pour la guerre. Une telle paix, dans l'histoire, était toujours une paix militaire, c'est-à-dire, une paix soutenue par et subordonné à la guerre, caractérisée par les attentes, l'acceptation et les prédispositions d'aller à la guerre. Cette paix entachée de guerre s'est opposée aux tendances d'atteindre la paix éternelle, dont les espoirs et les rêves o­nt été relégués à l'anticipation religieuse et aux fantaisies spirituelles d'une vie future. Donc, la paix s'est développée pour des milliers d'années, dans beaucoup de cultures, comme quelque chose pour laquelle o­n se bat et meurt. Seulement dans les dernières décades, la paix est-elle perçue comme un droit humain fondamental, à être obtenu par des moyens pacifiques. À présent ce droit est personnifié dans les mouvements internationaux pour l'harmonie des religions mondiales (), à la création de Ministères/Départements de Paix (www.thepeacealliance.org , www.peoplesinitiativefordepartmentsofpeace.org , , ), au Bilinguisme international de l'anglais et de l'Espéranto () et aussi dans la Fondation pour l'Harmonie Mondiale et la Cloche d'Harmonie, soutenue par l'ONU ( et ). Celles-ci et d'autres germent de la culture moderne de paix harmonieuse soumise sur le site Internet "Paix par l'Harmonie": . Chaque continent possède des dizaines à des milliers de groupes différents et d'organisations pour l'harmonie: éducatif, guérison, psychologique, cosmétique, loisir, enfants, jeunesse, etc.

 

43. Une culture de paix, telle qu'établie par l'ONU (), malheureusement, n'est pas capable de garantir la vraie paix pour les temps modernes.Une culture de paix harmonieuse inclut les huit aspects de l'ONU, mais il doit être complétée par leur unification fondamentale sur la base sociale de classes de sphère de la population. Ces acteurs sociaux sont en paix avec la nature et excluent n'importe quelle guerre. Ils sont la seule source et éternel garant pour la paix indestructible et harmonieuse.

 

44. L'année 2006 marque un tournant dans l'histoire de l'humanité. Elle représente le début d'une ère nouvelle, harmonieuse, dans laquelle les raisons pour la guerre, la violence, la pauvreté, la terreur et autres pathologies sociales sont défiées comme anormales et inutiles. Cette ère a commencé par deux grands événements en 2006 qui sont indépendants l'un de l'autre. La coïncidence de ces événements indique une convergence culturelle de préparations pour une ère nouvelle de paix basée sur l'harmonie. Un événement est culturel : la création pour cette ère nouvelle le Calendrier de l'Ère de l'Harmonie. L'autre événement est politique : la décision de Chine de se tourner vers l'harmonie sociale comme idéal national, qui a ouvert cette ère à la possibilité de l'harmonie en pratique. La coïncidence de ces deux événements - dans les sphères culturelles et politiques - est dûe non au hasard parce qu'ils o­nt seulement une source : l'émergence inévitable d'un ordre naturel d'harmonie sociale duquel construire une culture globale de paix. L'année 2006 a ouvert un nouveau chapitre dans l'histoire de l'humanité, un tournant vers une ère d'harmonie dont o­n ne peut plus reculer.

 

44a. Attributs fondamentaux d'une civilisation harmonieuse d'information :

-Le développement harmonieux d'individus comme but le plus élevé d'une civilisation harmonieuse,

-L'idéologie harmonieuse et la vision du monde harmonieuse,

-L'endroit central d'une valeur d'harmonie dans la culture et la religion,

-L'éducation harmonieuse et le développement des enfants dans la famille, l'école, l'université et la société,

-L'état démocratique harmonieux: la distribution égale du pouvoir et des ressources entre les classes harmonieuses. L'état passe d'un artifice de violence à un instrument d'harmonie et la démocratie se tourne de l'artifice de la domination majoritaire et de l'enrichissement de la minorité vers le consentement et le soin réciproque de tous les groupes de la population en excluant des extrêmes de pauvreté et de richesse excessive,

-Le multiparti harmonieux, le système politique pour la coordination d'intérêts de classes harmonieuses,

-La priorité sociale des enfants établie avec l'institution du droit de vote des enfants exécuté par les parents,

-Le marché global et l'économie harmonieux, en excluant des extrêmes de pauvreté et de richesse excessive, en déséquilibre avec le bien-être minimal,

-Le désarmement total des nations, à part quelques armes et forces armées de l'ONU en cas de menace du cosmos ou des catastrophes naturelles ou provoquées par l'homme,

-Une paix harmonieuse viable et indestructible sur la Terre,

-Le soin constant de notre Planète pour la préservation de toutes ses sphères et royaumes,

-La transformation de l'humanité en une communauté harmonieuse globale de personnes de différentes races, nations, religions et cultures,

-La globalisation de l'harmonie et l'harmonie de la globalisation: le processus de globalisation devient harmonieux et juste, en garantissant l'Intérêt Commun,

-Le développement durable et pacifique de l'humanité reçoit le caractère harmonieux et irréversible.

 

VI. Les Nouvelles Perspectives de la Grande Charte de l'Harmonie

 

45. La Grande Charte de l'Harmonie est un document politique qui met au défi tous les gens, les partis et les nations du monde de prendre un engagement politique, d'abord, comme la République Populaire de Chine, de choisir l'harmonie sociale comme une priorité nationale et une directive et deuxièmement, d'une manière plus importante pour l'harmonie globale, choisir l'harmonie sociale comme la base de leur stratégie d'ensemble pour promouvoir le développement socio-économique et la durabilité pour toutes les nations.

 

46. La Grande Charte de l'Harmonie n'est pas seulement politique, mais aussi un document éducatif qui révèle aux gens, essentiellement aux jeunes, les nouvelles valeurs, les priorités et la connaissance nécessaires de prendre un engagement personnel à l'harmonie sociale et individuelle.

 

47. La Grande Charte de l'Harmonie n'est pas seulement politique et éducative, mais aussi un document humaniste qui crée la fondation pour une nouvelle humanité. Elle proclame la naissance d'un humain nouveau, harmonieux: homo harmonis. L'harmonie devient la spiritualité, l'humanité, le mode de vie et de mesure de cet individu tant pour lui-même que pour le monde, son environnement. La transition d'homo sapiens d'un humain économique (homo faber) à un humain harmonieux (homo harmonis) est historiquement nécessaire et naturelle. Elle a commencé maintenant, au 21e siècle.

 

48. La Grande Charte de l'Harmonie n'est pas seulement politique, éducative et humaniste, mais aussi un document éthique, culturel et spirituel. De l'harmonie de sphères globales de l'humanité et de l'individu, de la priorité des enfants dans le monde, la nouvelle éthique globale est née, en tant que l'éthique d'harmonie basée sur la Règle d'or ou l'Impératif Moral, connu à toutes les religions mondiales. La structure sociale de la sphère crée les conditions sociales et individuelles nécessaires pour transformer cet impératif moral en une réalité d'attitudes quotidiennes, dont, dans le passé, o­n pouvait seulement rêver. Pour une civilisation globale, d'information-harmonie, l'harmonie est le symbole culturel, la valeur la plus haute moralement intégrée, qui inclut toutes les autres valeurs positives: la paix, l'amour, la foi, l'espoir, la justice, la liberté, l'égalité, la fraternité dans la dignité et le respect et la compassion à toute l'humanité. L'harmonie est aussi le bonheur et le bonheur est l'harmonie dans toutes les formes: l'harmonie d'âme et de corps, l'harmonie des quatre sphères de l'individu et de la société, l'harmonie des individu avec la nature, de l'homme avec la femme, des parents avec les enfants, de la science avec l'art, etc.

 

49. L'harmonie sociale est inséparable des valeurs de respect et de compréhension mutuels, la bienveillance et la gratitude l'un envers l'autre, la tolérance, la bonne volonté, le compromis, le pardon, la réconciliation et le dialogue. Seulement dans les cadres des classes de sphère devient-il possible pour les humains de s'aimer comme soi-même et seulement dans ces cadres les gens sont-ils égaux et nécessaires l'un pour l'autre comme des frères. L'harmonie des classes de sphère transforme leur amour des enfants en l'amour l'un de l'autre, comme une force politique pour la réalisation nonviolente du consentement. Cette transformation a été proclamée par Mahatma Gandhi et par leRévérend Martin Luther King Jr. L'amour des enfants devient le médiateur de l'amour parmi les classes de sphère et vice versa. Le respect et le consentement sont reproduits avec amour dans ces classes. Cet amour devient sans condition et fondamental, basé sur la fondation sociale la plus puissante des classes de sphère dans la population. L'harmonie de sphères et de classes de sphère, dont l'amour sans condition et la paix éternelle découlent créent une philosophie globale d'harmonie, d'amour et de paix qualitativement nouvelle. Le principe d'une philosophie d'harmonie est la Règle d'or, en incluant "l'amour de votre voisin comme de vous-même" et "par l'inimitié ne vous défigurez pas vous-même" (Abdurrahman Jami) dans toutes ses formes coupables, telles le meurtre, le vol simple, les mensonges et l'envie. L'harmonie sociale est la meilleure voie pour que les ennemis deviennent des amis et pour que l'inimitié se transforme en consentement.

 

VII. Le Site Internet Multiculturel "Paix par l'Harmonie" comme la

La Chaudière de Fusion pour la Grande Charte de l'Harmonie

 

50. La Grande Charte de l'Harmonie n'a pu naître seulement que sur le site international et multiculturel: une Nouvelle Culture de Paix de l'Harmonie Sociale et de la Priorité des Enfants (brièvement : la Paix par l'Harmonie). Depuis deux ans, il a uni environ 200 auteurs de 33 pays du monde et est maintenant publié dans 15 langues. Il recueille des idées à partir d'humains harmonieux à travers le monde entier. Le site est devenu une chaudière de fusion pour leurs contributions, où de nouveaux projets d'harmonie, incluant la Grande Charte de l'Harmonie, sont fondus. Sur ce site, la nouvelle communauté globale et harmonieuse est née. Le site a recueilli un ensemble de réalisations d'harmonie. Sur le site sont cristallisés et synthétisées de nouvelles idées d'harmonie sociale et de la priorité des enfants. C'est devenu une source multiculturelle pour la naissance de réalisations nouvelles, brillantes et pour présenter des personnes exceptionnelles et des leaders d'harmonie sociale. Il est impossible de tous les nommer ici.Je nommerai seulement 60 auteurs du site de 20 pays :

 

Prof. Ada Aharoni (Israël et France): le pionnier de l'idée d'une Culture de Paix Harmonieuse.

Talgat Akbashev (Russie): pour un système planétaire d'éducation harmonieuse pour tous les citoyens du monde.

Lucy Alferova (Russie): le Musée de l'Harmonie et de la Paix dans le gymnase de Chelyabinsk.

Dr Maria Cristina Azcona (Argentine) : le bilinguisme comme la voie la plus directe à la paix.

Prof. Reimon Bachika (Japon) : l'harmonie religieuse est l'unité dans la diversité: les valeurs communes sont reliées aux représentations symboliques uniques.

Prof. Ammar Banni (Algérie) : l'harmonie servira à faire croître et fleurir une gerbe d'enfants dans le monde.

Diana Basterfield (Royaume-Uni), Yumi Kikuchi (Japon), Saul Arbess (Canada), Peter P. Lukwiya (Ouganda), Dot Maver (U.S.A)., Biannca Pace (Australie): l'Alliance Globale pour les Ministères et les Départements de Paix.

Harold W. Becker (États-Unis): l'idée d'unité globale par l'amour sans condition.

Dr T. Ashok Chakravarthy (Inde): Fraternité Universelle et Paix Amicale.

Dr Renato Corsetti (Italie): l'Espéranto comme une langue internationale neutre, égale pour tous les gens.

Guy Crequie (France): la réforme de l'ONU et l'enseignement des valeurs créatrices pour les nouvelles générations.

Rosa Dalmiglio (Italie): le conducteur des idées d'harmonie chinoises sur l'Ouest.

Dr Martha Ross DeWitt (États-Unis) : les théories de transition sociale et sociétale et de transformation.

Dr Mona Gamal-El Dina (France): l'art et la poésie pour la paix harmonieuse

Prof. Lia Diskin (Brésil): le Conseil Parlementaire Fédéral de Culture de Paix au Brésil.

Dr Stephen Gill (Canada): la Paix est l'enfant légitime de moyens pacifiques.

Mitch Gold (États-Unis): la Terre comme notre maison commune.

Nina Goncharova (Russie): la célébration comme une source d'harmonie.

Carol Hiltner (États-Unis): les Montagnes dorées d'Altai , la source de lumière pour le monde.

Michael Holmboe (Norvège): "on peut toujours gagner une guerre, mais comment conquiert-on la paix ?" La Loi des lois - Harmonie éternelle.

Takis Ioannides (Grèce): seulement l'harmonie d'âme et d'éducation peut résoudre nos problèmes.

Tatomir Ion-Marius (Roumanie): la lumière d'harmonie descendant sur toute l'humanité.

Étudiant Ivan Ivanov (Russie): l'harmonie sociale comme l'alternative à la civilisation de risque industriel.

Prof. Dimity Ivashintsov (Russie): la créativité et la diversité de cultures comme nécessaire pour l'harmonie.

Jan Jacobsen (Norvège): Jour de Désarmement Global et Appel de Désarmement Global.

Prof. Abram Jusfin (Russie): l'action réciproque d'harmonie et de désaccord.

Vladimir Kavtorin (Russie): le droit de vote et la priorité des enfants .

Étudiant Maxim Kazakov (Russie): nécessité de réflexion harmonieuse planétaire.

Kostas Konstantinidis (Grèce): la globalisation du désaccord dans une société industrielle.

Mikhail Lebedinsky (Russie): la philosophie quatre dimensionnelle Tetrarum.

Dr Evelin Lindner (citoyenne Mondiale): la dignité égale et le surpassement des humiliations.

Dr Rose Lord(les États-Unis): les mères comme artisans de la paix.

John McConnell (États-Unis): le soin global et l'administrateur pour la Terre.

Prof. Charles Mercieca (États-Unis): l'analyse de beaucoup d'idées de culture de paix et d'harmonie.

Trevor Osborne (Australie): Réseau Harmonie Mondiale.

Prof. Terrence Paupp (États-Unis): la chute d'empires et la naissance d'une nouvelle communauté globale.

Dr Bernard Phillips (États-Unis): vers l'harmonie universelle par une vision du monde interactive.

Susana Roberts (Argentine): les droits des enfants à tous les enfants.

Dr Maitreyee Bardhan Roy (Inde): soin des enfants infirmes.

Dr Subir Bardhan Roy (Inde): le problème des denrées alimentaires et de la paix.

Dr Bernard Scott (Angleterre): Sociocybernétique de sphères d'harmonie sociale.

Dr Léo Semashko (Russie): la priorité des enfants dans le monde comme une condition nécessaire pour l'harmonie.

Andrei Semashko (Russie): l'harmonie est le bonheur et le bonheur est l'harmonie.

Igor Shadkhan (Russie): les grand-mères et les grand-pères pour les enfants et l'harmonie.

Prof. Rudolf Siebert (États-Unis): l'harmonisation des religions sur la base de la Règle d'or.

Dr Yehuda Stolov (Israël): les pousses de l'harmonie arabe-israélienne par la culture et l'éducation.

David Stringer (Angleterre): le monde universel d'harmonie et de paix.

Tatiana Tselutina (Russie): la communication globale des enfants du monde.

Prof. Grigory Toulchinsky (Russie): le droit de vote des enfants comme une condition pour l'harmonie sociale.

Alexander Verbitsky (Ukraine): les enfants sont les sources de l'harmonie et de la paix sur la Terre.

Svetlana Vetrova (Russie): développement harmonieux pour les enfants préscolaires.

Claude Veziau (Canada): la création de l'harmonie par la musique.

Prof. René Wadlow (France): droits de l'homme; la liquidation de famine et de la pauvreté extrême.

Robert M. Weir (États-Unis): participant à la campagne pour établir un Département américain de Paix et de Non-violence

Professeur Jiang Yimin (Chine): l'Harmonie est un nucléus de beaucoup de milliers de Culture chinoise .

 

51. Celles-ci et beaucoup d'autres idées de l'harmonie sociale sont soumis sur notre site Internet: www.peacefromharmony.org , beaucoup d'entre elles dans une forme contestable. Dans le premier semestre de 2006, du combustible intellectuel positif dans sa chaudière de fusion a été fondu le premier projet global, unique de culture de paix harmonieuse: Calendrier de l'Ère d'Harmonie. À la fin de 2006, de son combustible d'information est fondue le Grande Charte de l'Harmonie, en synthétisant des idées de la plus haute intégrité spirituelle. La diversité multiculturelle du site trouve dans ce document une unité harmonieuse par la théorie tétrasociologique, sa déclaration culturelle la plus forte et l'exposé raisonné idéologique le plus complet.

 

VIII. Épilogue

 

52. La vie dans l'harmonie sociale ne veut pas dire de consentir à tout ce qui existe dans le monde aujourd'hui. L'harmonie sociale est une alternative positive au désaccord social. L'harmonie est incompatible avec les empires, la violence, le totalitarisme, le fait de stocker des armes et d'autres moyens d'intimidation, qui sont inharmonieux avec la nature. Dans cette connexion, la Grande Charte de l'Harmonie est adressée non pas à chaque humain sur la Terre, mais seulement à ceux qui sont concentrés sur les alternatives positives aux tendances destructives de la civilisation industrielle moderne. Mais elle n'essaie pas de diviser les gens en deux camps hostiles. Les partis d'harmonie ne peuvent pas être hostiles, par définition, ou ils ne seront pas des partis d'harmonie. L'association consciente des gens dans les classes de sphère et les partis permet aux intérêts opposés et aux groupes de trouver des discussions harmonieuses, coordonnées et pacifiques. La Grande Charte de l'Harmonie montre comment, à l'intérieur d'une civilisation mourante, le cadre pour une civilisation nouvelle, harmonieuse peut évoluer et devenir pacifiquement affirmé. Donc, la Grande Charte de l'Harmonie a, malgré sa circulation limitée, une pertinence universelle et globale du point de vue d'une civilisation future et de générations futures, qui formentaujourd'hui seulement une petite partie de l'humanité.

 

53. La Grande Charte de l'Harmonie ne contredit pas, maiscomplémente, la Charte de la Terre, connue depuis 2000 (www.earthcharter.org ), qui est surtout écologique dans son caractère. La Grande Charte de l'Harmonie ne contredit pas, mais complémente et développe, essentiellement, la Déclaration Universelle des Droits de l'homme (1948) et la Convention de l'ONU sur les Droits de l'Enfant (1989) et d'autres documents humanitaires internationaux. Pour le développement réciproque et l'évaluation de ces documents et de la Grande Charte de l'Harmonie, il est expédient de les comparer.

 

54. L'harmonie sociale et sa culture exigent des investissements de participation et des ressources colossaux. Avant tout, ils sont nécessaires pour l'élimination de la pauvreté et aussi pour la création d'une Université internationale et Interconfessionnelle ou Académie d'Harmonie Sociale et de Culture de Paix Harmonieuse (brièvement : l'Académie d'Harmonie) dans tous les pays du monde. Cette Académie préparera le personnel nécessaire d'enseignants, docteurs, assistants sociaux, avocats, sociologues, directeurs et diplomates pour deux mouvements Globaux: Faire des enfants une priorité et la Création de l'harmonie sociale et aussi promouvoir une culture de paix harmonieuse aux écoles et aux universités de tous les pays. La première Académie d'Harmonie peut être créée, par exemple, à Saint-Pétersbourg, Russie; ou à Pékin, en Chine; ou à Genève, en Suisse, ou dans quelqu'autre endroit où elle sera soutenue par les autorités.

 

55. La Grande Charte de l'Harmonie est adressée à un large public, aux gouvernements, aux MASS-MÉDIA, au domaine politique, religieux, culturel et aux milieux d'affaires dans tous les pays afin que ceux-ci puissent la soutenir, la distribuer dans le monde entier et sponsoriser l'organisation d'Académies d'Harmonie dans chaque pays.

 

56. La Grande Charte de l'Harmonie est ouverte à l'addition d'auteurs de pensée similaire, pour le dialogue entre les auteurs, pour un développement scientifique plus poussé et à l'amendement. Elle sera actualisée et rééditée régulièrement pour garantir son caractère créateur, libre de dogmatisation. Elle ne prétend pas être complète ni absolument valide dans sa présente forme.

 

57. Le 21e siècle peut être un siècle de transformation évolutive de la société humaine en une civilisation harmonieuse globale d'information. La présente Grande Charte de l'Harmonie est une philosophie unique, une idéologie universelle et la première expression de l'harmonie sociale comme un ordre naturel de classes de sphère dans les sciences humaines.

 

Ph.D. Léo M. Semashko,

Philosophe Social et Sociologue; membre d'ISA;

Directeur de l'Institut Public de Sphère Stratégique (Tétrasociologique) Explore "Tétrasphere";

Directeur, IFLAC - Russie;

Fondateur et Président du site international "la Paix par l'harmonie", www.peacefromharmony.org

L'auteur plus 150 travaux scientifiques, incluant 11 livres;

Addresse: 7/4-42 Ho-Shi-Min Street, St.-Petersburg 194356, Russia.

Tel: 7 (812) 513-3863

Email: leo44442006@yandex.ru

 

Le 21 décembre 2006, est la date de la première publication de la Charte.

Édition d'avril 2007

==================================================================

Gratitude

 

J'exprime ma gratitude profonde au Professeur Ada Aharoni, d'Israël et de France; Professeur Reimon Bachika du Japon; le Professeur Terrence Paupp et Harold W. Becker des États-Unis; Dr Bernard Scott de l'Angleterre; à l"auteur, compositeur et interprète Claude Véziau du Canada; au Professeur Abram Jusfin, à l'artiste Nina Goncharova et à l'auteur Vladimir Kavtorin de la Russie pour l'observation préliminaire et les remarques de valeur et aussi au Professeur Charles Mercieca et à l'auteur Robert Weir des États-Unis, au Professeur René Wadlow de la France et surtout au Dr Martha Ross DeWitt des États-Unis la révision attentive du texte anglais de la Charte. J'exprime aussi ma gratitude profonde à tous les rédacteurs et aux traducteurs de cette Charte dans d'autres langues. J'exprime aussi ma gratitude profonde à tous les auteurs de notre site, chacun y a apporté sa contribution d'une manièere ou de l'autre à notre Charte.

 

Léo Semashko

---------------------------

 

Résumé

 

La Grande Charte de l'Harmonie est la première vision théorique, sociale/philosophique d'une civilisation à l'échelle mondiale harmonieuse d'information du 21e siècle qui peut se développer dans une civilisation de risque-industriel et essayer de la remplacer. La Grande Charte explique scientifiquement une transition globale d'une civilisation à une autre, débutant par la Chine en 2006 avec sa décision en faveur de la "construction d'une société d'harmonie sociale. La Grande Charte de l'Harmonie est un tournant radical dans l'histoire de l'humanité d'une époque de guerres continues à un stade adulte de paix globale inviolable. La Grande Charte de l'Harmonie montre la nécessité de cette transition, le caractère inévitable d'une civilisation harmonieuseet des façons de l'accomplir pour les systèmes socio-économiques différents, modernes: le capitalisme, le socialisme et leurs formes combinées. La société harmonieuse d'une nouvelle civilisation est une alternative constructive au capitalisme et au socialisme, qui sont des formes de sociétés industrielles en échec. La Grande Charte de l'Harmonie est destinée, essentiellement, auxenfants et à la jeunesse. Pourtant, tous les gens seront capables de l'accepter et la personnifier comme un mode de vie pratique, quotidien dans notre réorganisation sociale à long terme.

 

Traduction de l'anglais par Claude Véziau

Canada

cveziau@globetrotter.net

 

April 23, 2007

 



Up
© Website author: Leo Semashko, 2005; © designed by Roman Snitko, 2005